Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 19:36
Historique et impérial :

portemanteau.JPG
Le Staatsopera de Vienne est un bâtiment parmi les plus célèbres de la capitale autrichienne. Construit dans le style néoromantique et inauguré le 25 mai 1869, il fut malheureusement la cible d'un bombardement allié en 1945. La scène fut détruite et un incendie ravagea le bâtiment, exception faite du foyer, du grand escalier, du vestibule et du salon de thé. Le frère de mon grand-oncle alsacien (le mari de la soeur de mon grand-père maternel, pour ceux qui aiment les détails) était alors pompier volontaire en Autriche (eh oui, je sais...) et, passionné d'opéra (nul n'est vraiment mauvais), il arracha aux flammes l'une des appliques de la loge impériale...et la garda pour lui, tandis que brûlaient la totalité des décors, accessoires et costumes de plus de 120 opéras ...
 
L'objet illégalement dérobé se retrouva en possession de mon grand-père par héritage, au bout de plusieurs décennies. Le système électrique d'époque ayant été consumé, personne ne le remit en état et c'est à présent recyclé en porte-manteau d'exception, qu'il trône sur un mur de la Bottine !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel 2 29/01/2008 22:00

  L'autre Elisabeth, peinte par Franz... Xavier Winterhalter, portrait exposé au palais de Hofburg (Vienne) dans ses appartements reconstitués à l'identique. On constate la présence de pampilles ressemblant à celles qui ornent les murs de la Bottine. Pas besoin d'aller loin!

Zigobelle 30/01/2008 08:51

Le Petit Hôtel La Bottière, pffff, c'est RIEN à côté de la Bottine !

l'androïde 29/01/2008 21:19

... Et c'est pourquoi, certaines nuits, dans les longs couloirs de la Bottine résonnent encore les échos des contre-uts de Gabrielle Krauss dans le grand air de la Reine de la Nuit. Enfin... à moins que ce soit encore un coup de Coltrane qui a un petit creux...

Zigobelle 30/01/2008 08:49

Mais OUI, c'est VRAI !!!! Le Fantôme de la Bottine est en effet manifestement celui d'une mythique diva errant nuitamment dans les loooooooooongs corridors... Et quelque souffle improbable agite alors les pampilles cristallines qui tintinnabulent dans la nuit...