Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 12:07
... cela fait bientôt un an que la Rédaction se pose cette question :

"Pourquoi quelqu'un s'amuserait-il ***
à déplacer les plaques de rues dans un quartier ?"

*** j'ai employé le terme "s'amuser", mais rien ne dit en réalité que c'est un jeu.

Toutes les réponses de lecteurs sont les  bienvenues, merci !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeanpierre33240 27/08/2009 23:25

Le plus plausible au demeurant, gente dame Zigobelle, est pour sûr un changement de nom de rue décidé à la majorité lors d'un conseil Municipal par la municipalité en place pour lesquels les changements suivront nécessairement par la suite sur les cartes...C'est ainsi que dans ma commune, la Rue de l'official s'est vue attribuer le nouveau nom de Rue du Commandant Cousteau... Vous aurez sans doute deviné de quel commune il s'agit ! Lol ( Des écoles sont ainsi également rebaptisées...)Mais il arrive aussi parfois que des employés municipaux se trompent en faisant leur travail en toute bonne foi, l'erreur étant humaine...Sinon, il nous faudra faire appel à notre ami à Miami, Horacio Caine et de son équipe pour mener une enquête d'experts en bon uniforme, en commençant par le commencement, à savoir le jour et l'heure des changements constatés par les riverains... L'audition des témoins du quartier, l'étude minutieuse des pièces à conviction, l'énumération et la prise en compte du matériel nécessaire pour y parvenir, qui semble à fortiori difficilement accessible à des adolescents... (échelles et outillages qui ne passent pas inaperçus).Bien évidemment seule une enquête minutieuse et sans équivoque permettra de déterminer les véritables mobiles du délit et de confondre le(s) auteurs des faits avec certitude, ramenant ainsi le calme dans ledit quartier.
Je vous salue, dame Zigobelle, espérant avoir apporté bonne contribution à l'édifice.

Zigobelle 28/08/2009 13:37


Il; s'agit en effet de mener l'enquête... mais elle va nécessiter bien du travail et du temps...on dira que la gestation est trèèèèèèèèèès longue.... ;-)


jeanpierre33240 26/08/2009 17:21

"L'art d'être à côté de la plaque" ! Plus rationnellement maintenant, un habitant de l'une des rues aux plaques échangées, dans l'espoir d'obtenir un petit sursis vis à vis des huissiers, face à une saisie ou une expulsion des plus imminente... Ou bien encore le tournage d'un film choisi dans ce quartier, nécessitant le changement des plaques pour coller à la réalité d'un scénario historique...Que sais-je ? On doit pouvoir en faire des tonnes sur le sujet, non ? 
 

Pollux de Normandie et pas de Paris 07/01/2008 15:39

J'adore la suggestion de Vianne !!! Mais j'y mets un bémol : Les "vieux", qu'on adore, bien évidement, ils connaissent leur ville, et à fortiori, leur quartier... Et les plaques, ils ne s'en servent plus... Par contre, effectivement, ils pourraient être choqués, car ils sont souvent très très attentifs à leur environnement, et remarquent souvent des petites choses qui passent inaperçues pour bon nombre d'entre nous...Donc, si je suis mon petit raisonnement, qui utilise ou qui regarde les plaques de rue ? Le facteur ? Non, il connait sa tournée... Les taxis ? Ils ne connaissent pas toutes les rues, mais en connaissent bon nombre. Les livreurs peuvent en avoir besoin... Et aussi les gens qui ne connaissent pas le quartier... Mais plus j'y pense, moins ces réflexions rationnelles me vont... Ca manque un peu de rêve et j'aime bien l'idée de l'Angel 2.... J'avais à un moment pensé à un môme qui appréhenderait de recevoir quelque chose chez lui.... Ou qui au contraire, voudrait recevoir quelque chose qui ne lui est pas destiné.... Mais il faut avant tout éclaicir un point : on change les noms des rues ou les numéros dans une rue ? Je suis parti, pour ce qui me concerne de la première hypothèse....Pollux.

leo 07/01/2008 15:09

Vous avez de la chance dame ZigoBelle, car j'ai, dans une autre vie, planché longuement sur le sujet pour une amie chère qui devait disserter sur cette idée pour un concours. Je m’étais, il est vrai, sacrément creusé les méninges ou ce qui passe pour être de la matière grise … ;o))Et mon approche rationnelle me pousse à examiner les choix possibles. Soit il déplace les plaques de rues en gardant la même dans chaque rue, soit il change des plaques de ruesDans le premier cas, j'opterai pour un signe, une reconnaissance extraordinaire du numéro sous lequel cette plaque est fraichement rivée. Que ce soit l’adresse, les coordonnées GPS, les personnes qui y vivent, la couleur des facades, des volets, …Dans le second cas il existe là encore deux possibilités : soit il garde les même plaque et les permute, soit il en insère des nouvelles avec des noms « à lui ». Il peut suivre une idée rationnelle (Le plan de Bx en 1825), imaginaire (Bx comme il l’imagine en 2008), ou hasardeuse et aléatoire, ou alors rationnelle mais inconcevable … Il peut également toutes les appeler « Av Victor Hugo » ou alors suivre un fil rouge « Av des écrivains du 18éme »Il existe beaucoup de choix possibles : un monopoly géant, grandeur nature ou alors un jeu à deux dimensions : un ami change en premier le nom des plaques de rues dans les égouts et ensuite lui les remet à jour dans la vraie vie, à la surface… Ou vice versa …J’en avais des idées à l’époque, mais ma source d’inspiration s’est quelque peu tarie ces temps ci. Désolé...Voici néanmoins, dame ZigoBelle, quelques pistes d’investigation …

Zigobelle 07/01/2008 21:07

Ah, mon cher Léo, Chevalier au Lion ... retrouvez donc bien vite votre source d'inspiration, qui ne semble point si tarie, à lire toutes les idées, qui, pour être rationnelles (et évidemment, je compte mes lettres et je pèse mes mots, vous vous en doutez) n'en  inspirent pas moins les incurables rêveuses...

ZaZaBelle 06/01/2008 14:07

MDR !!!Et vive la jeunesse !!!Je note l'idée !