Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 10:54

Ah kestudis Doodle dis-donc ?

 

Amis Lecteurs, voici un jeu de fin d’été, histoire de remettre en marche vos petites cellules grises…tout en douceur ! Un petit peeling de rentrée, pour avoir les neurones frais et débarrassés des  « peaux mortes » dues à un ensoleillement excessif durant ces juillet-août particulièrement caniculaires ( ;-))

 

Règle du jeu : la Gazette présente à vos yeux aussi curieux qu’émerveillés un Doodle que nous n’avons pas vu en notre belle patrie.

Elle vous donne ensuite quelques réponses possibles à la question posée à propos de ce Doodle… puis la réponse et quelques explications au cas où vous en auriez  (encore) besoin après vos recherches frénétiques sur le Net…

C’est parti !

 

Saint Georges et son dragon…… Il est vénéré dans de nombreux pays… Lequel d'entre eux a eu droit à ce magnifique Doodle ?stg.jpg

 

 

-          L’Angleterre ?

-          L’Espagne?

-          La Géorgie?

-          La Russie?

 

Allez… y a un bel indice….

 

Il s’agit de nos voisins britanniques ! Vous reconnaissez sans doute la croix de St Georges sur le manteau de notre saint chevalier… Et la croix de St Georges, ben, c’est le drapeau de l’Angleterre, isn’t it ???

 

 

2 - Ah ! J’en connais plus d’un qui vont apprécier ce Doodle-hommage au plusse meilleur légume du MONDE : c’est la journée nationale de la pomme de terre ! Que l’on fête…

 

pdt.jpg

 

-          En Allemagne ?

-          En Irlande ?

-          Au Pérou ?

-          En Ukraine ?

 

 

Lors-là, si jamais y en a qui sèchent, c’est qu’ils n’y connaissent rien en artisanat et en folklore ! Parce que, à regarder de près, on reconnaît quand-même bien les motifs et objets traditionnels ...

 

...du Pérou, non ?

 

 

3 - 230 ans que cette belle ville est devenue la capitale officielle de son pays…

 

230capitale-copie-1.jpg

Serait-ce…

 

-          Budapest ?

-          Ljubljana ?

-          Londres ?

-          Prague ?

 

 

L'indice, c'est son  pont………. Un beau pont bien célèbre... Le reconnaîtrez-vous ?

 

Le pont des chaînes

Le Pont_des_Dragons

Tower_Bridge

Le Pont_Charles

 

Cette magnifique cité, on l'appelle la ville aux cents clochers... C'est Prague, évidemment !

 

 

4- Un spécial littérature anglaise ! J’en connais qui vont directement sauter la question…sans même prendre la peine de lire la réponse ;-))

 

unnamed.jpg

 

Donc, la perfide Albion honora avec ce Doodle un auteur dont on apprécie le caractère bien trempé de ses héroïnes…

 

-          Jane Austen ?

-          Charlotte Brontë ?

-          Lewis Caroll ?

-          Daphné du Maurier ?

 

Là encore, tout est dans l'image.

 

Bon, vous y êtes ? Reconnaissez-vous Alice ? Hmmmm……. ça ne ressemble pas trop au pays des merveilles, hein ?…. La terrible Rebecca, fantôme obsédant de Manderley ? Non….le costume ne colle pas… et il manque la mer… L’indomptable Miss Bennett, peut-être ? Que nenni ! Pas bien riche, certes, mais plus élégante ! Allez… je suis sûre que cette atmosphère bien triste, bien grise, bien austère, ça vous évoque…. Les Hauts de Hurlevent ou Jane Eyre ! Pas vrai ? Et comme j’ai écrit Charlotte et non Emily, et que vous êtes des Lecteurs attentifs zé cultivés, ben, forcément, cette menue silhouette toute modeste et seulette ne saurait être que la petite Jane Eyre ! Elémentaire, mon cher Watson.

 

 

5 - Ce Doodle-là,  j’ai un peu honte de vous le proposer comme une énigme tellement c’est  faciiiiiiiile!

 

10juin.jpg

 

Alors ce coq, il rappelle une légende, c’est évident. Une légende tellement importante et connue dans ce  pays qu’il a fini par le symboliser. Du coup (le voisin d’Alain), le jour de la Fête nationale dudit pays, Google le fait figurer sur son logo. Est-ce…

 

-          Le coq de Münster, qui sauva la ville assiégée, en Allemagne ?

-          Le coq hardi de la Wallonie en Belgique ?

-          Le coq de Barcelos, symbole des miracles de la foi au Portugal ?

-          Le coq de Česká Třebová, en République Tchèque, qui sauva un magistrat en retrouvant le sceau de la ville disparu ?

 

Que celle ou celui qui n’a pas trouvé ( !) chante « cocorico » à la manière de nos voisins européens ! Tout est à lire ici !

 

7 - Vive la Reine ! Vive la Reine !

Dans quel pays fête-t-on le Jour de la Reine avec ce Doodle-là ?

 

Fête de la Reine

-          Au Danemark ?

-          En Jordanie ?

-          Aux Pays-Bas ?

-          En Thaïlande ?

 

Reconnaissez-vous une allusion à La Petit Poucette, d’Andersen ? A la Mer Rouge, trésor de Jordanie ? Aux fleurs de lotus ? Naaaaan ! Ce sont des tulipes, ces jolies fleurs ! Et les tulipes, hein, ça vient d’où ?? De Hollande, pardi ! Pas directement, du point de vue botanique, mais par le biais du commerce. Même que là-bas, ça a donné lieu au 18e siècle, à un phénomène de « tulipiomania » à l’origine d’un vrai « krach » boursier ! Si, si…..

 

 

Z'avez pas une tite faim, Abonnés de mon coeur ?

Nos deux derniers Doodle seront en lien avec la nourriture !

 

8 - Voici d’abord le Magusto, jour de fête où l’on mange dans les rues des marrons chauds en buvant le vin nouveau.

 

magusto.jpg

 Vous allez me dire qu’on fait ça, en novembre, rue Notre-Dame à  DonaldVille. Certes, mais cependant, ce n’’est pas un Doodle donaldvillien. Serait-ce alors…

 

-          En Espagne ?

-          Au Portugal ?

-          En Roumanie ?

-          En Suisse ?

 

Petit indice : je suis CERTAINE que même si ça se passe dans les rues, on s’assoit pour manger chaud et à table, non mais !

Réponse : c’est pas à DonaldVille, mais presque ! C‘est au Portugal,  le Magusto !

 

 

On termine en beauté...

 

9 - Sainte xxxx, patronne de la saucisse, priez pour nous !

 

herta-heuwer.png

Au Pays des Luthériens, on ne vénère pas les saints et pourtant, Google a produit cet appétissant Doodle pour honorer…

 

-          Pia Bødker, « créatrice » dela rødepølser, une saucisse rouge grillée vendue comme un hot dog dans la rue à Copenhague ?


-          Herta Heuwer, qui a inventé la Currywurst, mets emblématique de Berlin ?


-          Karin  Haksson, la reine de la Falukorv en Suède ?


-        Adèle Pouquet, qui a pour sa part mis au point la recette du cervelas cher à nos voisins suisses ?

 

Soyez malins, soyez subtils, et surtout soyez simples, Lecteurs chéris ! Une seule de ces « saintes femmes » est « vraie » (les saucisses, elles, existent toutes, foi de Zigo !). Vous connaissez tous son prénom… et il vous évoque FORCEMENT la saucisse !!!!!!!!!!

 

Réponse !

 

Mais attention, comme pour toutes les grandes inventions, il y a polémique....

 

Et maintenant, Mesdames et messieurs, les

Résultats du Test!!!

 

 

Vous avez entre 7 et 9 bonnes réponses : bravo ! Vous allez avoir une augmentation d’ici 2023. Chance, vous pouvez commencer à faire des projets de travaux !

 

Vous avez entre 4 et 6 bonnes réponses : c’est  moyen…. Mais vous allez rencontrer un(e) bel(le) inconnu(e) dans un tunnel souterrain et ce sera un vrai coup de grisou ! Ouvrez l’oeil !

 

Vous avez entre 0 et 3 bonnes réponses : vous le faites exprès, tant pis pour vous. Vous aurez des triplés (garçons) d’ici la fin de l’année. Et toc !

Repost 0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 19:29

Juste comme ça, vite fait, en passant*** la Gazette publie un article minimaliste pour rendre hommage à la PLUUUUUS BELLE des PLUUUUUS BELLES actrices du MONDE...

 

J'ai nommé....  Miss AUDREY HEPBURN !!!!

 

La grâce faite femme, et une femme de coeur....

Malheureusement disparue encore jeune.

Mais toujours présente : la preuve, elle a son doodle !!

 

audrey.gif

 

 

My fair Lady....:-))

 

 

 

*** grâce à Google...

Repost 0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:06

A la vue du doodle du Jour, Lecteurs bien-Aimés, je me pose la question : "Google a t-il fait un trait d'humour un peu ... caustique ?"

 

Si je me décentre, si j'élargis ma vision au-delà du petit bout de ma lorgnette d'habitante du Sud-Ouest de la France, non, sans doute, Google ne fait pas du second dégré, et il célèbre VRAIMENT ce jour du solstice d'été, le plus loooong jour de l'année, forcément plein de soleil dans notre nordique hémisphère, j'ai nommé, LE PREMIER JOUR DE L'ETE !

 

Notre célèbre moteur de recherche nous parle donc de vacances, de baignade, de beau temps... Je réécris : VACANCES (c'est quand ???), BEAU TEMPS (c'est quoi???), BAIGNADE (vous voulez dire "vace un maillot ? sans les bottes en caoutchouc?)

 

Si je nombrilise, si j'égotise, si je regarde ma vie de Donaldvillienne-les-pieds-dans-l'eau-la-tête-dans-les-nuages-qui-pleurent, je regarde ledit doodle et j'entends ploc-ploc-ploc...le bruit qui nous berce 24heures sur 24 (ou presque) depuis...oh.... depuis....

Je me dis que oui, c'est ça, en ce moment chez nous, ça ressemble à ça....mais sans le maillot de bain !

 

Lecteurs de mon coeur, il pleut, il vente, on se pèèèèèle, la Fête de la Musique est annulée à Bruges, mais néanmoins, c'est l'ETE ! Gaudeamus !!!!

Repost 0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 18:10

Lecteurs Chéris, c'est du PUR REGALAGE.

Non, je ne recommence pas avec mes biscottes, no panic !

Je parle de l'approche des élections municipales dans mon coin de DonaldVille (Nord).

Les candidats (potentiels) sont sur les charbons ardents, croyez-moi ! Les courriers, journaux, flyers, fusent de tous les côtés ! Pour les oublieux ou les désinformés, notre"Village dans la Ville" a subi il y a 2 ou 3 ans un soulèvement digne de la Révolution des Sans-Culottes : le Maire a essuyé une tempête terrible, trahi (par les siens, évidemment), traqué (par la Justice), désavoué (par les électeurs).

Et de droite, Bruges-la-Petite passa à gauche. On ne sait pas trop comment, mais ça s'est fait. Avec une blonde et accorte Mairesse, Vénus sortie de son coquillage un peu comme par magie, vierge d'antécédents politiques ou c'est tout comme.

Et, soudainement édile, elle s'est mise au boulot. Paraît qu'y a eu du changement.

Votre Gazetière, qui est arrivée en même temps dans la commune (sans lien de cause à effet), donc, ne saurait dire ce qui a changé, mais après enquête, oui, il paraît qu'on a senti le vent tourner. Moi, le vent me va, j'avoue. La Dame m'a gentiment mariée, d'ailleurs, au Brugeois de mon coeur, donc, ça roule. La politique culturelle m'agrée, j'en profite avec mes élèves notamment, et la "gestion raisonnée" des espaces verts ne m'émeut guère. On a réduit les tontes, on laisse la part belle à la Nature dans certains lieux et de la mousse sur certains trottoirs...

Ce qui HORRIFIE*** littéralement l'OPPOSITION, mal remise de son passage dans l'ombre après des décennies d'accoutumance aux feux de la rampe.

Certains des opposants (ils sont nombreux, ils organisent même une primaire pour échapper à la courte-paille)  commettent depuis un journal que je peine à ne pas directement nommer torchon...mais que je lis, tout de même, car je tiens à savoir à quel point je vis dans une ville sacrifiée, massacrée, perdue. Pourquoi Batman n'est pas encore arrivé chez nous pour nous sauver, je me le demande.


index.jpg

Toujours est-il que devant l'absence du super-héros qui pourrait laver cette ville de sa corruption actuelle, les bonnes volontés se révèlent.  

Ami, entends-tu, le vol noir des corbeaux sur la plaineeeeeeeee ?....

Des courageux endossent donc le costume rutilant de Sauveur de Bruges.  

Ohé partisans, ouvriers et paysans,c'est l'alarmeeeeeee !


Ils sourient sur les photos, et leurs canines scintillent...

Petites citations sympathiques extraites des courriers qui asphyxient (déjà!) nos boîtes aux lettres...

"J'ai vu, depuis 2010, la commune se dégrader!

J'ai vu et observé, comme vous, comment notre commune est devenue triste, sale et mal accueillante!"

J'ai vu, comme vous, arriver une nouvelle population qui ne me satisfait pas."

ALORS LA JE RALE ! Parce que, hein, la nouvelle population c'est moi, entre autres, ou quoi ???

C'est sympa, ces lettres, non ? Des critiques, basses, plus que basses... Des relents franchement puants....et aucune proposition, à part reprendre les commandes de la Cité !

Je ne relayerai pas ces propos fangeux...mais quand-même, je veux partager avec vous mon dernier fou-rire :-)) Parce que ça finit par être drôle...

 

Tribune de l'opposition, dans le dernier magazine municipal.

Les élus hors-majorité se plaignent qu'on leur a sucré leurs indemnites (je ne connais pas le dossier). Donc, ils sont bénévoles, et en plus, aux autres, on leur donne du papier, des stylos, des photocops etc. et à eux, rien, niet, nada. Du coup, leur propagande, c'est sur leurs deniers. Bon. Ils nous invitent donc  "à venir visiter le local qui" leur "est attribué" pour préparer les dossiers et recevoir les administrés : "un local hor d'âge et une connexion Internet digne du Minitel" (je cite!).

Suit l'adresse de ladite permanence :


images-copie-2.jpg


Evidemment, ça ne s'invente pas !!! 

 

Mes Tout-Bien-Aimés, je suis MORTE DE RIRE !!!

Et dire que les élections, c'est seulement dans NEUF MOIS !

Vous imaginez tout ce qu'on a lire (ou pas) d'ici-là ???

 

*** La mousse, oui, oui. On a même eu des PHOTOS de la mousse dans le journal...

Repost 0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 11:37

Lecteurs très bien- chéris, la Gazette, ce me semble, a battu son propre et triste record ces jours derniers : pas l'ombre d'un article, même de 2 lignes, depuis.... Ouhhhhhhhhh.... Que me dit Over-Blog ? Depuis le 15 avril !!! On a frôlé le mois d'arrêt ! Du jamais vu, puisque même en été, j'arrive d'ordinaire à faire toiurner au moins une fois les rotatives de campagne ! Non, là, franchement, ce loooooong vide est atypique et me pèse, croyez-moi !

Ce n'est pas que je n'ai pas eu d'inspiration, que nenni ! J'ai pensé vous faire profiter du miracle de la pivoine-qui-ne-fleurissait-jamais, et qui, cette année, après arrachage sans précaution et mise au cachot-de-la-dernière-chance, dans un container, a fait 7 fleurs sublimes (on sait donc maintenant qu'elle est rose shocking, après 5 ans!) : comme quoi, la menace ne sert à rien, mais l'application des peines avec sévérité, ça paye ! Avis aux parents, profs, juges et autres ordonnteurs de justice ;-))

pivoine.jpg

Ou bien aussi l'autre miracle : ma première grappe de glycine, idem, c'était pas gagné, mais elle l'a fait, la mignonne, elle a fleuri !

J'ai vu passer des Doodles dignes de figurer dans ce colonnes : je n'ai pas publié.

J'ai passé une semaine à Londres : je n'ai pas publié.

Berlin : pareil...

Voilà, je me pierregrossise, je voyage tout le temps et du coup, ma Gazette est en carence ! Saison oblige, la jardin passe avant, famille (nombreuse)  oblige, ce que je nommerai avec amabilité "l'Intendance" passe forcément avant aussi, et que me reste-t-il, comme temps ? Même pas celui de gratter un peu les cordes de Marie-Violette (progrès, donc = aucun).

Quant à la Gazette, ben voilà : encéphalogramme plat. J'ai eu même la peur, ce matin, d'avoir oublié mes codes d'administrateur, c'est dire !!!

Déprimant.

Mais là, ça y est, j'y suis et je ne bouge plus... au moins le temps de débuter un brouillon d'article. Avant d'aller faire sonner ma batterie de cuisine because on frise midi. Je resterai dans des gammes et des accords basiques,  je vous rassure : il nous reste tout ce qu'il faut du bon repas d'hier soir (l'avantage d'avoir des invités, c'est qu'on fait des efforts particuliers, et y en a telllement qu'il en reste le lendemain ;-)). Yapuka faire swinguer quelques oeufs au plat*** et hop ! Le tour est joué, et le set est gagné !

Mais revenons à nos moutons, et après ce long prologue en forme de plainte, je vous révèle enfin, Lacteurs fidèles, le sujet du jour, ce mémorable Jour de Reprise des Rotatives ankylosées : ce sera un Coup de Coeur pour un livre.

Parce que, hein, il n'y en n'a pas des kilomètres d'articles sur mes emballements littéraires. Je vous épargne. Je garde ça pour mon beau cahier de lecure (rose).

Mon Coup de Coeur, cette fois-ci, est assez rose, d'ailleurs, lui aussi. A l'instar de mon cahier de lecture.

L'embellie.

livre_l_572040.jpg

Comme d'hab, je serai plutôt brève. Je n'aime pas me répandre et tout dire de l'oeuvre, façon critique-fleuve. Il me plairait juste de vous dire mon émerveillement, de vous communiquer mon enthousiasme et de vous donner l'envie de partir à votre tour (pour ceux qui ne l'ont point encore lu) à l'aventure avec ... je ne sais son nom.

C'est une jeune femme, qui vient d'être quittée par son mari pour une autre. Elle est un peu à l'ouest... Sa meilleure amie lui confie son fils, un gamin de 4 ans, qui oscille entre handicap et et génie. Elle a du temps. Elle a de l'argent (inattendu et bienvenu). Elle part. Pas dans les îles, pas au soleil. Sur une île : la sienne. Pour en faire le tour, grosso modo, et s'arrêter à l'est. Et quel est ! Moi j'appelle ça le Nord. On est en Islande, en novembre-décembre... Une heure de jour, de la pluie continuellement, de la boue... Et cet apprentissage de la maternité fortuite. Et des rencontres. Simples. Tout est simple, dans ce roman. Tout est poétique, mais d'une poésie un brin  incongrue. Ce n'est pas que ça décolle dans les hautes sphères, non, non, non ! Cela a la vraie couleur de la vraie vie ! Y a du gris, y a du brun, du noir... le rose, le bleu, c'est à nous de le découvrir, de le faire surgir, de le peindre ! Avec trois fois rien. C'est une histoire de VIE. Nulle ombre de niaiserie. On glisse au fil des jours avec l'héroïne et son petit compagnon, on voyage avec elle parce qu'elle est douce sans être insipide, parce qu'elle est fantasque sans être timbrée, parce qu'elle avance mais sans forcer la cadence.L'auteur au nom imprononçable a une écriture d'une délicatesse infinie, irisée de tendresse et d'humour : on se régale !

D'ailleurs, le livre se termine par un appendice peu commun : "Quarante-sept recettes de cuisine et une recette de tricot". Tout a été bien entendu cité dans le corps du récit : ne reste plus qu'à se lancer. Inutile de vous dire que lesdites recettes ne satisferont pas les esprits rationnels épris de grammage, de litrage, de temps de cuisson... Elles ressemblent plutôt de très près aux recettes que votre Gazetière couche sur le papier après une invention culinaire réussie, pour se rappeler combien ce fut bon... C'est amusant, ce fut précisément un des sujets de discussion au repas d'hier soir, cette recette de tajine au citron confit et aux multiples épices retranscrite par mes soins...et qui laissa Messire dans un certain désarroi... (mais il s'en est fort bien tiré, comme quoi, la fantaisie convient aussi aux ingénieurs qui veulent bien en faire l'expérience !)

A la fin de l'Embellie, vous saurez donc comment préparer un café bien raté, comment confier l'épluchage des oignons à un homme, dont la sensibilté est manifestement moindre et qui donc en pâtit moins, si vous n'avez ni lunettes de piscine ni masque de ski sous la main,  ou encore comment réussir un gâteau aux grosses pommes rouges que la narratrice a vu et goûté en rêve (sachant le risque que ça ne soit pas exactement pareil à l'état de veille...)

Pour la bonne bouche, comme dirait ma Mamy chérie, je vous cite les derniers mots du livre. Il s'agit de la "recette " pour des chausson de bébé au tricot (à faire faire par le grand frère ou la grande soeur) :

" Les proportions sont indiquées pour un bébé. S'il s'agit de jumeaux, il faudra en tricoter deux paires".

J'adore !

Je vous laisse découvrir ce BIJOU littéraire...avec délices...j'espère !

 

*** Ben, les zoeuôplats, c'est Messire qui s'en est occupé, me laissant galamment vaquer à mes obligations journalistiques !

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 14:49

...celui auquel vous n’échapperez pas, Lecteurs chéris ? Le petit régime de printemps !

 

garf.jpg

 

Ou comment vous alléger des 3 ou 4 kilos pris  cet hiver, pour ne pas trop déborder du maillot de bain que vous arborerez d’ici peu au Ferret pour les plus « Petits mouchoirs » d’entre vous (j’en espère zéro  chez mes Lecteurs)…à  Lacanau, Hendaye ou Carcans pour les banals Bordelais en goguette, voire au bord de l’étang sauvage ou  à la piscine municipale ou à celle du camping pour les plus…enfin les moins…enfin, mes Lecteurs habituels, quoi ;-))

Tous les magazines ont dû commencer : je n’ai pas eu le loisir de reluquer les kiosques ces derniers jours un peu fous, mais j’en mettrais ma main de Gazetière à couper. Perdez 3 kg en 3 jours ! Cure détox sans souffrir ! Le petit régime des gourmandes : 5 kilos de moins en ne mangeant que des Tagada ! Maigrissez par la force du mental… Enfin, vous imaginez la variété des couverture confédéres autour du même INCONTOURNABLE thème. Exit la crise, le chômage, le nucléaire ou la guerre au Mali. La GRANDE CAUSE, c’est la fonte de la banquise, pardon, de la petite bouée qui ceinture notre taille de surnourris programmés génétiquement pour des périodes régulières de disette !

La Gazette, évidemment, SE DOIT de satisfaire son lectorat angoissé par la fin proche des mois en R, ceux où l’on peut, à la fois, manger des huîtres  à satiété et se planquer sous des gros pulls pour profiter tranquillement de leur apport calorique :-). Eh oui, dès le mois de mai, les huîtres, c’est ceinture, et si on ne veut pas jouer les baleines au bord du Bassin, le régime c’est maintenant !

garf2-copie-1.jpg

Je vous ai donc trouvé quelques formules qui ont eu et ont encore leur heure de gloire et c’est normal car elle sont (pour certaines) parfaitement efficaces.

Prêts à plonger dans l’imagination sans borne des inventeurs de maigreur ???

 

Option n° 1 : Manger tant qu'on veut sans grossir


1 - Naturel et simple : LE TENIA.

Pas besoin de se forcer à manger de la viande de porc mal cuite pour un résultat incertain. Dans les années 50, un labo américain mit au point une gélule contenant des œufs de la charmante et solitaire bestiole… Grand succès, efficacité, mais interdiction des autorités au bout d’un certain temps. Avoir le vers solitaire est quand-même une vraie maladie parasitaire qui, certes, fait perdre du poids mais affecte aussi la santé ! Gott sei dank, il existe encore de nos jours des fabricants de la pilule vermicole interdite, il existe également Internet pour se la procurer, et vous vous en douterez, il existe des consommatrices enchantées… notamment dans le milieu des top-models. Etonnant….

 

2 - Naturel encore, et économique : le régime VINAIGRE.

Plus ou moins inventé par le grand poète romantique Lord Byron (1788-1824), qui, fier de sa silhouette squelettique, entretenait son image éthérée par l’absorption de grandes quantités de vinaigre. Ses groupies de l’époque l’imitaient, se vidant allègrement de tout kilo excédentaire (et des autres aussi) en vomissant et par le biais de diarrhées sévères. Cool, sans vilain jeu de mot… ;-)

De nos jours, le vinaigre est à la mode pour faire son ménage écolo, et, en plus, il en existe des tas de sortes à tous les arômes. J’ose dire « pour tous les goûts » ! Elle est pas belle la vie ?

 

Option n° 2 : Manger le moins possible pour ne pas  grossir

 

1 - Toujours aussi naturel et, somme toute, particulièrement économique : l’AIR DIET.

Qu’on a tous pratiqué dans nos très jeunes années quand on jouait à la dînette, au restaurant, à ce genre de faire-comme-si. L’astuce est simple comme bonjour. On met le couvert, on se sert pour-de-faux, et on fait comme si on coupait sa viande, piquait sa pomme dauphine, mâchait tranquillement sa bouchée…etc. Sans oublier de se tamponner les lèvres avec sa serviette après. Le corps, soi-disant berné par ces gestes conditionnés, croit qu’il est rassasié…. Je vous jure que  ce n’est pas moi qui invente ! Je pense que ça marche de façon… fulgurante ! Et qu’on règle définitivement son problème de poids…et tous les autres avec en quelques jours à peine ! Comme dirait l’autre, c’est estomaquant, non ?

 

2 - Naturel, encore une fois, presque hygiéniste, dirais-je : le COTON.

A la mode sur certains forums actuels. Le recyclage des Demake up ! A avaler doucement, légèrement imbibé d'huile de paraffine pour que ça glisse mieux. Cette huile ne se digère pas, elle tapisse juste le tube digestif sans laisser passer la moindre calorie. Alleluia. Après avoir saturé l’estomac de coton, boire pour le faire gonfler et procurer une sensation de satiété. Donc, plus faim. CQFD. Fibre parfaitement non assimilable, le coton sera évacué… s’il ne bloque pas l’intestin. Après…je ne sais pas…. Le Destop, peut-être ?


 

Option n°3 : porter des lunettes !


1 - La réalité…augmentée. Avec des lunettes hight tech (je n’entre pas dans les détails) on peut faire croire à notre cerveau qu’on mange beaucoup plus que la quantité ingérée. Car on voit plus gros, donc, on a l’impression qu’on est plus vite rassasié. Ou alors, on avale une endive à l'eau mais on voit un rocher Suchard à la place et on croit vraiment qu'on mange un truc hyper bon... Illusion d’optique. Il paraît que ça marche !

Etonnant que ça n'existe pas encore pour lire sa feuille de paie...;-))

 

2 - Plus simple, plus économique.  La réalité augmentée du pauvre, si j’ose dire ! Flippant, bluesant mais au moins sans danger autre qu’une petite déprime : les lunettes bleues. Ce sont les Nippons qui ont inventé le concept. Affublés de verres bleus toute la journée, nous serions zen et calmes. Pas du genre à avoir des besoins compulsifs de se jeter sur la nourriture. Qui, colorée de bleu, ne donne pas envie. La viande semble avariée, les légumes anémiés, les desserts écœurants. Alarme sanitaire ! Notre cerveau reçoit des signaux  de mauvaise qualité nutritionnelle, donc, on perd le goût, l’envie et on arrête de manger très vite. Il paraît. Je n’ai trouvé aucune trace d’étude scientifique prouvant que ça fonctionne, mais, au moins, on a peu de chances de tomber malade, et donc, débordant ou pas des coutures du petit maillot, on a au moins des chances de le mettre et de rester en vie jusqu’aux vacances ;-))

 

Après lecture de la liste ci-dessus...c’est pas si mal !!!

 

reg.jpg

 

http://www.regimes.net/petit-historique-des-regimes-les-plus-absurdes/

http://www.plurielles.fr/sante-forme/huile-de-paraffine-

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Japon-les-lunettes-de-regime-une-invention-amincissante

Repost 0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 19:55

file210c655d973f47f095bca592df045536.jpg

 

Déjà qu’on nous avait changé nos Raiders, nos Treets, notre Carte Vermeil et j’en passe…

Déjà qu’on nous avait privés du cadeau Bonux et des super barils de lessive à l’ancienne…

La Roche aux Fées, disparue !  Suma, Mammouth, Prisunic : tombés aux oubliettes !

Copaya, le chocolat blanc à la noix de coco de Milka, qui fit le bonheur de ma jeunesse ? Evanoui !

J’en passe, et pas des moindres… Et là, ce matin, le scoop de France Info ? Les BLAGUES CARAMBAR disparaissent dans quelques jours ! Chronique d’une mort  annoncée : j’en suis traumatisée !

pois.gif

J’ai pensé à un poisson…mais c’est un peu trop tôt, non ? A moins que ça fasse comme dans les grandes surfaces : en juillet, les rayons affichent les articles de rentrée, en octobre, ce sont les jouets de Noël, en  février c’est les chocolats de Pâques, etc.

Mais là…si c’est vraiment vrai…

C’est une INSTITUTION, quand-même, ces blagounettes, non ?

images-copie-1.jpg

Le fait qu’elles ne soient pas drôles n’a rien à voir dans l’histoire. La blague carambar est un rocher, un bastion, un repère qu’on pensait inaltérable. POURQUOI diable les faire disparaître ? Parce que je ne les lisais pas ? Ni vous, sans doute, Lecteurs amateurs de carambars. Mais, je le répète, le problème n’est pas là, dans le fait qu’elles soient marrantes ou pas, dans le fait qu’on prenne la peine de les lire ou pas. Franchement, sortir les lulus pour lire cette petite phrase rouge pâle, je crois que je ne l’ai jamais fait. Et comme ça fait belle lurette que sans lesdites lulus, je ne vois plus rien de petit… mais j’ai de petites voix qui me les lisent moi ! A la maison, ou même, encore, au collège ! Les devinettes, les blagues… Quel est le comble pour …. ??? Oui, les réponses sont nulles, et alors ? Depuis quand est-ce important de mettre des choses » intelligentes » dans les bonbons ???

Car , si l’info est vraie, ce serait  bien là l’argument de la société qui distribue Carambar. Si, si, je vous jure ! Ils veulent contribuer à la formation intellectuelle des enfants. Dixit  eux, hein ! Pas moi ! Des petits  jeux éducatifs, façon quizz, remplaceraient les fameuses blagues.

Bon. Franchement, j’ai peine à y croire. On dirait bien un coup de pub, style « jetez-vous sur les derniers paquets avant que les nouveaux modèles sérieux arrivent dans les rayons ! » La PENURIE nous guette ! Comment allons-nous faire à lal Ferme, alors que la tite Dernière possède le calendrier Carambar 2013, avec une blague par jour… et une recette un dimanche sur deux ! Faut faire des stocks, vous croyez ???

 

Et d’après vous, Lecteurs perspicaces, cette histoire, c’est de l’info ou de l’intox ? Parce qu’en matière de com, faites un tour sur la Toile, et vous verrez que ça buzze de tous les côtés !!!

 

A suivre…en mâchouillant… sans y laisser une ou deux couronnes ;-))

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 09:50

Lecteurs chéris, la Gazetière étant en vacances, elle avait bien entendu l’intention de commettre quelques petits articles pour alimenter sa petite Gazette en ces quelques jours de fin d’hiver. Et puis, le soleil est arrivé en douce, m’attirant irrésistiblement vers le jardin…juste après avoir terminé mon chantier de la royale Salle du Trône.

Les voici donc revenues mes vivantes heures de transport de pots, coupe, arrachage, plantage, désemballage, grattage de terre… et tutti quanti ! Le Lecteur fidèle le comprendra, la jardinière s’est réveillée et il est probable que ça va durer un petit moment , étant donné qu’il y a au moins six projets officiellement « engagés »  (extension « nomade » du potager, installation d’une rhubarbe, opération « grimpantes » à divers endroits par trop dénudés…)


Mais tout de même, vendredi, je suis sortie du trou, hein ! Ben oui ! C’était la Journée de la Femme, pardi ! Qu’il fallait, comme il se doit, célébrer avec… les copines ! Elle nous amena, nous les Donaldvilliennes, jusqu’aux moulures dorées des salons d’apparat de notre bel Hôtel de Ville, notre Palais Rohan-qui-en-jette, faut le dire ! Je ne vous ferai pas le topo de cette sortie aussi sérieuse que joyeuse, Abonnés de mon cœur, ce n’est pas l’objet du jour.


Non, l’objet du Jour, c’est ma désolation devant ces fameuses Journées mondiales… Par curiosité, je suis allée consulter la liste. J’envisageais vaguement de trouver un angle d’attaque sympa pour écrire un brin sur le sujet, je baguenaudais donc dans ma propre imagination littéraire pour saisir la petite extrémité du fil que je traquais dans les replis de mon inspiration… Après, y a plus qu’à tirer.

Partirai-je du Doodle ?

journee-de-la-femme.png

Je le trouvais moche…mais finalement plus subtil qu’on ne le dirait. Les lettres de Google n’apparaissent que si on les cherche… en creux…fort discrètement…mais indubitablement là, présentes, au milieu, impossibles de ne plus les voir une fois qu’on en a pris conscience.

J’ai aimé y voir la présence indispensable et déniée des femmes dans de nombreux pays où elles n’ont pas la parole.

Mais ça ne fait pas un article. Le point de vue historique ? J’ai commencé par la consultation du calendrier et là… J’ai su de suite que je ne continuerai pas. J’étais prête, en toute bonne foi, à jouer un peu avec ces Journées, à établir entre elles des liens sérieux, des liens, comiques, des liens philosophiques, économiques…que sais-je ? Et puis j’ai VU la Journée d’aujourd’hui. Le 11 mars. Et je vous jure, Lecteurs adorés, que ce n’est pas une blague !!!

Le 11 mars, 3 jours après celle des Femmes (qui luttent pour leur vie, pour leur intégrité physique et morale, pour leurs droits élémentaires…) c’est la journée mondiale (rien que ça !) de la PLOMBERIE !


Si, c’est vrai, je vous juuuuuuuuure !

Les deux bras ‘en tombent, et les deux jambes aussi je crois, j’en reste sur le popotin ! Rien à voir avec le calendrier des fêtes dont on connaît tous la vacuité, l’idiotie et l’unique raison mercantile (Fête des secrétasses, des Mémés, des profs, des dentistes, des balayeurs, des arrières-grands-oncles et j’en passe…), que nenni, on parle bien ici des Journées mondiales ! Qui sont, je vous glisse le lien, allez-y, vous verrez, une liste ubuesque de causes inimaginables voire surréalistes !

Faut dire que ces Journées mondiales, finalement, "personne" ne les gère. Si on est un "groupe" assez puissant financièrement, politiquement ou philosophiquement, on peut toujours décréter son jour, communiquer, organiser... et voir ce que ça donne !

Sachez donc que ce ne sont pas les plombiers polonais qui ont décrété cette grande cause, mais leurs cousins canadiens, sans doute une guilde assez argentée, voire en or massif !!!

 

La Journée mondiale de la plomberie. Diantre !

 

4083086-3d-concept-d-39-euros-robinet-d-39-or-et-dans-le-mo.jpg*** Allez, je vous l'offre !

http://youtu.be/qIBih9HtC70

 

Sources :

http://www.snipef.org/documents/WPCREVIEWJuly2012.pdf

http://www.slate.fr/story/4329/il-y-190-journees-mondiales-par

http://fr.123rf.com/

Repost 0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 13:47

"Le scandale a éclaté en Grande-Bretagne quand des lasagnes (italiennes?) du géant de l'alimentation suédois Findus se sont révélées être à base de viande de cheval." (http://www.lepoint.fr/monde/viande-de-cheval-les-pays-bas-ouvrent-une-enquete-11-02-2013-1626318_24.php)

Lasages...mais aussi hachis parmentier !

"Le fournisseur de l'usine luxembourgeoise (...) est le groupe français (...). Celui-ci a acquis la viande surgelée auprès d'un trader chypriote, qui avait sous-traité la commande à un trader situé aux Pays-Bas, ce dernier s'étant fourni auprès d'un abattoir et d'un atelier de découpe situés en Roumanie".

 

Nul ne nous dit si les malheureux canassons avaient des papiers... et encore moins de quel pays ils étaient ressortissants.

Et les pommes de terre ? Personne ne s'inquiète de savoir quelle est leur nationalité ? Irlandaises? Portugaises ? Allemandes ?

 

51XbMUC8OzL._SL500_AA300_.jpg

La petite bibliothèque des cuisines du monde

Larousse - 2012

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 16:15

Mes Grillons le savent. Les « couvés-maison » et même ceux d’un autre nid.  Chez la Gazetière, on pratique la chasse anti-gaspi depuis des lustres !

Du coup, ces derniers temps, on est carrément dans le vent. In the mooooove…

Emmaüs n’a plus de secret pour nous. C’est là qu’atterrissent des sacs et des cartons de vieux trucs qui doivent laisser la place aux nouveaux arrivants. Nouveaux arrivants qui viennent aussi bien… d’Emmaüs, eux aussi, ou d’Amos, des fripiers de St Mich et tutti quanti ! Voire des trottoirs… Si, si, si : on y trouve quelques merveilles ! La rue, notamment dans mon ancien quartier de ville super bo-bo, est une source inépuisable de surprises et d’émerveillement ! En un mot comme en cent : j’adoooore le recyclage !

Mon entourage proche le sait bien : j’ai perpétuellement en chantier des objets, meubles ou pièces en devenir… Peinture, collage, sciage, transformation : peu à peu mon mobilier se modifie, s’adapte, se refait une identité. Je vous le dis : j’adooooooore le recyclage ! Notez : c’est de famille. Des Duffaldiens, sur la question, m’ont refilé quelques gènes ;-)) Quant aux Grillons, j’en connais reines de la fripe ou impératrices de la chine !

Les vélos, ça se donne, ça s’achète, ça se répare : on a la Recyclerie. Les bouquins, Mollat me pardonne, je ne les achète que d’occase. Notre environnement nous permet de plus en plus de nous adonner avec délectation à notre doux penchant… Longue vie à Priceminister, Amazon Marketplace et le Bon Coin ! Question alimentation, évidemment, on est préservés, chanceux que nous sommes, d’aller faire les bennes des grandes surfaces ou les Restos du Cœur.  Mesurons notre grand bol (eh oui, c’est un jeu de mots, pour rendre le sujet moins moche !) et voyons ce qu’on fait pour entretenir notre modeste « simplicité volontaire »… Nous avons nos pommes (sauf en cas de razmottage des branches…) , nos poires, nos cerises (bon, là, ce sont plutôt les zoziaux !), nos tomates surprises, qui  s’hybrident entre elles et nous font des espèces  trans-géniales. Nous aurons bientôt, si, si, le projet aboutira, notre bière (je vous le dis !).

Et puis, il y a tout ce qu’on achète. Et c’est là que j’en arrive au « site du jour », découvert grâce à l’édifiante et néanmoins professionnelle  lecture de « Elus & territoire : la lettre aux élus girondins » (j’en connais une, de mon entourage proche, qui, du fait de son statut, a dû y avoir droit…. ;-))

 

http://www.lesecomatismes.com

 

Un site, Lecteurs chéris, destiné à booster un peu le nombre de convaincus de l’économie-attitude. Avec des trucs, des adresses, des tutoriels… Réparez ! Transformez ! Recyclez ! Je navigue, ohé, ohé, et je suis en terrain connu : pour un peu, mes abonnés préférés, j’aurais l’impression d’avoir pondu ce site ;-))

 

stop

La partie « Ma cuisine » me botte (de carottes) et je rigole toute seule en pensant à mes très chers commensaux familiaux. Sans doute apprécieront-ils deux ou trois recettes que je vais y piocher… et qu’ils n’avaient pas encore eu l’occasion de goûter ! Eux, les habitués (contraints, forcés, j’avoue !) des si charmants « Festival des jours passés » ou encore « La roue des délices » (je vous laisse imaginer…) qui trônent au centre de notre grande table… il leur reste bien des découvertes gastro(éco)nomiques à vivre sous la tutelle de mes fourneaux ! Eh oui ! Faisant fi de toutes les recommandations basiques qui poussent à ne pas imprimer plus que de raison, je viens de me faire un petit plaisir de cuisinière spécialisée es restes !

C’est qu’on nous offre, gracieusement, quelques outils pratiques : outre le « semainier des repas »  (combien serons-nous ? Que mangerons-nous ?) ou la liste des courses à cocher, on trouve le précieux LIVRE de RECETTES ! Ou l’art et la manière de ne rien laisser perdre. Jubilate !

Chaque recette commence par un constat aussi consternant que prometteur… « Il me reste … »

Consternant parce qu’évidemment, ce qui reste a triste mine. Une laitue défraîchie, des carottes « molles », du pain dur (picoti, picota)… Vous connaissez comme moi LE dernier dessert dépassé, LE dernier 1/8 de camembert racorni, les 3 derniers biscuits éventés… Mais prometteur, car cela devient le velouté de laitue aux noisettes, la tourte aux légumes ou le pain perdu (alias Pain doré, à la dioupiyouaille , comme chez les Canadiens, figurez-vous, j’ai appris ça récemment, c’est super plus joli, non ?)

Bref, rien de très neuf sous le soleil de ma plaque de cuisson, me direz-vous !  C'est un peu l'art de réinventer l'eau tiède... les époques passent...et la roue tourne !

 

La-Cuisine-Guide-Pratique-De-La-Menagere-1800-Recettes-Avec.jpg

 

Sans-titre-1-copie-1.gif

Mon petit guide a pris un petit goût d'air du temps dans un emballage aussi sympa que recyclable !

Vive les écomatismes ;-))

Repost 0