Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 12:44

Diplomed, quoi !

 

Après 24 années d'allemand à l'entonnoir***, (plongée à peine née dans le bain germanophone de Schweitzer, contrainte à la langue de Goethe à l'entrée de l'adolescence alors que les copains se régalaient tous de celle des Beatles et de Patti Smith, nourrie au Götterspeise et passant ses étés outre-Rhin loin de Collioure... Y a des vies comme ça....) notre Fierté journalistique familiale vient d'obtenir un vrai de vrai de diplôme berlinois !!!

 

diplome-.jpg

 

Alors.....

 

Gratuliere ! oder Glückwünsche ???

 

*** Für den TRICHTER, je plaide coupable, Herr RICHTER !

Repost 0
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 18:19

C'est le bagne ou quoi ???

 

Il était une fois un lundi de rentrée, au tout début du mois de mai.
Vers 16h et des miettes, l'infirmière voit arriver un élève de 3e le menton en sang, mal aux deux poignets, la démarche difficile.
???
Je suis tombé dans la cour, contre un rebord de trottoir...
Examen dans les règles : oeil, équilibre et  tutti quanti. Glace sur les poignets, questions sur la chute, perte de connaissance ou pas? Vous imaginez la scène.
Aucun signe vital de gravité mais...malgré une élocution facile et des propos globalement cohérents, l'infirmière relève une étrange perte de repères temporels : sais-tu quelle heure il est ? Midi. Quel jour ? Mercredi. Quel mois ? Mars.
Pas net...on appelle le 15. Pompiers recommandés, ils arrivent.

gyrophare_004.gifEt notre blessé s'en va, accompagné de sa mère affolée et très remontée contre ce collège où règne une violence intolérable dans la cour, alors que le fiston est si sage, si gentil, si modèle... etc. etc.
On cherche témoignage auprès d'un copain qui, chance, est en perm.
Re-chance, c'est un gamin de la race Kiditou, sans cafter mais par naturel communicatif.
Alors, alors, alors ? vous demandez-vous sans doute ?
Alors...il y avait une prof absente...
Alors...sans mot dans le carnet de correspondance (ou sans fax  de maman, ou sans complice dans la place) on ne peut pas sortir avant l'heure "légale" : on "se tape" donc une heure de perm.

Et bye-bye la Quille...

Sauf à s'échapper, évidemment...
Mais voilà, pour ceux qui en doutaient encore : y a de la chance que pour la canaille.
Les habitués, ceux qui connaissent le bon filon, les entraînés, les lestes, les peur-de-rien, eux, ils sautent par-dessus la barrière (2 mètres) et la liberté les attend de l'autre côté.
Quant aux plus sages, aux "sécheurs" amateurs... Ils grimpent...ils s'accrochent les fesses du pantalon (trop bas!!!) aux piques en fer...ils restent coincés, les deux cuisses entaillées (6 points de suture de chaque côté, on l'a su après), ils se débattent et tombent finalement en avant : deux poignets cassés et trois points de suture au menton.
Puis, un brin péteux, ils retournent au collège avec le flux moutonneux de ceux qui rentrent...et il filent, mal en point, à l'infirmerie...
Où ils feignent (comme ils peuvent) une absence temporelle pour (faire) "oublier" qu'ils se faisaient la belle par derrière....
Sauf que les pompiers, ça sait faire parler l'air de rien :-D
Et les copains, ça connaît les projets d'évasion :-D
Et la mère en colère, ça téléphone quand même après pour dire : oh lala, mon fils, la HOOOONTE, je suis désolééééééééée!!!

Bon, tout est bien qui finit pas si mal, quand on pense à ce qui aurait pu arriver à ce f....gamin  !!!!

25-grande-evasion-copie-1.gif

Repost 0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 10:13

 Les Angels repartent (enfin) bientôt en mission : DonaldVille frémit !

Dans moins de quatre semaines, eh oui !

Maizoù, maizoù ? vous demandez-vous ?

A Barcelone, ça y est, depuis le temps...? Que nenni, nous allons bien plus loin !

C'est la mission à Marrakech, alors, c'est ça ? Point du tout, le Maroc, c'est encore trop près.

Cette fois-ci, nous quittons vraiment nos latitudes, voyez-vous ?

Ah mais vraiment, le suspense est intenable : où vont-elles, nos intrépides Angels ???

Dans un coin plein d'eau, figurez-vous... Sur des petites îles... Là, je vous ai donné de beaux indices... Attendez, je vous mets un peu plus sur la voie, quand-même :

 

Un îlot disparait dans la baie du Bengale AFP 25/03/2010


Un îlot inhabité situé dans la baie du Bengale, au centre d'un conflit territorial entre l'Inde et le Bangladesh, a été englouti par les vagues (...) a-t-on appris aujourd'hui de source scientifique. Baptisé "New Moore" en Inde et "South Talpatti" au Bangladesh, il mesurait 3,5 km de long et 3 km de large.

Cet îlot est situé dans la région des Sunderbans, la plus grande mangrove du monde dans le delta du Gange qui sépare l'Inde du Bangladesh.

"Il n'y a plus trace de l'île. Après avoir étudié les images satellitaires, j'en ai eu la confirmation par des pêcheurs", a déclaré à la presse Sugata Hazra, enseignant au Centre d'études océanographiques de l'université Jadavpur de Calcutta (est).

 

 

Ah, lecteurs chéris, je vous vois d'ici, un peu surpris, incertains d'avoir bien compris : qu'est-ce qu'elle nous chante, la Gazetière ? Que les Angels s'en vont en mission pour retrouver un îlot disparu dans la Baie du Bengale ??? Carrément ? Eh bien, sachez-le, c'est exactement cela : nous partons à la recherche de l'îlot disparu.

Mais nous avons déjà bien enquêté et nous avons notre petite idée sur cette mystérieuse évaporation.... Nous avons soigneusement collecté des indices et mis nos cervelles angéliques en ébullition et tout nous porte à croire que nous savons où cet îlot farceur s'en est allé.

 

Une île surgit dans l'estuaire de la Gironde Pauline Fréour (lefigaro.fr) 15/10/2009


L'île s'est formée (...)  à l'entrée de l'estuaire, à deux kilomètres du phare de Cordouan (ci-dessous), surnommé «le roi des phares». (...) sur 4 hectares, formant un territoire encore ignoré des cartes. Un phénomène extrêmement rare.

  cordouanf

Crédits photo : AFP

 

(et pour ceux qui diraient que les dates ne collent pas, c'est une astuce des Services d'Espionnage, évidemment, pffffffff......!)

 

Notre prochaine mission, abonnés adorés, sera donc d'aller voir de plus près si cette nouvelle île est bien la mystérieuse disparue de la baie du Bengale. Auquel cas, on pourra dire que nous serons allées au Bengladesh ET en Inde, dans le Delta du Gange. Alors que notre "couverture" d'agentes secrètes, c'est un week-end au Verdon avec promenade en apparence anodine sur l'estuaire de la Gironde....

Pas mal, n'est-ce pas ??? Je dirais même "Brillant, Charlie !"

Qu'y verront les quidam autour de nous ??? Que du FEU (du Bengale) !

 

NDLR : Oui, nous bien conscientes des périls extrêmes de notre mission. En effet, nous sommes prévenues, la faune locale est dangereuse, sans compter le climat :

 

Situées dans le delta du Bengale, les îles Sundarbans constituent la dernière mangrove où vit encore la plus importante population de tigres du Bengale ainsi qu'une diversité incroyable d'espèces végétales. Les conséquences du réchauffement climatique sont déjà visibles : une montée du niveau de la mer, une mousson plus tardive et plus violente, la disparition d'îles… 

(http://www.futura-sciences.com)

Repost 0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 13:34

Ben oui, moi, je sais !

 

Bref résumé des tenants et des aboutissants, lecteurs chéris :

 

On lit dans SO aujourd'hui :

 

BORDEAUX, FONDAUDÈGE. La saga de l'été de France 2 se tourne en ce moment dans le quartier. Un chantier doit pourtant y débuter aujourd'hui

Des travaux sur le lieu du tournage

 
La rue Albert-de-Mun n'est pas vraiment disponible pour un tournage... (photo fabien cottereau)
La rue Albert-de-Mun n'est pas vraiment disponible pour un tournage... (photo fabien cottereau)

Les riverains de la paisible rue Albert-de-Mun sont exaspérés (NDLR : c'est la rue qui part face au balcon de la Gazette!). Tout commence à la mi-mars lorsque la société Eiffage et les services municipaux de la voirie de Bordeaux informent les habitants de la dite rue d'un début de chantier effectué pour la Lyonnaise des Eaux. Il entraînera une interdiction de stationner du 15 au 29 Mars inclus.

Des barrières métalliques sont aussitôt mises en place,(...) obligeant les riverains à tourner inlassablement dans le quartier pour garer leurs automobiles, sans oublier le désagrément de quelques mises en fourrière.

Jean-Jacques Mur, agent immobilier bien connu de la rue Fondaudège, exprime son ras-le-bol : « (...) Depuis le 15 mars nous n'avons pas vu l'ombre d'un seul ouvrier et pas le moindre coup de pioche. J'ai donc téléphoné le jeudi 1er avril à la voirie municipale pour m'étonner du laxisme des agents voyers de la mairie de Bordeaux. Il m'a été répondu que les travaux commenceraient bel et bien dès le mardi 6 avril, ce qui m'étonnerait beaucoup. »


Et pour cause : la mairie de Bordeaux a depuis longtemps donné son autorisation à la société Nelka Films pour tourner, en collaboration avec France 2, une saga de l'été intitulée « La maison des Rocheville » dont certaines séquences, se déroulant en 1943, nécessiteront des prises de vues en extérieur place Bardineau, rues Émile-Zola, Duplessy, Fondaudège et... rue Albert-de-Mun. (NDLR : combien de dizaines de places en moins pour stationner ? venez compter...)

L'équipe du film sollicite les stationnements depuis dimanche et jusqu'au jeudi 8 de 7 heures à 20 heures. Ce que tous les automobilistes garés dans le quartier ont pu lire sur un tract collé sur le pare-brise de leurs voitures le jeudi 1er avril, comme une drôle de blague qui n'en était pas une.


« Je vois mal, résume Jean-Jacques Mur, les ouvriers creuser la chaussée en plein tournage. » D'autant plus avec les bruits caractéristiques de chantier remontant de la rue Albert-de-Mun (...) franchement, je ne sais pas comment ça va se passer. »

Auteur : Xavier Dorsemaine

 

Eh bien, figurez-vous, monsieur JJ Mur, que nous, heureux habitants de ladite rue, nous avons la réponse à votre interrogation légitime !

Nous l'avons, cette réponse,  depuis l'aurore : ce matin 6h28 exactement.

Et en effet, je vous assure, le chantier a bel et bien commencé le mardi 6 avril** (après 3 semaines de places bloquées pour rien).

Alors, en effet, la Lyonnaise creuse ( bruit équivalent à 3 Airbus au décollage... et  je crois que les riverains ont tous effectivement décollé violemment de leur matelas ensemble à 6h28 ce matin, c'était une épouvante inimaginable !!!) et creuse bien, et creuse FORT....AVANT que les artistes ne commencent leur journée de tournage (gageons qu'il ne dorment pas dans le quartier, eux!).

 

Gentil tournage qui va durer jusqu'à jeudi... :-D

Dans le milieu artistique, on adore les discours avec plein de remerciements, hein ?

Alors, j'y vais, j'en profite....


Merci aux scénaristes qui ont imaginé que la maison des Rocheville était pile poil là où j'habite.

Merci à la Mairie de Bordeaux qui se fait payer (c'est sûr) par toutes les prods qui demandent de bloquer des quartiers entiers (les plus saturés, ça va de soi, qui tournerait la saga de l'été au Grand Parc ? ) mais, évidemment, le citoyen lambda, lui, ne voit pas l'ombre d'un euro pour vivre des semaines de m...

Merci à la Mairie, qui, en plus de ces "indemnités", fait bingo avec les mises en fourrière multipliées à cette occasion.

Merci à la Lyonnaise, qui retarde ses travaux de 3 semaines ( pour intempéries, mes chéris !!!) sans débloquer les rues...mais les commence le jour du tournage, donc, a la gentillesse d'adapter ses horaires.

Merci à la télévision publique,  aussi, de créer des sagas de haute qualité que nous ne regarderons probablement pas sauf si par hasard on se rappelle encore que oui, c'est le truc qui a été tourné chez nous, tu sais, en avril ????***

 

** Il a commencé ce matin, mais dès vendredi, il y a eu quelques allées-venues bruyantes et encombrantes qui ont obligé les Angels à déjeuner la fenêtre ouverte pour "écouter" et bouger la voiture au gré des manoeuvres des gros camions...

*** Tranche de vie déjà vécue à propos de Famille d'accueil, tourné dans mon collège.... On n'a pas tenu plus de 9 minutes devant l'écran plat !!!

Repost 0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 17:59

 

Qui avalé des poissons, aujourd'hui ?

 

--- >Une de mes collègues, qui nous a annoncé au repas de midi que la région Aquitaine changeait de nom et devenait la Région Aliénor... A peine l'a-t-elle révélé qu'elle s'est étranglée elle-même en avalant ce beau "poisson" (alors que nous nous régalions d'un repas gascon*** : garbure, salade aux gésiers, confit de canard pommes sarladaises, crème au chocolat et tourtière + un oeuf garni de chez Lemoine... Le repas était si énorme que ça a allongé le temps de passage au self, ça a créé des bouchons et les classes n'ont pas pu commencer à l'heure à 14 h !!!)

 

--->De nombreux élèves du lycée Montesquieu, à la lecture, sur les écrans plats de communication (on a les mêmes au collège, mais pour l'instant, ils sont éteints car il manque 200 mètres de câble pour les connecter...) de la nouvelle du jour : "EN RAISON DE CONTRAINTES ADMINISTRATIVES, LES VACANCES D'ETE COMMENCERONT LE 29 MAI 2010.

PREPAREZ VOS MAILLOTS DE BAIN"

 

Comme quoi, quand on a faim (de vacances), on avalerait n'importe quoi !

 

---> Aucun Américain, j'espère, au vu du logo Google du jour et de son explication :

 

topeka-hp.gif

(Google change de nom pour s'appeller Topeka puisque la ville de Topeka, Kansas

change de nom pour s'appeller Google)

 

Non, parce que là, franchement, si y a un seul gars de la "nation la plus évoluée du monde" qui marche....euh.... ;-))

Ou alors c'est une private joke et la Gazette n'a rien compris...

 

Mieux vaut encore les poissons, disais-je ... que trop de légumes !

legume.jpg

Arcimboldo, je t'ai reconnu !!!

 

Voilà, c'était un  de mes très nombreux fous-rires du jour !!!

 

*** Pourquoi un repas gascon ?

Parce que nous avons une option occitan qui s'ouvre l'an prochain !

Petit tour des profs d'occitan au self :

- vous savez ce que vous mangez comme menu ?

- oui, c'est le menu gascon !

-vous savez pourquoi ?

-oui, c'est le Nouvel An gascon aujourd'hui !!!

 

Véridique, et sans arrière-pensée ! MDR ! On retiendra donc que la Gascogne est si indépendante qu'elle a son propre calendrier qui débute, et c'est pas rien, le 1er avril !!! Gasconnade ?

Repost 0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 08:15
Prière de contacter la Gazette.

A l'occasion du Salon du Livre (de jeunesse, du Bouscat, pas de Paris) qui débute aujourd'hui, Votre Gazetièren alias Mademoiselle ZigoBelle, alias la Doc Toc-Toc,
a l'honneur de vous informer que
ZaZa, petite autocitrouille de la Fée, bien connue des habitants de DonaldVille (et de la Fourrière municipale aussi, d'ailleurs) a subi hier sa séance annuelle d'aspirage-lavage afin de pouvoir servir de taxi aux glorieux auteurs qu'elle transportera dès cet après-midi dans les rues de notre joyeuse cité, de la médiathèque au collège et inversement.

SALONDULIVRE2010.jpg

Tout le monde ici sait combien cette petite Zaza attendait avec impatience ce sommet mondain du printemps : elle a donc le plaisir d'ouvrir ses portes à tout lecteur intéressé par sa rutilance aussi exceptionnelle que fulgurante.

Merci de ne pas faire de réflexion minoratives si vous choisissez de la "visiter" : elle se prend, durant 2 jours, pour une limousine de star, façon festival de Cannes ou Cérémonies des Oscars.
Franchement, ça mange pas d'pain et elle ne fait de mal à personne : laissons-la rêver !!!
P1010208-copie-1.JPG
Zaza devant la Médiathèque du Bouscat (vue à peine fantasmée)
Repost 0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 15:58

Mes chers lecteurs, suite à quelques articles récemment publiés, la Gazette a reçu certains commentaires de lecteurs étrangement masqués, et a trouvé bon d'y répondre.

Sur un ton qui n'eut pas l'heur de plaire, hélas, et fut trouvé piquant.

mouqui.jpgJ'admets qu'on pouvait le sentir ainsi, et c'est pour cela que je publie aujourd'hui un article qui informe ces lecteurs "électrons libres et non-identifiés" de ce qu'ils doivent s'attendre à trouver dans ces colonnes... et de ce qui n'a pas lieu d'y figurer.

La "ligne éditoriale" de la Gazette décide, et c'est affiché en grand, de voir la VIE EN ROSE. Et, qui plus est,  par le petit bout de la lorgnette.

C’est un parti pris et la Rédaction (s’)y tient.

 

Ce que la Gazette ne veut surtout pas.... (!!!)

La Gazette de Milcounor n'est pas une tribune pour humeurs atrabilaires et elle n'a nulle envie d'être l'écho inutile des chroniques quotidiennes qu'on peut entendre partout à la radio, lire dans nos quotidiens voire dans la Gazette d'Utopia. Libé, Rue 89, Télérama et cent autres font cela très bien et je trouverais totalement oiseux de redire ici tout ce que chacun peut apprendre ailleurs. Aucune envie, donc, de lire des critiques généralistes connues, lues et relues : on connaît tous les recettes de Brown, Musso, Levy, Nothomb... Oui, et alors ? Quoi de neuf ?

J'essaie d'éviter, si possible,  les sujets rebattus, qu'ils soient culturels ou politiques. De même que les articles exhaustifs qui disent "tout" d'une oeuvre et font que ce n'est plus la peine de la découvrir par soi-même. Sauf à me faire le rapporteur d'un événement auquel les autres n'auront pu assister, évidemment.


Ce que la Gazette essaie d'être...

La Gazette ne se veut, modestement, qu’un Carnet de Voyage du quotidien, avec ses petites joies, ses découvertes anodines, ses émerveillements très subjectifs… Lieu de partage, avec mon entourage, de mes trouvailles et interrogations tendres ou futiles. A l’occasion, je  pointe aussi mes déceptions et autres réactions devant l’absurde.  La grippe A, l'organisation "olympique" des rencontres parents-profs... J'épingle sans aigreur, je délire à l'oulipienne... le but étant d'en faire de l'huile pour mes zygomatiques. Mais, sauf débordement mal contrôlé, sans nommément m’en prendre aux acteurs. C’est si facile de parler ….Et comme dirait une certaine maman : "Si tu n'as rien de gentil à dire, ne dis rien..."

Tout cela  fait de ce petit blog un Cabinet de Curiosités qui assume totalement son aspect anecdotique, baroque et non polémique.

Et tout cela est très personnel et ne se déclare point autre : c’est la version contemporaine d’un journal de bord qui, c'est vrai,  prend le risque d’être lu par d’autres que le cercle intime auquel il est destiné. Mais qui n’a d’autre ambition que d’être l’un des petits « organes de communication » d’une certaine communauté donaldvillienne.

Son actualité est faite de menus riens, de jeux familiaux, private jokes, "cerisiers", saisonniers, confidences soigneusement tamisées... Que du léger, de la chantilly ! Du sucré, pas d'amertume !

La Gazette est un joujou, ni plus, ni moins. Si c'est un exutoire, c'est pour y détourner mon énergie, ma fantaisie, mon p'tit grain...

Alors... lecteurs de passage qui avez envie de lieux plus critiques, de tribunes virulentes, de sujets sérieux... passez votre chemin sans regret, vous ne trouverez ici aucun grain à moudre... Ici, on souffle juste sur les fleurs de pissenlit... comme ça... pour le plaisir...

pissenlit.jpg

Repost 0
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 11:11
Lecteurs bien-aimés, bien chéris, adorés...
Lecteurs fidèles depuis longtemps, lecteurs participatifs et patients.
Lecteurs enthousiastes et tolérants...
...en ce jour de SAINT VALENTIN...
c'est à VOUS, lecteurs de mon COEUR,
que je dis "JE VOUS AIME"
 et que je déclare ma flamme de petite Gazetière !


En bonne militante de la Décroissance, je ne vous offrirai ici que
des mots doux
et
des sourires sincères,
mais, croyez-moi, ils sont bien tout l'or que je possède !

Sur vous tous, chouchoux de mon coeur, la Fée Zigobelle,
fait scintiller sa poudre d'Enchantement 
"Tendresse et Amitié"

pour que cette journée et les suivantes vous soient douououououces !!!!

st_valentin_2008.jpg
Et en prime, vermicelle multicolore sur le pudding, le Doodle du jour,
 qui fait "coup double" brillamment,
 célébrant l'amour ET les JO !

Joliiiiiiii!

olympics10-prsskating-hp.png
Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 15:34
Msieurs Dames lecteurs assidus de la Gazette, je lance aujourd'hui un appel à témoignage !!!

Parce que, je vous assure, on touche le fond, alors même qu'on croyait déjà y avoir posé les pieds, et même s'y être vautré. Je parle de la GrippA et de la vaccination. je viens de tomber un cran plus bas dans la sidération.
Comme nous en a informés la Cour des Grands il y a quelques jours, tous les quidams (ou presque) de DonaldVille ont maintenant reçu leur très attendu carton d'invitation au Bal des Seringues.
Après avoir récupéré le mien dans mon autre (ancienne mais encore valide) boîte aux lettres, je l'ai un peu oublié sous le pare-brise de Zaza...puis enfin ouvert hier pour ne pas mourir ignorante de la forme de cet intéressant et renommé courrier.
Ah que j'ai bien fait !
Après que l'on eut informée de la maladie hyper contagieuse et tutti quanti, on me révèle le lieu du Fatal Rendez-Vous.
Benoîtement, je retourne la feuille pour confirmer ce que je pensais : évidemment, forcément, bien-sûr, j'étais certaine d'être attendue au centre de vaccination à côté de chez moi, c'est à dire à deux pas de la Trinité... Trop simple, lecteurs chéris, ridiculement trop dénué de complications !!! "Pourquoi faire compliqué quand on peut faire inextricable ?"

Savez-vous où je suis attendue et pas près de me rendre ???
1 - Dans un GYMNASE... Déjà, là, on sent bien qu'ils ont tout faux !! Il faut BEAUCOUP pour me faire mettre, MOI, les pieds dans ce type d'endroit, et je sais de quoi je parle ;-))
2 - Et en plus, pas n'importe le quel, non,  non, non... celui de la rue de la Benauge, eh oui, rive droite, ben tiens, je me demandais justement quel prétexte je pourrais trouver pour aller me promener là-bas.... !!!

Merci bien, Roselyne (c'est elle qui signe THE letter), mais mon carnet de bal (si ce n'est celui de vaccination) est plein et j'ai l'honneur de ne pas vous informer que je ne viendrai pas me faire inoculer le virus dans un gymnase de la bastide, ni cette semaine, ni celle d'après, ni jamais j'espère !!!

Quant à vous, mes abonnés chéris, seriez-vous assez aimables pour me faire savoir dans ces colonnes Où vous étiez conviés ???
Histoire de voir si mon cas est particulier où si ça disjoncte vraiment de partout à l'Etat Major ???!!!
Repost 0
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 15:08
Mon petit coucou apprivoisé de la Forêt Noire vient de lancer son 2010ème petit cri joyeux, excusez-le, il est un peu enroué.
Bonne Année !
Bonne Année !
Bonne Année !


Tradition, tradition, oui, la Gazette respecte les traditions et tient à offrir ses meilleurs voeux à tous ses abonnés et autres lecteurs hasardeux !

A l'heure où tournent les rotatives, on a de bonnes nouvelles de  tous les membres de notre familiale petite société : la future Berlinoise et son déjà Berlinois ont laissé un gentil chant bavarois dans la Boîte de votre Gazetière ; l'actuelle Souabe a déposé directement dans la Gazette ses meilleures pensées pour l'an neuf, en allemand pur et sans souaberie, Gott sei dank !
Les Jumelles se sont enfin retrouvées, la blonde ayant pris dans ses îles une couleur caramel : on a maintenant un joli et joyeux tableau au deuxième étage des lits de la Bottine, Lily teint de lys et Pao Cacao !
Number 3/4 vient juste de refaire surface de l'autre côté du Jardin Public : tout semble aller pour le mieux...
Le Messire tente de remettre en place ses neurones en s'attaquant courageusement au Rubiks Sudoku qu'il a reçu hier soir pour ses petites étrennes.... On lui souhaite bon courage, et qu'il se rassure, il lui reste 364 jours pour réussir avant d'écoper d'un nouveau cadeau diabolique... (le Rubiks Tarot, à inventer dans l'année, ce serait bien, merci aux génies d'y songer).
Le tour de piste des artistes ne serait pas terminé si je ne faisais mention ici des augustes habitants de Duffau square, que nous avons laissés hier soir dans une ambiance très "Venise à la Renaissance", autour d'une table somptueuse, à la lumière de mille chandelles dressées sur des candélabres patinés... L'image était infiniment romanesque, croyez-moi, et c'est à eux, mes chers parents, que je vais confier le soin de présenter les voeux officiels de 2010 !

N'imaginez pas que vous allez les voir en robe à panier ou chemise à dentelle....eh bien non, c'est dans un autre style qu'ils ont décidé de vous souhaiter la Bonne Année, un style résolument seventies, puisque c'est effectivement leur bel et heureux âge...
Lecteurs imaginatifs, mettez donc en route votre tourne-disque disco, choisissez, je sais pas moi, Abba ou CloClo...et plantez le décor sonore ad hoc !
Evidemment, leur carte était originellement animée, mais vous ne verrez ici que quelques extraits photographiques : c'est mieux que rien !
Sans titre 4
Sans titre 5
Sans titre 6
Sans-titre-1.jpg


Repost 0