Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 21:06

... le potager de ma voisine n'était pas le potager de ma voisine mais un bout de terrain à moi (ceux qui connaissent les lieux voient bien que ce bout de terrain, dans un monde où les formes cadastrales seraient simples, devrait être le prolongement NATUREL de ma terrasse)...

 

La Nature ayant horreur du vide, je l'occuperais, ce bout de jardin... Avec des tomates, des piments, des fèves ? Que nenni, tout ça, j'ai assez de place ailleurs pour le faire pousser.

Non, je l'occuperais avec....

 

roulotte-vie-boheme-872533.jpg

 

Franchement, c'est pas une merveille, cette petite roulotte ? Vous en rêviez ? Castorama l'a fait(e) !

C'est ma Môman qui me l'a montrée, me disant que c'était exactement ce qu'il me fallait ! Sauf que j'ai un ti problème de place... Et pourtant, c'est la Smart des roulottes celle-ci, vu qu'on la trouve au rayon des cabanes pour enfants.

Zont un BOL ces enfants, j'vous dis pas !

Du coup, à la recherche de la photo qui devait figurer dans l'article (étant donné que je n'avais qu'une image papier), je baguenaudais on the web lorsque je tombai (ou je tombas, ou je tombis, comme diraient mes chers élèves) sur un site judicieusement nommé "Cabanes Green House" et là, je crus MOURIR d'émerveillement devant ce qui se fait en matière de maisonnettes pour enfants de riches !

 

Alors.... si jamais la roulotte-de-mes-rêves était en rupture de stock...je devrais me rabattre sur un autre abri pour garnir le potager de ma voisine qui ne serait pas le potager de ma voisine... et j'ai choisi deux ou trois modèles...pour mes futures petites-enfants :-))

 

Hansel und Gretel... pas mal...

 

hanselygretel_principal_out.jpg

 

Attendez... pour rester dans la tonalité des Noces, j'ai encore mieux...

 

superbaviera_principal.jpg

 

Et si par hasard y avait des jumelles ou des triplettes, on pourrait carrément envisager ceci :

 

villa_orleans_foto_principal.jpg

 

Voilà, voilà... Faut vraiment que j'aille parler à la voisine, moi ....  justement, elle est en train d'arroser son potager...;-))

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 18:18

 



Eh bien sachez que je l'ai trouvée... Enfin, on l'a trouvée pour moi, j'avoue !

On sait qu'il y a plus de trois décennies, je découvris au coeur de la Germanie un goût, un parfum, une saveur, inconnue de mes françaises papilles, et dont je tombai immédiatement amoureuse.
Le WALDMEISTER, ou aspérule, ou reine des bois .... Dans mon sud-ouest, on n'a pas coutume d’aromatiser quoi que ce soit avec ce vert sirop. Chez les teutons et pseudos, c'est apprécié.
J'ai donc accédé au Gotterspeise au Waldmeister. Une gelée sucrée et acidulée, du plus beau vert chimique qu'on puisse imaginer : ma passion pour la chose est née, j'avais 15 ans, et je ne l'ai jamais reniée.

Du coup, quelques voyages ultra-rhénans plus tard, j'accédai au grade supérieur : je connus la berliner Weisse.
La fameuse bière blanche de Berlin + une dose de sirop d'aspérule.
Pour être tout à fait honnête, la berliner Weisse existe aussi en rouge, à la framboise, mais je ne bois que la VERTE, ma Fée verte à moi !
Mes filles connaissent mon penchant, et je suis gâtée : on me livre régulièrement de quoi assouvir mon aspérulique addiction, en dessert et en sirop (introuvable chez nous, hors de prix sur Internet).

Il y a quelques semaines, mon initiation se paracheva (je crois....mais suis-je au bout ?) avec l'arrivée dans ma cuisine d'une version inédite de mon péché-mignon : la Zille's grüne Fassbrause.
Amis Lecteurs, je suis tombée raide. En ces jours subitement caniculaires, cet adorable petit flacon que je gardais précieusement dans mon Gorenje DeLuxe, trouva tout naturellement le chemin de ma main à la recherche de quelque chose de frais à boire...
Le coup de foudre, voilà.
Je vous le dis comme ça, franco : la Zille's Fassbrause brille par sa simplicité, on peut même la copier sans difficulté*** ! Ouf !

Mais au-delà du plaisir de laisser couler dans sa gorge desséchée cette potion magique, il y a l'emballage.
Une pépite !

1286_4_Zilles-Gruene-Fassbrause_0.5L.jpg
Il était une fois un monsieur qui dessinait et peignait.
Heinrich Rudolf Zille. Fin 19e, début 20e.
Il aimait bien la marmaille pauvre, voire misérable, de Berlin.
Et il prenait plaisir à la représenter. Nature. Avec ses plaies, ses bosses, ses habits troués et sales...Une sorte de Poulbots allemands, quoi.

heinrich-zille-drei-berliner-gc3b6ren-1910.jpg
Longtemps après, fin des années 1990, la brasserie Torgau décide d'acheter aux héritiers les droits des œuvres de cet artiste : elle va utiliser cet univers enfantin, désuet pour donner une image attractive à ses "limonades" peu sucrées, rafraîchissantes, ultra-simples. Anthésite aurait pu faire de même...

Le truc, c'est que, si j'ai bien compris (mais le site est en allemand, alors...), en DDR, il y avait une boisson verte, et une autre rouge, qui avaient un goût très semblable...
Donc, Ostalgie aidant, quand, à l'aube du 20e siècle la miraculeuse petit bouteille sort de la brasserie, elle séduit les enfants mais aussi les adultes nostalgiques.... Elle a comme un air d'antan...

zilleKlein.jpg
Verre, capsule à l'ancienne, étiquette rétro... D'ailleurs, pour en faire la réclame, on utilise l'argument est-berlinois fatal : la Trabi !
Avec un bon gros tonneau dedans...qui sert de la Fassbrause "direkt vom Fass" !
zilletrabi.jpg
Ah ! S'ils pouvaient nous la mettre dans la caravane du Tour de France ! Juste derrière la voiture Nutella....
*** Bon, alors, c'est vrai, j'ai bien été obligée de la copier, la Fassbrause, parce que le pont aérien Berlin/Bordeaux ne fonctionne pas à plein régime...
Donc, j'ai ma petite distillerie à la Ferme ;-)
Vous me direz que c'est de la contrefaçon, cette Fassbrause de contrebande, et c'est vrai ! D'ailleurs, le goût ressemble mais elle n'est pas aussi hypocalorique que l'originale. La mienne est au vrai sucre.
La meilleure recette ? Je vous l'offre : sirop de Waldmeister (on s'en doutait!) et eau minérale pétillante Abattilles. Celle d'Arcachon. Oui-da ! Un philtre de fée à la portée de tous !
Repost 0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 11:52

Chers Lecteurs, si vous êtes webchercheurs, il ne vous aura pas échappé qu'en ce GRAND JOUR que certaine croit-être-celui-de-mon-anniversaire-mais-qui-ne-l'est-pas, Google nous offre un de ces charmants petits joujoux qui font la joie de la Gazette !

 

Alors... certes, ce n'est pas en l'honneur de Zigobelle des Champs.... mais y a pas qu'elle qui est aux champs...héhéhé...

Disons donc qu'après un hommage sincère à Robert Moog, père du synthétiseur, saint patron des musiciens des années 70/80, nous détournerons officiellement ce doodle génial (" sans doute le Doodle le plus abouti de ces dernières années", lis-je sur http://www.trendymen.fr) pour le consacrer à notre Garde du Corps en passe de devenir vedette de la chanson si on en croit ses multiples engagements vocaux pour les mois à venir !

 

Foncez-y, mes amis, et si vous avez du temps, bidouillez les manettes et les boutons, tout fonctionne, zallez voir ! On peut enregistrer sa musique, la déformer, la mixer.... c'est super chouette !

 

alain.gif

 

JOYEUX NANNIVERSAIRE ALAIN !

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 09:12

... Journée de la Terre !

Mes chers Lecteurs... ok, aujourd'hui,  on vote pour notre  prochain roi (ou reine) de France, mais pas seulement : on célèbre également la beauté de notre Planète !

Google honore la Nature avec un ptit doodle animé.... et ça pousse sur l'écran comme dans nos jolis jardins printaniers ! Cétypas joli ?

 

Amateurs de fleurs... et de surprises, regardez donc le petit miracle pascal et photographique qu'un mien ami m'a envoyé la semaine dernière... Il est photographe, donc (si, si, il vend ses oeuvres, même!), profondément amoureux de notre ville, et il promène son regard d'artiste un peu partout sur son territoire, rive gauche, rive droite...

L'autre jour, donc, il décide d'immortaliser quelques fleurs qui frémissent de bonheur sur la promenade des quais (je crois ne pas me tromper d'endroit). Il choisit ses modèles... s'approche... zoome...et... SURPRISE ! Regardez ce qui se cache au milieu ... Comme ces photographes anglais du 19e, il eût pu découvrir et saisir au vol une petite fée...

C'est presque ça.... !

janvier2012-5162_2.JPG

Les cloches de Pâques ont dû laisser tomber un oeuf d'ange.... qui aura éclos avant d'avoir été trouvé... :-))

Repost 0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 10:10

... y aurait Marimekko. Une firme finlandaise spécialisée dans la création (et la vente !) de vêtements, accessoires, déco... le style est " très coloré, floral, aux formes parfois déstructurées"...
Comme... comme... Comme le Doodle du jour !

spring12-hp
Ben oui, Google, pour fêter le printemps, a demandé un logo aux créateurs de Marimekko. Bon. C'est joli, c'est sûr. Mais ça fait  carrément commercial. Dommage. Y a
quand-même d'autres artistes sur terre qui pourraient afficher leur talent au mur googelien. Mais Google n'a peut-être jamais entendu parler du concept de mécénat.... ;-)
Marimekko doit avoir des arguments convaincants (en matière artistique, évidemment).
D'autant que pour ne pas perdre le moindre amateur éclairé, notre cher moteur de recherche a pensé aux-copains-de-l'autre-côté-de-l'équateur. Pour eux, le printemps n'est qu'un souvenir, voire une lointaine espérance ! C'est l'automne qui commence aujourd'hui. ben vous savez quoi ? Eux, il paraît qu'ils ont droit à un doodle aux couleurs  de LEUR saison ! Google pense-à-tout !
fall12-hp
Mais revenons à notre hémisphère, celui qui a le plaisir de voir la jolie saison revenir !
Là, Lecteurs chéris, vous serez d'accord avec moi, y a souvent confusion sur la date exacte de ce fameux équinoxe (je ne comprends pas pourquoi on dit UN équinoxe et UNE scolopendre, je trouve que ça ne "colle" pas à l'oreille). Quand j'étais jeune écolière à longues tresses et rubans flottant au vent, du temps de l'élastique, de la marelle et des leçons par-coeur, j'avais appris que le printemps tombait le 21 mars. Si, si, je vous jure. La rentrée des classes, en ce temps-là, c'était aux alentours du 20 septembre, vous me direz. Ah ! Les choses changent, ya plus d'saison, c'est n'importe quoi !  depuis quelque temps, le Printemps, c'est devenu le 20 mars, donc. C'est vrai que la tendance du siècle est à tout prématurer : en juillet, les cartables sont dans les rayons. En octobre, ce sont les jouets de Noël, en décembre les galettes des Rois saturent les bacs de la boulangerie et ainsi de suite. Pour le Printemps, on a de la chance, l'anticipation est mineure, cela reste raisonnable.
Et puis, renseignements pris auprès des spécialistes, le 20 mars, on va devoir s'y faire : c'est à cause d'une sombre histoire d'axe de la planète...je vous passe les détails. Toujours est-il que le calendrier est calculé et posé officiellement pour un bon moment : l'équinoxe de printemps " aura toujours lieu un 20 mars jusqu'en 2044." Dixit Wikipédia, entre autres. Et après ? Figurez-vous qu' "on" (mais qui ?) aura de temps en temps des Printemps "précoces"...le 19 mars !
Oublions donc le 21 mars, mode désuète. La dernière fois, c'était une sorte de baroud d'honneur, en 2007. La prochaine, ce sera en...2102.
La Gazette n'en parlera (probablement) pas !
;-D

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 11:31

Amis Lecteurs, c'est sans conteste une belle journée pour votre Gazetière !

Comme vient de me le faire remarquer l'un d'entre vous, qui est à Barcelone (lui) et qui risque de voir une célébration catholique à la sagrada Familia (lui qu'est un pakato!), aujourd'hui c'est ma fête (1), c'est un mercredi (2) et c'est même les vacances (3) : triple raison de se sentir aussi radieuse que le ciel du jour !

 

En plus, Google nous offre un joli petit doodle ondulant et coloré, modeste mais chouette comme tout, z'avez vu ???

 

hertz.gif

 

C'est que monsieur Heinrich Rudolf  HERTZ aurait 155 ans ! Bon, là, le serpentin que vous voyez, c'est pas son électrocardiogramme....ben non, quand même, j'ai écrit "aurait" 155 ans...

Mais qu'il est joli ce petit ruban muticolore qui avance sans s'arrêter ! En haut, en bas, en haut... (je crois que le doodle est programmé en boucle..mais  j'ai pas le temps de vérifier l'hypothèse!)

Tout me plaît, là-dedans !

D'abord, l'idée de l'animation. J'aime les doodles qui bougent !

Ensuite le fait que le savant soit purement allemand : né à Hamburg, études à Berlin....

Après, son nom ! Heinrich, bon, on comprend que j'aime...

Et HERTZ, là, c'est le pompon ! Pace que Hertz, c'est COEUR, et des Hertz, j'arrête pas d'en faire pour ma déco, cette semaine ! Quand je ne pétris pas la pâte, je la modèle et quand je ne la modèle pas...je la fais cuire. Et la prochaine étape... ce sera la couleur ! A la manière de...

Sans-titre-2.gif

Google pourrait peut-être nous en faire un doodle, non ?

Repost 0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 09:30

Je suis sûre, Lecteurs bien-aimés, que vous avez / vous allez croiser quelques sympathiques personnages tout blancs à Donaldville et ailleurs ces jours-ci : s'il-vous-plaît immortalisez-les pour moi et cédez les droits de publication à la Gazette !

Je compte notamment sur l'Angel du Milieu, qui a toujours son appareil sur elle, sur la Casa de Alégria, qui "bouge" pas mal (bougera-t-elle avec ces conditions météo, je l'ignore...), sur mes correspondants berlinois et sur quelque lecteur plus ou moins parisien (ça dépend des jours). Une demande particulière à Nouchka : il y a devant Milcounor un joli duo de bonhommes de belle taille que je n'ai pu prendre en photo hier à mon grand regret...

 

En attendant ce futur article que j'espère pouvoir publier grâce à vos contributions, un petit avant-goût, piqué de façon éhontée sur Sud Ouest... Au Jardin Public (le CENTRE du DonaldVille)...un chouette Chat de Neige !

 

chatdeneige-copie-1.jpg

Repost 0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 19:34

Avant les nécessaires bonnes résolutions du nouvel an (!), il est de bon aloi de se laisser aller une dernière fois à toutes nos faiblesses de l'an qui finit. Puisqu'il va bien falloir faire des voeux sages et dignes de 2012, c'est le moment où jamais de s'adonner à tous nos penchants régressifs (non malhonnêtes)  purement égocentriques et merveilleux.

Tout ce qu'on n'a pas eu le temps de faire cette année, faut le caser à tout prix ! Mieux vaut des remords que des regrets, dit-on. Mieux vaut tout court faire ce qui est TROP BOOOOOOOON !

C'est ce que vient de faire votre Gazetière durant ces derniers jours : j'ai vécu, Lecteurs adorés, la MAGIE DE NOËL à 100 pour 100 !

Pour cela, il me fallait une maison vide (exceptés mes Minets), zéro obligation, Internet très malade et le téléphone carrément mort.

Il me fallait quelques légumes frais pour me faire une bonne petite soupe pour trois jours.

Les copieux restes du plateau de fromages du réveillon, une boîte de Pyrénéens, des rochers, un panier de fruits, toutes sortes de thé... Diverses pâtisseries telles que lebkuchen, macarons...

La télé (des fois, j'oublie pourquoi j'ai absolument besoin d'avoir cet engin, mais dans le fond, je le sais, c'est à cause des vacances de Noël), des DVD, le plaid en polaire et le canapé.

Des bouquins (Mes chères voisines, super, Le Montespan, très drôle, Les cathédrales du commerce parisien, un rêve...).

Le programme Utopia, pour choisir de ne pas sortir de trois jours (ou presque).

Sans oublier la tenue et les accessoires...du mariage !

Et là, mes Lecteurs très-Chéris, là... Avec tous ces ingrédients, je vous garantis que vous passez une retraite d'hiver super hypra grand luxe !

Vous prenez le temps de regarder, à satiété, les téléfilms américains qui passent en flux continu, et qui contiennent tous le mot "Noël" : Un fiancé pour Noël, Une surprise pour Noël, Une seconde chance pour Noël, La fille du Père Noël... Ah je n'invente rien, hein ! Vous pouvez vérifier le programme !

Enroulée sous le plaid, un chat ronronnant sur les genoux, une tasse d'eau chaude dans la main, un Pyrénéen fondant sur la langue, vous découvrez avec bonheur que les couples fâchés se rabibochent, les filles carriéristes renouent avec l'amour de leur jeunesse, ou bien rencontrent des hommes investis dans l'action caritative et se laissent contaminer, la Mère Noël existe et elle sait faire la nounou pour enfants en perdition...

Dieu, que ça fait du bien !

Quand l'envie vous en prend, c'est l'heure du bain brûlant et parfumé. Ou du plateau soupe-fruit-mille-feuille (de chez Mur, parce que des fois, nécessité oblige, on chausse ses bottes et on marche 200 mètres sous le soleil, faut faire de l'exercice, hein !). Ou des essayages de tenues. Des essais de coiffure. De bricolage des accessoires du jour J  (4 mois pile !)

Après, y a séance de lecture sur le lit, enrobée de chats colleux.

Un peu de couture plaisir (la machine trône sur la table du salon!) ..

A 17 h et des miettes de pain d'épice, ne pas oublier Sissi (si, si, ça passe aussi !!!)

Et puis...l'heure tourne, et c'est le moment d'un petit DVD de fille (comédie musicale, Ally McBeal, film avec Marc lavoine, c'est comme on veut, je vous dis!)

Dodo...

Une vie de chat, ou presque. Une vie de chat, en mieux !

Une vie émerveillée d'instants hors du temps, sans âge, sans obligation, sans contrainte, sans parler, sans écouter, sans répondre, sans expliquer, sans devoir...

La MAGIE DE NOËL, je vous dis !

fairy.gif

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 14:11

Oui, oui, oui, merci, c'est bien LE film dont je parlais en réponse à ton commentaire !

 

J'ai lu avec plaisir les témoignages des internautes émus d'avoir retrouvé eux aussi ce film qu'ils avaient vu en séance scolaire ou au patronage : tous avec la même joie, le même émerveillement !

affiche-Cerf-volant-du-bout-du-monde-1958-1.jpg

D'autant plus touchant qu'on s'aperçoit qu'en Chine aussi les gamins regardaient cette belle histoire d'amitié !

 

kite00.jpg

cerf-volant-affiche.JPG

 

Quant à l'Angel 3, son cas ne me semble pas s'arranger : quel rapport entre notre âge et la date de réalisation d'un film ??? Tu ne regardes pas Sissi, toi, par exemple (1955) ?  ou même Blanche-Neige (1937!)?

 

Les années vécues me paraissent être une vraie richesse, un vrai trésor de rencontres, de partage de souvenirs...

L'âge est plutôt un cadeau de la vie, non ? Ne pas le (sa)voir, ne serait-ce pas de l'ingratitude, "jeune"* Angel ?

 

* c'est évidemment une question de relativité !

Repost 0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 08:56

A la louche, quatre décennies. Oui, moi aussi, ça m'effraie :-)

Un temps dans les limbes de ma mémoire. A cet âge où les deux pieds avancent parallèlement dans deux mondes différents : le "vrai", celui des adultes dirons-nous, et le nôtre, ce monde ailleurs, ce coton de possibles, de douceurs, d'infinis chemins... Vous me direz... je ne l'ai pas vraiment quitté, mais bon, il avait sans doute plus d'épaisseur quand j'avais sept ou huit ans...

Un après-midi de vacances hivernales m'avait laissée assez inoccupée pour que je me retrouve devant la télé-en-noir-et-blanc, en compagnie de ma meilleure amie. Et là, le miracle. Au coeur de ce grand néant qu'était la télé pour les enfants, on n'avait rien, ou si peu, si peu.... dans ce vide qui nous laissait du temps pour inventer autre chose, heureux étions-nous, cling ! Un coup de baguette magique et il y eu ce rêve éveillé. Un film. Un conte de fées, inconnu de moi et de ma camarade. Pas Cendrillon ou Blanche-neige, pas le Chat Botté ou la Belle et la Bête, une histoire qui m'a saisie, m'a envoyée loin dans le merveilleux, m'a enchantée au sens premier du terme et a marqué définitivement ma mémoire du sceau de l'émerveillement.

Je suis retombée sans connaissance du nom de ce conte, sans idée qu'il eût un auteur, qu'il fût autre chose que ce film-trésor, dont seules quelques bribes sont restées accrochées à ma conscience, émergeant de ce sentiment ébloui. Il me reste, depuis lors, une émotion indescriptible, comme la madeleine de Proust, un rien-du-tout qui me plonge sans raté dans un état de béatitude enfantine. Une fillette blonde qui trouve au fond d'un puits la porte d'un monde de conte de fées, qui secoue des oreillers dont les plumes volent et font neiger sur terre.

C'est peu. Mais ça suffit.

A y penser de loin en loin, tout ce temps. Jamais tombé dans l'oubli. Un menu Graal dont on parle peu. Et la même bêtise que Perceval : pourquoi ne pas poser la question ? Trop peu d'éléments....Non, je ne pense pas que ce soit cela. Pas l'idée, tout simplement, d'aller forcer la découverte. Le désir, pourtant, est profondément immense.... mais...un rêve, si proche du fantasme, doit-il sortir des brumes du souvenir ?

frau-holle.jpg

 

Deuxième semaine de l'Avent, le temps de la veille active. Préparons-nous, dans cet hiver même pas froid, à l'éblouissement de la Lumière revenue. La joie prend tous les chemins. Du plus grave au plus ténu.

Je vide courageusement mes cartons de livres pour le CDI. Je catalogue, j'indexe. Pas si drôle quand on en a bien plus de cent... J'alterne, pour rompre la probable monotonie, romans, BD, ouvrages pédagogiques... Tiens, un bel album, une de mes dernières acquisitions : j'étoffe le fonds d'albums, et je vise l'exhaustivité en matière de contes traditionnels... à condition que les illustrations soient remarquables. Ne croyez pas qu'il y ait  "tout" en matière de contes de fées "albumisés". La quête a ses épisodes joyeux et ses longues plaines désertes. Là, j'ai commandé Dame Hiver des frères Grimm.

J'ouvre l'opus et je plonge... Le vrai nom, version originale, est "Frau Holle". Vous connaissez, vous, Lecteurs Bien-Aimés ?

Situation initiale (pour parler prof) délicieusement classique : une veuve a une fille (laide, méchante et fainéante) et une belle-fille (jolie, douce et travailleuse).

Evénement déclencheur : la mignonne tombe au fond du puits et là...

Le coeur de votre gazetière fait boum ! Car au fond du puits, c'est une verdoyante prairie qui accueille la fillette. Avec des pommes qui parlent et l'appellent.... Houche ! Que c'était loin, que c'était enfoui ! cela n'a même pas de forme, en vérité, c'est juste une impression, une silhouette vague qu'on reconnaîtrait en la devinant à peine.

Je me hâte, je fais filer les pages... Oui, j'y suis. En trois phrases, aujourd'hui, j'ai retrouvé le chemin perdu d'un des plus beaux souvenirs de mes yeux d'enfant. Je suis dans un trépignement intérieur qui fait écho à l'attente de Noël quand on a 8 ans.

Frau Holle, c'est la dame qui fait la pluie et le beau temps. C'est exactement cela : les souvenirs se retissent comme une toile d'araignée qui prend forme. La gentille fille va l'aider et se retrouvera gratifiée à la mesure de son courage et de sa serviabilité. Et la méchante... on connaît la suite. Peu ou prou, une version des Deux fées, plus connue en France que Frau Holle.

C'est un  conte de Noêl, un vrai, et j'en suis l'héroïne : je touche du doigt un vieux rêve, un désir d'enfant, un émerveillement inoubliable !

La suite va aller vite : avec un nom et quelques mots-clés...

Quelques minutes à découvrir sur les forums les appels à témoins d'anciennes "petites filles" de mon âge, qui ont manifestement subi le même ensorcellement que votre Gazetière, quelques errements de-ci de-là...je saute de site en blog, de blog en forum...et je découvre la bonne version, au milieu de plein d'autres (toutes allemandes, car ici, frau Holle n'a aucune notoriété).

Je reconnais MA version, à l'aide de quelques photos : elle date de 1961. Et, ALLELUIA (Dieu est grand, n'est-ce-pas, Bruno?), une bonne âme a mis le film en version intégrale sur Youtube !!!

Et en VO, ça va de soi.

Premières images....l'émotion est là, avec juste un peu plus de recul...mais avec la cerise sur le gâteau : FORCEMENT... c'est en BAVIERE !!! Ou peut-être au Tyrol, peu importe, on a là tous les incontournables du genre...et toutes les explications rationnelles de mon addiction !!! Alpages, Dirndl et chalets de bois, tralala-itouuuuuuuu!

Tout y est, rien ne manque ! Les décors en carton-pâte, le blond angélique de la Gentille, la taille corsetée et dodue de Frau Holle, les cuves à mousse qui font les nuages, les oreillers en plumes qui font la neige...

Tout, je vous dis !

Une heure et 10 minutes de pur bonheur regressif, d'accent bavarois à rouler les R et à couper au couteau.

Quarantes années dans un désert,  à espérer sans trop y croire....et la surprise de l'Avent la plus inattendue et la plus magique que je puisse rêver !!!

On partage ?

Repost 0