Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 12:59

 

 

Je ne sais même plus si j’en rêvais : maintenant que c’est fait, il me semble que si je ne l’ai pas rêvé avant, c’est juste un oubli car, de fait, j’aurais non seulement pu y penser mais même l’espérer…

Je ne vous ferai pas languir bien longtemps, heureux Lecteurs : la JOIE se partage (contrairement au bonheur, qui me semble bien plus individualiste…) !!!

 

Il était une fois un « objet » ou un « lieu » qui n’existe presque plus : la cabine téléphonique.

Evidemment, on pense de suite à la Rolls des cabines, la Rouge de Londres. Il n’en sera pas cas ici, car on se rabattra sur celle-ci :

cabnassau

 

Mon envoyée spéciale en Allemagne la reconnaîtra ;-))


Il était une (autre) fois un objet ou un lieu qui commence à exister dans divers endroits… à tel point qu’il y en a même une à deux pas de La Ferme. Et elle a chez nous quelques usagers, et ce n'est même pas de moi que je parle, c’est dire si on adhère au principe.

 

Bx-mars-097.jpg

Eh bien, figurez-vous que comme dans un beau conte de fées qui finit comme il se doit, la cabine téléphonique et la Boîte à Lire se rencontrèrent, se marièrent et j’espère bien qu’elles sont parties pour faire beaucoup d’enfants !

 

En Allemagne, la Cabine magique existe déjà, on en trouve de charmantes illustrations sur le Net.

buecherbox

box

La nouvelle du jour, c’est que la France se joint à la partie en profitant de l’année de l’amitié franco-allemande. Du coup, ils nous ont concocté un projet commun aux petits oignons…

L’idée surfe sur le développement durable, le recyclage et la formation des élèves des métiers de la construction. En trois autres phrases  je vous résume le truc : les « gamins », allemands et français (futurs «ébénistes, métallurgistes, menuisiers, peintres… »), se font la main en bricolant les cabines, les usagers font des dons de livres, tout le monde peut déposer/prendre ce qu’il veut, c’est gratuit, c’est simple, c’est sympa ! La Boîte à Lire a juste grandi et pris un petit côté vintage  super cool, non ? Natürlich, j’adoooore !

 

bucherboxx 1

Photo émouvante !

 

 France Télécom a offert sa quote-part de vieilles cabines, sa cousine germaine a fait de même, et c’est justement là-bas, outre-Rhin, que la première BücherboXX sera inaugurée « à l’occasion du 50ème anniversaire du traité de l’Elysée le 18 avril prochain devant l’ambassade de France à Berlin ». Un mois plus tard, ne désespérons pas, on devrait avoir la version gauloise, « la BiblioboXX française au rectorat de l’Académie de Versailles. » Diantre !

 

J'en veux uuuuuuuuuuuuuuuuuneeeeeeeee* ! Devant mon chemin, pourquoi pas ?

 

Vous brûlez de TOUT savoir sur ce sujet ? Cliquez ici !

 

 

Sinon, les sources où vous pourrez vous abreuver d'info :

http://www.neo-planete.com/2013/01/17/des-cabines-telephoniques-recyclees-en-bibliotheques/

http://www.ac-versailles.fr/public/jcms/p1_178597

http://bücherboxx.com/france/

 

* Et rose, avec des étoiles vertes, ce serait le top !

cabrose.jpg

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 16:15

  carte-poisson-avril.jpg

 

Ce n'est pas la saison des bons gros poissons qu'on pêche dans les journaux et dont se régale en souriant. Le 1er avril est déjà loin, et le 1er décembre, c'est l’Avent, pas le temps des blagues.
Et pourtant, dans le Figaro de vendredi, on trouve un article sidérant, un "fait divers" auquel on a du mal à croire....

"Un château détruit par erreur"... Un château, vous avez bien lu, pas un cabanon ou une palombière. Un vrai château, superbe, avec escalier double, galerie de colonnettes sur la haut de la façade... Enfin, un bâtiment qui n'a pas dû se déboulonner à la 6, 4, 2, non ?
L'histoire est PLUS que LOUCHE... Cette bâtisse superbe est la propriété non pas d'un Français, ce serait trop beau, ni d'un Chinois, comme on aurait pu le penser mais d'un Russe.

Bon.

Qui voulait traficoter les dépendances pour rénover. Il semble qu'il ne pouvait du reste que toucher à ces dépendances, car jamais il n'aurait obtenu de permis de démolir pour le château lui-même. Pourquoi démolir? me demanderez-vous ? Pour "refaire à neuf" puisque, lis-je, cela coûte bien moins cher de tout reconstruire que de restaurer.

Re-bon.

Le propriétaire, donc, respectueux de la protection du patrimoine, obtient son permis de démolir quelques morceaux des dépendances, et il trouve une entreprise en Pologne (on sait que les artisans locaux ne sont jamais disponibles) pour démonter ce qui doit l'être. Problème de langue, mauvaise utilisation de Google translate ou bug de Reverso ? Pas de bol, les ouvriers SE TROMPENT et RASENT la superbe chartreuse du XIIIe par ERREUR.
En moins d'une heure, sans doute. Parce que sinon, vous serez d'accord avec moi, à Yvrac, 2500 âmes, en pleine campagne, y aurait au moins eu un voisin, voire la gendarmerie, qui se serait rendu compte qu'on massacrait un trésor comme ce château Bellevue ? Et on serait intervenu assez tôt pour limiter le carnage.
Mais là, non.
Vous, vous repeignez votre portail d'une couleur non inscrite dans le nuancier  des teintes autorisées dans votre commune, on vous le signale dans les 24heures.
Vous montez un abri dans votre jardin, vous êtes in petto dénoncé par une bonne âme.
Vous mettez un volet roulant à votre fenêtre dont un quart est à peine visible depuis le balcon d'une maison située à 800 mètres d'un monument inscrit à l'inventaire etc., ben tant pis pour vous, vous déposez ça de suite et vous remettez vos contrevents pourris sous peine d'une amende qui vous fera passer le goût de l'initiative architecturale malvenue.
Mais là, non.

yvrac.jpg

 


Le château s'est littéralement désintégré, façon Merlin l'Enchanteur, disparu dans les brumes yvracaises le temps d'un cillement, hop, hop, prestidigitation russo-polonaise, au nez et à la barbe des élus et autres autorités locales. Je suis bluffée, Lecteurs chéris, pas vous ?
De toute évidence, PERSONNE n'a rien vu entre l'arrivée des engins démolisseurs et l'apparition subite d'un terrain vague. Si ce n'est pas de la magie pure et simple, ça, c'est... Un truc moche et nauséabond...
"Sur les 13.000m² de bâtiment, il ne subsiste aujourd'hui qu'une petite dépendance d'époque. Le maire d'Yvrac a déposé un arrêt interruptif du chantier. Un constat de non-conformité ainsi qu'une infraction au Code de l'urbanisme sont d'ores et déjà sur le bureau du procureur. "***
Juste un brin...trop tard.
Du côté russe, on s'alarme, on s'affole, on se tord les mains... le désespoir slave, quoi. Et on s'engage à tout reconstruire à l'identique. En neuf. Ce qui était interdit a priori devient un acte salvateur a posteriori.

C'est beau.

 D'autant plus beau qu'on est magnanime. Il n'y aura aucune poursuite contre l'entreprise qui n'a rien compris. "Ce qui est fait est fait". Rare, de nos jours, un préjudice qui n'engendre pas d'office un procès et une croisade aux indemnités ... C'est vraiment beau.
Localement, ça va faire du bien à l'économie aussi : "Un contrat d'un million et demi d'euros a déjà été signé avec une société de maçonnerie de la commune qui fournira la pierre de Bordeaux, nécessaire à la reconstruction du château. Ce dernier avait été construit au XVIIIe siècle par une riche famille bordelaise qui venait y passer quelques jours dans l'année. Les travaux devraient durer deux ans."

Je manque d’infos sur ce que sont devenus les vestiges de la démolition…Il devait y avoir quelques belles pièces de pierre bien sculptées… Que sont-elles devenues ? perdues ? Pas pour tous….

Il y a finalement beaucoup de gagnants dans cette abracadabrante histoire : comme "la vie" est bien faite ;-))

NDLR :ça fait quand-même pleurer, cette démolition, non?

 

***http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/11/30/01016-20121130ARTFIG00509-un-chateau-detruit-en-gironde-par-erreur.php

Repost 0
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 12:42

... quand je vous le dirai.

Là !

  presentoir-metal-a-barres-chocolatees-garni-1119279z0.jpg

 

Question : que choisiriez-vous comme cochonnerie, ici, maintenant, de suite ?

 

Un Bounty ? Dommage, vous avez perdu !

Un RAIDER ? Comment ça : "Qu'est-ce que c'est ?" Pffff... un Twix, si vous préférez, bande de néologistes ! De toute façon, c'est PERDU aussi.

Un Kit Kat ? Alors là.... vous allez peut-être gagner !

Comme les fameux Mistral(s)... que je n'ai jamais connu.

 

Mais surtout comme...

 

willy-wonka.jpg

 

Vous avez adoré, comme votre Gazetière, Charlie et la Chocolaterie ?

Vous avez rêvé de trouver un Ticket d'Or ?

Vous avez tremblé pour Charlie dans l'angoissante Chocolaterie du non moins inquiétant Willi Wonka ?

Alors, Lecteurs affamés de chocolat et assoiffés d'aventures rocambolesques, c'est, évidemment, en Angleterre qu'il faut vous rendre pour vos emplettes cacaotées. Votre shopping de Noël à Londres ou en Ecosse par exemple : ça vous dit ?

 

Car voici le dernier coup de pub de Nestlé, à mi-chemin entre Road Dahl et George Orwell.

Depuis septembre, les gourmands peuvent migrer en Grande-Bretagne et consommer un maximum de KitKat, décliné outre-Manche dans des versions inconnues chez nous et qui font saliver.... (KitKat 4 Finger, KitKat Chunky, Aero Peppermint Medium, et Yorkie Milk : tout un programme!)

Dans 6 d'entre ces friandises, un GPS a été caché... Et il se déclenche à l'ouverture du papier. Le Gagnant est immédiatement localisé par Néstlé... qui envoie une "brigade d'intervention" directement là où il se trouve !

kit-kat-we-will-find-you-2.jpg

Cela fait un peu peur, non ? Même si ladite brigade est là pour lui remettre un chèque de 10 000 livres (12 000 € pour manger du chocolat ;-))

 

Alors... Big Brother a les mangeurs de chocolat dans le collimateur : Achtung !

 


Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 17:26

Sud-Ouest nous a fait un vrai scoop aujourdhui ! Il nous a dégotté le questionnaire de culture générale qu'on subi les candidates Miss France ces jours derniers.

Non, vous ne rêvez pas : il y a maintenant une épreuve écrite. Où va-t-on ?

On se dit que c'est sans doute pour montrer que ces tendrons ne sont pas que jolies mais également qu'elles en ont dans la caboche.

On se dit ça....quelques secondes, juste avant d'avoir lu le fameux quizz.

Parce qu'à l'examen, on se demande si les questions ont été trouvées pour rigoler un peu, pour se moquer des demoiselles ou pour nous rassurer,  nous, qui n'avons pas le droit de postuler au Titre Suprême (parce qu'on ne satisfait pas aux critères, par exemple, nous les Angels parce qu'on a des enfants ou qu'on est mariées...). Même si on avait voulu, on aurait raté le test.

Votre gazetière, par exemple, elle aurait raté une question sur deux ! Est-ce à dire que je suis nulle en culture générale ?

Et vous, Lecteurs chéris ???

Je commente, en italique, toutes mes honteuses carences culturelles !!!

 

 

Quarante questions en 60 minutes chrono. (ça fait long, en  plus! A moins de passer 55 minutes sur la dernière épreuve!!!))

 

  • Cinéma / Télévision

1. Quel acteur a remporté l’Oscar du meilleur acteur pour le film The Artist en 2012 ?

2. Citez un film réalisé par Luc Besson :

3. Combien de saisons compte la série Desperate Housewives ? (aucune idée!!!)

4. Qui présente l’émission "On n'est pas couché" ? (idem)

  • Musique

5.  En quelle année est mort Michael Jackson ?

6.  Qui a représenté la France à l’Eurovision en 2012 ? (glurps)

7. Où se déroulent les NRJ Music Awards ? (re-glurps)

8. Citez trois instruments à cordes :

  • Littérature

9. Qui a écrit Madame Bovary?

10. Qu’est-ce que le Goncourt ?

11. Qui a dit "L’important c’est de participer" ?  (tiens, je ne l'aurais pas classé dans la rubrique littérature, ce pédagogue...)

  • Mode et Luxe (je me liquéfie, là ! Je n'ai AUCUNE réponse à donner!)

12. Quel styliste signe ses chaussures d’une semelle rouge ?

13. Qui est Anna Wintour ?

14. De quel pays est originaire la top model Gisele Bundchen ?

15. Qui est l’ambassadrice du parfum Miss Dior ?

  • Histoire Géo 

16. Quel océan borde l'île Maurice ?

17. Quel évènement historique célèbre-t-on en France le 14 juillet en France ?

18. Quelle est la date de la chute du mur de Berlin?

19. Quel pays helvétique borde la France ?  

 

(j'avoue, j'ai mis 10 minutes à comprendre le POURQUOI de cette question 19... Et puis, soudain, l'illumination ! C'est pas du tout une question de géo, c'est une question de VOCABULAIRE !!! Comprennent-elles l'adjectif "helvétique"? Je suis effondrée du niveau qu'on leur suppose...Il doit y avoir des trucs dans le genre au test de la Journée d'Appel...))

  • Politique

20. Qui est l’actuel Premier ministre français et de quel parti politique est-il ?

21. Quels étaient les deux candidats à la 45ème présidence des Etats-Unis ?(un doute me prend : c'est celle de la semaine dernière, la 45e?)

22. Quel évènement la reine Elisabeth II a-t-elle célébré cette année ?

23. A qui doit-on la mise en place des 35 heures en France ?

  • Economie

24. Qui était Steve Jobs ?

25. Que signifie les initiales FMI?

26. Quel est le montant du SMIC (salaire minimum d’insertion) net en France au 1er novembre 2012 ? ( à 100€ près)

27. Quel est (à 500 000 près) le nombre actuel de chômeurs en France ?

28. Quel est le prix moyen d’une baguette de pain ?

  • Sport 

29. Qui est Camille Muffat ? (peut-être une fille, peut-être un gars, ils ont fait exprès de prendre un pérnom mixte, les s....)

30. Quelle équipe a gagné la Coupe du monde de football en 2010 ?(pas la France, je m'en souviendrais sûrement...)

31. Qui a gagné Roland Garros en juin 2012 ?(pareil...non ?)

32. Qui est Usain Bolt ? (un athlète trèèès fort !!! celle-là je sais!!!)

  • Miss

33. Quelle est la nationalité de Miss Monde 2012? (pvfvfvfvfv???)

34.  Quelle ancienne Miss France tourne dans la série Mafiosa diffusée sur Canal+ ?(j'ai pas canal, de toute façon...)

35. De quelle région est originaire Alexandra Rosenfeld ?(un quartier, vu le nom, j'aurais dit le Sentier, mais là...?)

36. Où se déroulera l’élection de Miss Univers le 19 décembre 2012 ? (Miss UNIVERS??? Sur Vénus ?)

  • Logique/Mathématiques

37. Complétez la suite de lettres : A E I

(C'est de la logique cette question ? Ou alors, j'en manque tellement que je ne vois pas le piège...)

38. Vous partez pour New York par le vol de 14 heures (heure française) avec un temps de vol 5h30. A quelle heure atterrirez-vous à New York en heure locale sachant que le décalage horaire est de - 6 heures ?

39. Combien font 2% de 140 ?

40. Quel est la racine carrée de 9 ?

 

BONNE NOUVELLE : j'ai l'impression d'être devenue bonne en maths!

  • Anglais (là, ça va coincer for me...)

- Traduisez ces quelques lignes de Leila Lopez, Miss Univers 2011 :

On September 12, 2011 Leila Lopes made history as the first woman from Angola to win the Miss Universe crown Leila was born in Angola's southern Benguela province, a place she loves for its beautiful beaches, kind people and amazing food. As the eldest daughter of seven children, Leila cites her family as a positive influence in her life and the source of her strength.. Leila is only the fourth woman from Africa in the pageant’s sixty year history to win the Miss Universe title.

 

(Ben...finalement...non...Je me sens capable de réussir la traduction épineuse de ce texte édifiant...)

 

- Imaginez en quelques lignes ce que les journalistes écriront sur vous si vous êtes élue Miss France 2013. (En anglais, 10 lignes minimum)


Dieu soit loué, cette épreuve me sera épargnée, considérant que je n'ai nul besoin ni nulle envie d'imaginer  ce cas de figure. Ce serait Miss Univers, encore, je ferais peut-être l'effort.... ;-))

 

Bon...et vous...alors ??? Auriez-vous passé le cap de l'écrit ?

Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 17:30

Il descend : bonne nouvelle ! Mais il remonte aussi : mea culpa...

Je vous parle de mon T.A.L. hein, pas de mes transaminases ;-))

Mon Tas A Lire. Endémique excroissance de ma bibliothèque, mes yeux étant plus gros que mon ventre, il a largement décru ces derniers mois, si, si, mais pas assez pour diminuer vraiment, la tendance de son nourrissage confinant au gavage... Ma faim est sans limite : c'est grave, docteur ?

Et encore, je ne joue pas franc jeu ici... De fait, je n'ai pas UN T.A.L mais bel et bien DEUX !

Le premier est celui des ouvrages du CDI : il est donc prioritaire sur le second, mon T.A.L. perso, celui qui grossit cent fois plus vite qu'il ne s'érode.

Disons donc que, globalement, l'un a bien rapetissé, tandis que l'autre a réussi à limiter son exhaussement. Pas si mal quand on connaît mes craquages réguliers sur Amazon marketplace et/ou Priceminister...

Impossible, inutile et oiseux de vous assaillir ici de toutes lectures qui furent miennes. Que les plus inquiets se rassurent, ce ne sera pas un article-fleuve ! Je tiens juste à vous parler de mes deux derniers GRANDS ENCHANTEMENTS.

 

Kafka sur le rivage, de Haruki Murakami. J'aime, et depuis longtemps, beaucoup d'oeuvres de la littérature japonaise, qui  est souvent "dérangeante", au bon sens du terme, car nos mentalités et nos cultures sont bien différentes. Kafka sur le rivage est un pont entre l'Orient et l'Occident, avec une plongée dans l'âme humaine qui se joue des civilisations et du temps.

C'est une expérience de lecture, pas une lecture ordinaire. Il y a des moments où l'on s'envole, d'autres où c'est carrément long et pesant de redondance. Des détails sans intérêts et des phrases sidérantes de vérité. De l'humour, souvent, comme des rayons de soleil à travers les nuages. Murakami nous présente des personnages incroyablement attachants, trop beaux pour être vrais, des êtres de théâtre que l'on suit sans pouvoir les quitter. J'aimerais tellement rencontrer Nakata, ce simple d'esprit si sage qui parle "chat"...  Il y a, comme dans la vraie vie, des choses inexpliquées, des fausses pistes, des déceptions, des secrets révélés, ou pas ! C'est un roman, un livre initiatique (qui dit Kafka, dit Métamorphose, non ?), un monde (pas si) ordinaire dans lequel les portes sont ouvertes sur le fantastique, ce qui ne dérange personne : le Japon est un pays de fantômes, de "renards" et d'entités de l'au-delà (regardez le voyage de Chihiro ou Totoro...)

Et puis, il y a cette improbable bibliothèque...

C'est INCLASSABLE et j'ai adoré.

Voilà.

kafka.jpg

 

Lignes de faille, de Nancy Huston. Bon, celle-ci, elle a tout pour plaire. Elle est belle, elle a une histoire personnelle riche, un peu globe-trotter, elle écrit en anglais et en français, en musique parce que la musique l'inspire, d'ailleurs, elle fait souvent des lectures accompagnée par des amis musiciens... C'est une féministe intelligente (et intello!) et son art du roman me ravit.

Dans Lignes de faille, elle écrit, du point de vue de quatre générations, les racines et certains "effets" dans la vie de chaque personnage de cet épisode incroyable du XXe siècle qu'est le nazisme. Ne croyez pas que tout a été dit, que tout a été écrit, décrit, décortiqué.... Non, on parle ici d'origines troubles, de fêlures inattendues contre lesquelles on ne peut pas grand chose... Il y a ceux qui veulent oublier et il y a ceux qui refusent de ne pas savoir. Ce n'est jamais lourd, jamais pesant, jamais ennuyeux. On court sur les phrases, on se régale des pensées, du langage des héros (qui ont tous 6 ans, on remonte le temps), de leur oeil sur le monde. C'est léger et profond, on voyage des Etats-Unis en Bavière, en passant par Israël... Alors, évidemment, vous vous doutez que j'y trouve plus que mon compte ;-))

index.jpg

Repost 0
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 10:12

Lecteurs adorés, pour les malheureux d'entre vous qui n'auriez pas surfé sur Sud-Ouest aujourd'hui, la Gazette relaie une info, fondamentale, cela va de soi. Pour ne pas faire un misérable copié-collé (interdit, de toute façon, et pitoyable), nous allons changer la forme de l'article et le transformer en un mini-sondage. Qu'en pensez-vous ?

 

La Question du Jour est donc : " Qu'est ce qui serait le plus IMMONDE pour vous à découvrir... dans votre nourriture" ?

 

Attention...tout est vrai dans la liste qui suit !

 

- une balle de 22 long rifle dans une boîte de thon*** (ces jours-ci à Pineuilh)

 

- une vis et un morceau de ferraille dans une baguette (Castelnau-du Médoc, ça se rapproche dangereusement de La Ferme!)

 

- un bout de verre dans un dessert au chocolat (dans le Gers, il ya 3 semaines)

 

- une aiguille intramusculaire dans une boîte de flageolets (dans le Médoc, encore, en juillet)

 

- une tête de souris dans une boîte de haricots verts (En Haute-savoie, peut-être chez la Dame de Francis, en mars)

 

- une aile de pigeon dans une boîte d'épinards (en janvier, dans la Meuse)

 

- une dent humaine dans steak haché (Angers, 2008)

 

Et pour les voyageurs et amateurs d'exotisme :

 

- un lézard entre deux tranches, dans un paquet de pain de mie (Angleterre)

 

- une queue de souris dans un hamburger (au Chili)

 

 

Allez... dîtes-moi ce qui vous donné la chair de poule dans cet hallucinant menu !

 

Moi, je trouve que celui qui a trouvé une balle de carabine, c'est plutôt cool au regard des autres surprises, pas vous ???

 

NDLR : Finalement, les asticots dans le lard des Bronzés au ski, c'était peanuts, hein ?

 

*** Le thon venait de l'Equateur : c'est sans doute une méthode de pêche locale....

Repost 0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 17:05

... comprendront que certains jeux de société peuvent, à travers rires et étonnement, faire découvrir "chez les autres" des idées, expériences ou attitudes que l'on ne soupçonnait pas. C'est le cas du très dangereux " Personnages et Caractères" auquel vont jouer, ce soir-là, Théo, 20 ans, dont c'est justement l'anniversaire, sa fiancée, quelques membres de sa famille proche et des amis.

Six joueurs, dix personnes présentes dans la maison, quatre générations, entre 3 et 100 ans. A l'initiative du frère aîné, Niels, personnage que l'on peinerait à aimer, cette soirée-jeu va faire exploser les murs bâtis autour des secrets et les faux-semblants bien-élevés qui "font tenir" les bonnes relations entre tous. Un jeu de société... ou un jeu de massacre ?

Alice Ferney, dont j'ai adoré la "Conversation amoureuse" au point de la lire plusieurs fois, m'a encore une fois séduite au plus haut point. Et en toute bonne foi, sans attente ni préjugé, puisque je n'ai pas, au départ, fait le rapprochement entre les deux opus !

Enchantement de votre Gazetière...

D'abord, il y a la langue. Fine, ciselée, parfois précieuse, souvent poétique.


« Les autres aussi se taisaient. Et ce bruissement que font les interrogations partagées côte à côte sans qu’on les formule parcourut le petit groupe : une agitation des esprit dont le silence produit une rumeur indistincte, parce que les corps répercutent l’infime mouvement du questionnement intérieur. »

 

Ouhlalaaa... C'est pas du miel à vos yeux et vos oreilles, ça ????

 

Ensuite, il y a le style narratif. Original. Un bijou d'inventivité qui pose ce roman comme dans un écrin aussi beau que le joyau qu'il abrite. Un Oeuf de Fabergé, tenez, voilà ce que ça m'évoque. Elle nous fait une valse, Alice, nous narrant cette soirée mémorable en trois temps : Choses pensées, Choses, dites, Choses rapportées.

Un triangle "actantiel", comme on dit, trois points de vue parfois forcément redondants, qui s'éclairent mutuellement avec la prouesse de garder des surprises jusqu'au bout...alors que tout semble dit-ou pensé, dès la fin de la première partie...

Reconnaissons que la "meilleure" partie est sans doute la première, qui vaut le détour, m'est avis, à elle seule. Pour certains, les deux autres "récits" sembleront quasiment superflus...et pourtant, ils demeurent indispensables pour avoir la version 3D !

Trois récits pour cibler une vérité ? Mais la réalité n'est pas descriptible, elle demeure, malgré les trois dimensions, parfaitement subjective. Ce sont les personnes, qui peu à peu sortent des cadres où les autres les  confinent, qu'Alice ferney fait émerger de leur (trompeuse) image.

En "cassant" le cours du jeu et en déconstruisant le fil du récit, elle met en forme, puzzle délicat, les caractères et l'identité propre des personnages. Franchement, Alice, Bravo !

 

Et puis, il y a l'histoire, les histoires, tout simplement.

La plupart des personnages sont très jeunes, mais ils sont aussi "riches" et "complets" que les plus âgés de la famille. Avec le bouillonnement de leur réflexion, leurs secrets, plus ou moins graves, leurs choix de vie et de caractère, déjà. Dans l'oeuf, le poussin est potentiellement entier. C'est troublant, et, lorsqu'on se retourne sur ses jeunes années, on se reconnaît, on sait que c'est vrai. Certes, la vie nous façonne...mais elle ne nous rend pas vraiment "autre"...

Alice Ferney dissèque les pensées, détisse les émotions, détricote des attitudes. Sans relâche, au fil des mots si bien choisis, avec une sensibilité dans laquelle je baigne avec spontanéité, elle trame, tresse, entrelace les idées de chacun, elle brode à la perfection pour faire chatoyer le moindre sentiment, flatteur ou pas, avouable ou pas... Tous sont mis à nu mais dans un respect et une délicatesse qui se passe de tout jugement : c'est infiniment touchant pour qui n'a pas peur de plonger en apnée dans les méandres des coeurs face cette solitude paradoxalement partagée qu'est la vie.

Amateurs de sensations fortes, de mystères angoissants, d'action décoiffante : passez votre chemin !

Sondeurs d'âmes, chercheurs d'Humanité, amoureux de la langue, dévorez sans limite cette petite oeuvre de magicienne qui nous a pris dans sa toile irisée : "Les autres" d'Alice Ferney!

 

Ce livre, à sa sortie, fut loin de faire l'unanimité ! Mais pour moi, vous l'aurez compris, parmi tous mes enchantements littéraires de ces deux ou trois derniers mois, Les autres a gagné la médaille d'OR !

 

22144925_p.jpg

Repost 0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 20:39

Prenons-le bien, c'est sans doute la gloire pour la Gazette d'avoir été COPIEE (mais si, mais si !) par le Huffington Post !!!

 

Je ne fantasme pas, je n'affabule pas, je ne suis pas mythomane : ouvrez vos yeux et dites-moi ce que vous en pensez ????

Rappelez vous cet article de mai 2012 et regardez tout en bas le Kicéty des Dirndl...

dirndl

 

Et maintenant, consultez l'article du COPITEUR...

http://www.huffingtonpost.fr/2012/09/23/oktoberfest--les-meilleur_n_1907148.html

 

Que voyons-nous, en 3e position ? Un pâle imitation de notre super Kicéty des décolletés!

 

slide_252312_1557483_free.jpg

 

images-copie-3.jpg

Repost 0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 13:11

... auraient vécu les trois derniers jours au fin fond du désert le plus reculé de la planète ou au coeur de la forêt la plus vierge et inexplorée qu'il puisse rester quelque part sur le globe, la Gazette vous informe : les Jeux Olympiques London 2012 battent leur plein.

Je vous concède gracieusement cette petite info car de toute façon, je ne peux plus la contenir : je déborde littéralement de J.O.

Faut dire que je viens de passer huit jours dans la famille J'Aime Le Sport (JALS, pour les accros d'acronymes) au moment pile, au temps T, à l'instant Î. (Le lecteur attentif constatera, un brin étonné, que j'ai collé un accent circonflexe : c'est un choix censé mettre en relief le i majuscule afin qu'on ne le confondît point avec un banal l minuscule, et, ma foi, j'l'aime bien ce Î ...).

J'ai remporté le cocotier, au jeu des 7 familles, donc, j'ai fait famille entière, avec extension, parce qu'on joue au jeu maximus ultima version. J'avais le père, la mère, le fils, la fille, l'oncle, le neveu... Et je passe les cartes joker. Bref, avec cette "main", j'aurais voulu passer à travers et ignorer l'événement de la....hmmmmm...hmmmm....comment dit-on ? Une quadriannée ? Mince, le vocabulaire me manque. Ces quatre dernières années, ça ira ? J'aurais, disais-je, choisi  de ne pas savoir que les JO avaient lieu, je ne l'eus point pu.

Mes chéris bien-aimés de Lecteurs me diront que je n'étais pas obligée de suivre ces émissions sportives 24h sur 24.

Certes. Mais sachez tout de même que samedi et dimanche, sur la Côte de la Mort, autrement nommée par des âmes poétiques "Côte d'Azur" (eu égard, sans doute, à la lueur bleue qu'on doit apercevoir une ou deux secondes avant de mourir du dernier degré de cuisson et de déshydratation qu'on atteint sous cette latitude)  il faisait 80°C sous ma tente...60°C sur la terrasse, 40°C sur le demi-mètre carré d'ombre du jardin bien évidemment non-arboré...et 30°C dans le salon. Là où le grand écran célébrait les Olympiades, et quelques petits écrans aussi d'ailleurs (car TOUT n'est pas diffusé à la télé, figurez-vous, et que donc, on peut aller voir ou chercher des résultats d'un oeil sur le Net pendant que l'autre profite du "direct absolu" du home cinema....)

Ce petit 30°C prenant des allures de compartiment réfrigéré, comment ne pas finir par y toujours revenir avant l'évanouissement fatal et  EVITER de regarder ou entendre aussi les fameux résultas, matches, scores, courses, exploits.... j'en passe, l'énumération me semble suffisante.

Quant à lundi, il se trouve que j'étais sur la route toute la longue journée, attachée sur mon siège 8 heures durant, en direct continu sur RMC INFO qui diffuse (fièrement, puisqu'ils le répètent tre chaque épreuve)" l'INTEGRALE jusqu'à une heure du matin."

Bref, en trois jours, Lecteurs sidérés, j'ai frôlé la perfection quant aux nouvelles des J.O.

J'ai VU et ENTENDU toutes les médailles françaises, je suis incollable, je sais tout sur le relais 4 fois 100 mètres masculin, j'ai VU (et apprécié) la performance du jeune (et grand) Yannick Agnel, je sais qu'il a réussi aussi le 100 mètres ; j'ai VU (et apprécié) les très longs 400 mètres de la jeune (et grande) Camille Mussat... Deux médailles d'or, pour la France et des Niçois, en prime, je vous dis pas l'ambiance dans la famille JALS!!!

 

Mais j'ai suivi le judo, aussi, je n'ai peur de rien ! Bagarre sur le tatamis, médailles de bronze, Uchi-Mata ( fauchage dans l'intérieur des cuisses ), wasa hari (graaaaaaand avantage technique), yuko, ippon, matte... Je suis, faut pas croire ! Heureusement, en japonais, j'avais comme qui dirait, des bases solides ;-)) Et le golden score, alias "la mort subite", ça vous dit ? Priscilla, Hugo, Automne (ben si....) n'ont plus de secrets pour votre Gazetière !

 

olympics-rings-2012-hp.jpg

(ci-dessus, en temps normal, j'aurais pris ce doodle pour un hommage à un CIRQUE célèbre, mais là, vu le bain dans lequel je marine depuis vendredi, j'ai de suite compris que c'étaient....les J.O !!!)

 

Et le basket, n'oublions pas le match de basket commenté (pour moi, entre autres) par 1, 2, 3, 4...(j'arrête de compter) spécialistes (oui, dans la famille JALS, à part un judoka, ils sont quasiment TOUS basketteurs de naissance! A l'heure où j'écris ce brillant article sportif, ceux qui ne jouent plus en équipe sont juste devenus entraîneurs ou arbitres. Certains font plus ou moins tout, d'ailleurs...) Vous imaginez le basket aux JO commenté par ce public... On a même droit à des petits mimes qui retracent l'action afin de juger s'il y a eu "marché" ou pas... C'est vivant, on ne s'ennuie pas !

Bon, bref, pour résumer, d'accord, la France n'est pas très méchante, mais que les Amerlocs fassent pas trop les malins, l'Espagne pourrait leur en faire voir.

 

Voilà, Lecteurs amis du Sort, j'espère que je vous ai bluffé avec ma crise de JO aiguë. Là, je suis au repos pour la journée, oui, les sportifs, faut que ça récupère. Du coup, j'ai un peu perdu le fil des médailles françaises, mais en trois clics ou deux questions, je serai de nouveau au top ce soir !

 

Sur ce, BONNES VACANCES : je ne publierai probablement pas d'ici un petit moment....J'ai les JO à regarder, moi !

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 11:57

... je suis Canadien, je suis célèbre pour avoir engendré des centaines de milliers de veaux grâce à des programmes de reproduction artificielle, je suis......... HanoverhillStarbuck !

 

Starbuck.jpg

 

Nous fait quoi, la Gazetière ?

Lui prend quoi de nous parler de bovins serial reproducteurs ? La vie à la ferme, dis-donc....

Meuhhhhhh noooon, z'inquiétez pas, lecteurs Bien-Chéris ! Je vais bien, mon intérêt pour la race bovine n'a pas crû d'un iota et je viens juste vous écrire ici mon petit bonheur cinématographique d'hier !

 

 

Il était une fois il y a une vingtaine d'années....un jeune homme de 20 ans qui donne ses "paillettes" à la Clinique de la Fertilité, au tarif de 35 dollars canadiens le flacon.

 

Il était une fois... le même, de nos jours, gentil loser qui prend systématiquement la mauvaise décision depuis toujours : livreur de viande non-zélé, menacé de mort par son créancier mafieux, faisant pousser du cannabis sans conviction pour éponger ses dettes, amoureux non-transi d'une jolie policière.

On déboule dans sa vie au moment où il a tant accumulé d'erreurs que tout va de mal en pis. Et le problème qui va prendre le pas sur les autres, c'est qu'on est pas les seuls, nous les spectateurs, à débarquer dans sa petite existence brinquebalante !

Ce donneur frénétique de sperme (son pseudo, c'était Starbuck, et on saura pourquoi il a fait des centaines de dons!) fait l'objet de "poursuites" de la part d'un collectif constitué de ses...enfants biologiques ! CERTAINS. Car la Clinique lui apprend qu'il est "père " de 500  enfants et des miettes (excellente qualité de ses dons, lui dit-on!) et que 142 d'entre eux veulent faire aboutir une recherche en paternité.

Imaginez le choc : il avait signé une clause de confidentialité absolue mais la loi pourrait bien évoluer...

 

Il était une fois ce gars-là, éberlué, qui apprend en même temps que sa "fiancée" est enceinte de ses oeuvres...

Deux types de paternité se présentent soudain devant lui qui n'y a jamais songé, à 40 et quelques balais...

Comment va-t-il gérer ce chaos ?

 

Il était une fois un film drôle et tendre, pas trash, assez consensuel, ma fois, et alors ?

 

Il était une fois un film avec l'accent de Montréal, et rien que ça, c'est bidonnant (et souvent sous-titré, car les cousins du Nouveau Monde ne parlent pas tout à fait comme nous!).

 

Il était une fois un film où l'on voit peu de femmes, c'est vraiment un film d'hommes, mais pas des durs, pas des bandits, ni des hommes d'affaires ou des politiques... ça change !

 

Il était une fois un film qui part d'une idée bizarre mais qui reste gai, simple, sympa. J'y ai souvent éclaté de rire spontanément, pour des petits riens tellement vrais. C'est un film de l'accabit de Little Miss Sunshine, qui nous embarque en douceur dans une famille qu'on aimerait bien connaître...

 

Il était une fois deux acteurs épatants, David le héros et son meilleur ami avocat, père dépassé de quatre jeunes enfants "qui ne détectent plus la fréquence de sa voix"...

 

Il était une fois mon coup de coeur de juillet !***

 

Starbuck-copie-1.jpg

 

*** Il était une fois, aussi, un film tellement chouette que les Américains ont déjà commencé à en faire un remake ! Vous savez ce que ça signifie : le truc y perdra beaucoup de plumes, voire son âme ! Alors, déêchez-vous de voir l'original sous peine de l'oublier et de tomber un jour sur son ersatz lobotomisé !

Repost 0