Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 11:05
C'était hier soir.
C'était l'endroit où il était bon d'être.
Quitte à devoir revenir du Bassin, ça valait le coup. Certains l'avaient donc fait, cela se voyait...
Le lieu est connu, et il le mérite. Espace Saint Rémi, belle église ayant perdu ses fonctions religieuses à la révolution.
Mais quand même : une église. Et cela, on sait que ça compte pour Mitau notre artiste mystique.
Oui, oui, oui, celui-là même qui fit une expo-donation  spectaculaire à la Trinité il y a deux ans.
Un artiste qui a la foi et qui en peint le Mystère. Des toiles sombres, telluriques, traversées par un éclair de lumière, sidérante autant qu'infime.
Mitau a la cote, Mitau a une cote, du reste. Mitau travaille, Mitau accueille, Mitau vend, Mitau vit.
Mitau donne aussi, beaucoup. Le personnage est sympathique, d'une belle présence, sans en faire trop.
Hier soir, il ouvrait donc les portes d'une exposition monumentale et la soirée fut riche en originalités.
C'était chic, évidemment, mais ça se voulait bon enfant, "entre amis". Une fraternité nombreuse, vous vous en doutez ;-)
Votre Gazetière avait tablé sur sa petite-robe-noire-qui-va-bien, celle qui écume les soirées et vernissages et même le Bal des Fignos. Avec talons aiguilles roses : redoutables sur les pavés du vieux Bordeaux, certes, mais j'assure, vous seriez épatés ! J'ai la marche sur échasses dans le sang, que voulez-vous : mon arrière-arrière-arrière grand-père était berger dans les Landes, je vous rappelle ;-)
Les oeuvres sont bien mises en valeur sur cette pierre blanche, il y avait cette nuit les bougies rougeoyantes qu'il fallait : que rajouter ? Tout était parfait.
Quelques copains de l'ONBA étaient là, offrant gracieusement leur talent à nos oreilles émerveillées.
Côte Cour (ou tribord, pour les marins), deux trompettes, un cor, un trombone et un menu joueur asiatique engoncé au coeur de son énorme hélicon (ou soubassophone, ou autre truc spectaculaire du genre, je ne saurais préciser).
Côté Jardin (babord, donc), une harpiste à longs cheveux plats et blouse couleurs sorbet (pêche/pastèque) et un artiste bivalent, rareté appréciable (et notez : y a pas de justice, certains n'ont AUCUN talent, d'autres les cumulent...)
S'il vous plaît, Monsieur, dessine-moi un haute-contre... Ce serait lui : gabarit modeste, un anneau discret dans chaque oreille, quelques belles bagues d'argent sur ses doigts fins. Exactement ce qu'on imagine d'un contralto qui se respecte et joue son jeu à fond ( surtout pas Monsieur Propre, hein, malgré les anneaux !)
La voix était belle, qui chanta du Haendel, du Purcell, du Bach (en roulant les RRRRRR comme j'aime)... mais le sieur fut quelques fois un peu à bout de souffle, c'est dommage. Il n'était pas bien en voix hier soir, c'est certain, il a dû parfois écourter les finales et la harpe, du coup, avait un infime temps de retard sur lui. Mais bon, la moquette en ficelle  tressée sur 1000 m2, ça vous cisaille une tessiture de soprano en moins de deux, j'en suis témoin ! Donc, une voix de haute-contre, ça doit être pire !!! De toute façon, le public était content quand-même, et puis, je vous l'ai dit plus haut (toujours plus haut, une devise ! ) l'artiste baroque multiplie les talents : il alternait donc parties vocales et pièces de violon alto, en concerto avec la harpe. Du Telemann pour vot' plaisir, Msieurs-dames !
Et puis, au milieu de ce concert délicieux, il y eut MA PREMIERE FOIS.
On n'oublie jamais ses premières fois.
Hier soir, c'était ma première vente aux enchères.
Avec vrai commissaire-priseur, petit marteau d'ivoire, discours de bateleur distingué, adjugé, vendu, applaudissements à l'heureux propriétaire.
Mitau offrait deux toiles à une oeuvres pour enfants handicapés.
Ce fut bref, charmant, les prix ne sont pas montés bien haut mais bon....
Voilà, j'ai assisté à une vente et j'en suis bien aise. Comme dirait l'autre : "ça, c'est fait".... ;-))
La dernière originalité dans cette soirée pleine de grâces fut le buffet.
Mitau, eu égard au lieu et en son habituelle inspiration mystique, avait décidé que nous partagerions non pas un traditionnel banquet de vernisage mais....le pain et le vin.
C'était charmant.
D'adorables petits pains garnissaient les corbeilles, et des vins, rouge ou rosé, illuminaient les nappes blanches de leurs reflets carminés.
C'était beau.
Merci, Max Mitau.

NDLR : pour ceux qui voudraient "voir du Mitau"... un petit tour à la Trinité, en toute intimité, ou bien une visite de l'Espace St Rémi s'imposent....
Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 22:15
... et elle est loin de DonaldVille... :-(

Mais, on sait qu'elle est heureuse, qu'elle respire le grand air, qu'elle mange BIEN, qu'elle parle le souabe avec l'accent et qu'elle a ce genre de vue devant les yeux :



Alors, on se console !!! :-)

Zum Geburstag, viel Glück, Filigaby !
Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:53
Pièce en 5 actes, de l'Angel Bleu.
Le titre est long, car le propos est dense :

Dans le management de projet, comment les techniques de communication contribuent-elles à la motivation de l'équipe et à l'optimisation du projet ?

Pour faire bonne mesure, on vous précise même : Cas du chef de projet dans le milieu industriel.

Acte 1 : L'idée. Sans dévoiler le noeud de l'intrigue, je me permets de préciser que le cas particulier d'une certain C..., chef de projet accusant un déficit avéré (pour ne pas dire un handicap lourd) en com a largement contribué à l'émergence de l'IDEE. Toute ressemblance avec une personne etc. n'est rien moins que fortuite ;-))

Acte 2 : Les recherches. Le plus difficile fut de les arrêter...

Acte 3 : L'écriture et les corrections. C'est l'acte épique, celui des grandes tirades, les accès de désespérance, des menaces de jeter l'éponge et tutti quanti... On a battu les records de durée du Soulier de satin, et largement, encore !!!
Au coeur de cet acte fondamental, il y a  le sursis (ou report) qui rajoute un petit ressort dramatique propre à relancer l'intérêt du spectateur... :-)

Acte 4 : une petite fantaisie artistique pour faire baisser momentanément la tension dramatique qui devient difficile à supporter. C'est l'encollage (cahier des charges oblige) et l'élaboration de la Présentation (choix des couleurs, illustrations, musiques etc.)

Acte 5 : La soutenance, c'est à dire la résolution de l'intrigue. On y assiste à la délibération du jury et à l'annonce de l'avis très favorable et autres joyeusetés et compliments.

FIN

Mes lecteurs adorés et habitants de notre petite Cité Enchantée, le spectacle est terminé, applaudissez gaîment, ça le mérite !

Et en plus, cette chère auteure m'a fait pleurer, moi, votre gazetière !
Parce qu'elle a eu la délicatesse de me glisser en page 1, dans les remerciements.

Merci à la Dame à la Licorne, la fée Isabelle, l'Ange rose 1, la prof Doc-Toc-Toc, peu importe comment vous l'appelez... Comment ne pas la reconnaître ?... Merci pour ta présence, ton soutien, ta patience, ton assiduité, tes encouragements, tes corrections et ton AMITIE.

Ahahah... Snif ! je suis émue par tes mots et tes pensées, mon petit Angel bleu !!! Ce fut du travail (c'est vrai, surtout la semaine de mon retour d'Israël où j'étais littéralement décalquée!) mais de très bons moments, sois en sûre !
Maintenant, il ne me reste plus qu'un mot à te dire : BRAVO !!!
Repost 0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 08:41
Cela doit bien faire 30 minutes qu'elle planche.
Réveil 6h30.
Décollage 7h 15, Zaza était en position, le moteur ronflant.
Largage (dropping) 7h30 à l'endroit donné (Grand Lebrun, où d'autres unités étaient déjà en place. Sainte Marie, priez pour eux !).
Ouverture automatique réussie, roulé-boulé efficace.
Notre Agente Très Spéciale 3/4 est donc actuellement
en mission baccalo-littéraire
(j'ai pas dit bacalau, rien à voir avec la morue, hein !)


(sujets du bac !!!)

*** P
our le nom de l'opération, "Corned Beef", c'était déjà pris, j'ai pensé à "Brandade" mais finalement, j'ai choisi "Merguez Halal" ce qui est a total private joke que peu comprendront ! Du coup, ça fait vachement secret, c'est bien.
Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 10:14
C'est la saison des couleurs, elles éclatent partout, même les jours de grisaille.
La nature est en fête, les garde-robes sont libérées des contraintes hivernales, les repas de quartiers, les barbecues amicaux et autres joies de fin d'année font fleurir guirlandes, nappes, lampions et photophores... L'oeil frétille et le pied devient aussi léger que dansant.  Y a d'la joie... et tralalalalalalala...

Bleue, notre chère planète ! Qui n'a pas encore vu Home, le fameux Home ? On en parle depuis avant les élections, c'est dire !
Pour ceux qui l'auraient raté, il est encore sur YouTube, téléchargeable gratuitement, jusqu'au 14 juin !


Verte, la petite vague européenne ! Je dis "petite", c'est quand même pas une déferlante, hein ?
M'enfin.... :-)


Rose et rouge, la vie, en général... Comme une belle cerise, avec quelques nuances intéressantes... juste assez pour ne pas s'ennuyer...

Jaunes, certains petits rires... mais un jaune plutôt gai, finalement, un jaune qui ne verdit pas mais s'orange chaleureusement... Pour ceux qui n'auraient pas*** eu dans leur boîte la blague qui court sur le Net (et qui est affichée en salle des profs), la Gazette se fait un plaisir de la publier :-D



Et puis MULTICOLORE
comme un jour de fête,
un jour SPECIAL :


Lily Rose a 13 ans aujourd'hui !!!

(oh non, pas mon bébéééééééé****....)


*** Faudrait pas que ce soit les mêmes qui n'auraient pas vu Home, quand même, parce que là, ça voudrait dire que je m'adresse à des anachorètes qui vivent  carrément l'ENFOUISSEMENT, façon le bienheureux Charles de Foucault (certains me comprendront... ;-))

**** J'ai beau calculer et recalculer, en fait, SI, c'est hallucinant, mais elle bien TREIZE ans !!!
Repost 0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 10:11
C'était LE week-end de DonaldVille.

Celui où, celui, que, celui dont... "il faut en être" absolument.
Avec deux des événements majeurs du Calendrier Mondain, le tout encore magnifié par la victoire ultramarine (et rose) de la décennie.
Bref, une ambiance de fête totale tout au long de ces trois jours d'été anticipé.
La fête dedans, la fête dehors ; l'anniversaire de votre Gazetière ; la Fête de la cerise ; de la musique et des chansons ; des cadeaux (beaucoup de cadeaux !!! Des centaines d'heures de lecture pour la Zigo, entre autres ! ) ; des verres qui trinquent (eeeeeet....SAAAAAAANTEEEEE !!!), des petits fours et des brochettes, des cannelés et des clafoutis... Un tourbillon de rires, de joie, d'amis emplis d'allégresse... et pas mal de champagne !

La Cour des Grands a très bien résumé quelques points remarquables de cette période un peu folle, et je renvoie mes lecteurs là où il se doit :

La Gazette publiera juste le
Portrait Officiel 2009 des Angels et de leur Boys Band
(celui qui figurera sur les calendriers, les cartes de voeux etc.)


(vous remarquerez un petit "intrus" plutôt souriant sur ce très solennel portrait... ;-) )

Et puis, un petit patchwork comme la gazette les aime bien...



En guise de conclusion pour ce petit article  de
Point de vue , images de DonaldVille,
rubrique "En ville",
je dirai de grands MERCI à celles et ceux qui ont organisé ces réceptions formidables, et, d'autres aussi à ceux qui les ont animées avec enthousiasme !!!
Repost 0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 12:16


Joie à DonaldVille : ELLE l'a eu !!!
(BIEN SUR QUE SI qu'on y croyait !)

Vendredi soir,
on en aura des bonnes raisons
de faire sauter les bouchons !
Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 13:54
... c'est sans doute parce qu'on les  a tartinées du mauvais côté ! :-D

Chronique d'un matin pas tout à fait comme les autres à DonaldVille...

L'Ange Aînée:

7h40 : Zaza fait son caprice. Huhuhuhu..... Démarrera, démarrera pas ? C'est vrai qu'hier soir elle broutait un peu la donzelle, m'enfin, là, ce matin, ça m'arrange pas... C'est qu'il pleut un peu à la mode de Bretagne (après 4 jours de canicule, voici l'Ecosse qui débarque chez nous)... et puis là, j'ai pas mon vélo à disposition...quand aux bus, ben, c'est la grève chez nous "Quand on fait la grève chez nous, Zaza tombe en pa-anne ! " (sur l'air de "Quand on fait des crêpes chez nous"). La divine bestiole finit par démarrer. Je sens bien que les alertes sont au rouge, et décide de la conduire directement près du garage, parce que si je la stoppe au collège, je suis bonne pour intermutuelle assistance et sa dépanneuse ce soir... On va tenter de sauter cette étape-là dans le chemin de croix.
Bon, faut prévenir que je vais avoir quelque retard... Mon portable m'affiche sans sourciller que ma carte sim n'est pas "inscrite" ou un truc dans le genre. Sans rire ? Vrai qu'hier soir le Nokired avait eu une crise d'alzheimer et avait perdu mes numéros favoris (disparus, volatilisés, plus de touche/raccourci, rien, nichts, nada !). Mais je pensais qu'avec une bonne nuit de repos... Manifestement, non. Faut opérer. Mais pour trépaner le fragile animal, j'ai besoin de mes lunettes...Pffff.... Tant pis, je téléphonerai plus tard : je pense qu'on n'appellera pas les pompiers si la Doc toc-toc a 20 minutes de retard...Mais tout de même... Je me vois déjà en photo sur le tableau de Jack Malone et Samantha : 7h 45, elle claque la porte en chantant "Au-revoooooir !" Disparue depuis 40 minutes
Bon, éteins la téloche, Zigobelle.
Le Maître de Milcounor me prête son carosse pour la matinée : bingo ! Zaza attend sagement que le monsieur du garage soit dispo.... Son numéro dysfonctionne, la Voix de la sirène qui me l'annonce n'est même pas désolée, et elle me demande juste de rappeler plus tard... Plus tard, on rappellera en effet, et l'on saura que pour cause de grève de cantine, il ne se passera rien pour la Pastille aujourd'hui et puis voilà. Je ne vous détaille pas le rapport decause à effet, mais y en a un, on me l'a expliqué. :-) Heureusement, DonaldVille reste DonaldVille, et mon Ange le Petit m'appelle pour m'inviter à déjeuner. Elle fera mieux que ça pour moi, puisqu'elle va non seulement me nourrir (et bien !) mais assurer mon transport (scolaire) aller-retour de l'aprem... (ici : lisez un ENORME MERCI pour elle). Dommage que je n'aie pas les même horaires que son petit.... elle fera donc navette en ce jour béni-sans-bus !

Le Seigneur est bon,
qui m'a trouvé un ange gardien sans que j'aie à rien quémander !


L'Ange Benjamine :

Une bonne petite matinée pour elle aussi, d'ailleurs... Réveillée un peu tard....obligée de pallier l'absence de transports en commun, elle a pris (POUR UNE FOIS) les trois minutes qu'il fallait pour sauter dans un pantalon et un pull qui traînent. Traduisez : elle n'est pas sortie en pyjama, comme cela lui arrive dans des cas d'urgence. Je l'ai déjà vue à la messe de laudes en pyj', moi, je vous le dis!  Mais Dieu est miséricordieux, on le sait, et il ne s'en est pas offusqué : la preuve, ce matin, il l'a suffisamment inspirée pour qu'elle s'habille décemment, si ce n'est élegamment.
Suite : l'Héritier déposé au collège (où il aurait eu bien du mal à aller au CDI, donc, pour les lecteurs qui non seulement lisent encore, mais en plus, suivent les développements feuilletonnesques donaldvilliens) la mère Courage revient chez elle. Porte claquée. Où sont mes clés ? Dedans. Où est mon téléphone, pour que je joigne mon papa chéri qui a un double ? Dedans. Notre jeune Angel n'a plus qu'à aller voir Maman...qui annonce que Papa est à 100 km. On appelle, au cas où il aurait laissé les clés quelque part ? (On est à DonaldVille, dans le monde des Angels, et on croit aux miracles, ici). Répondeur, autrement, ce ne serait pas drôle. Vais-je devoir me rendre à mon RV de l'APEC en gueilles, se demande l'Ange qui voit tourner les minutes au cadran de sa Rolex ??? (On sait bien qu'elle n'a pas de Rolex, mais c'est pour donner une touche de luxe à cette histoire un peu grisouillante). Mais non ! La dame a encore le temps de revenir au collège demander à la CPE de récupérer les clés du rejeton !
Le Seigneur est grand,
qui lui a épargné de traverser la cour en pyjama
et Bombers rouge... ;-)


Et l'Ange du Milieu ???

N'ayant pas encore pu la joindre, je ne raconterai pas ici ses mésaventures éventuelles du matin !!! Mais qui sait.....????
Repost 0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 16:34
...en vouloir à la Cheftaine*** ?

HP comme Hercule Poirot
: tout au long du séjour, j'avais l'impression de vivre dans une de ces histoires écrites par Agatha Christie.
Jugez plutôt, tous les ingrédients étaient réunis...

Une belle assemblée réunie... Mais qui sont réellement tous ces touristes... et pourquoi sont-ils réellement ici ?

Des sites spectaculaires... (les Piliers de Salomon, tout près de la Jordanie)


Un zeste d'exotisme joyeux...(Coco et Zaza en salaison : oui, on flotte bien dans la Mer Morte !)
Des hôtels de luxe...(important, que dis-je : fondamental)

Des héroïnes élégantes et apparemment souriantes...oui mais...quels sont leurs desseins secrets...?
Evidemment, il nous faut un  héros perspicace...


...qui n'hésitera pas à se hasarder dans des ruelles qui pourraient réserver bien des pièges...

On a aussi des bijoux qui pourraient faire des envieux...
Par-ci, par-là, des messages à découvrir... et plutôt difficiles à déchiffrer...
Ah ! N'oublions surtout pas l'arbre empoisonné dont les feuilles sont terriblement toxiques !!!

(agréablement nommé "Arbre de Sodome")

Rajoutons quelques indices un peut-être pas si anodins qu'il n'y paraît : un verre de lunettes brisé,  des billets de retour mystérieusement disparus, un bras cassé dans un escalier après une chute mystérieuse...

Bon, et ce n'est peut-être pas plus mal,
s'il y a eu un crime,
 j'avoue qu'il est passé inaperçu !
En tout cas, la Cheftaine va bien, et elle écrit encore des mails!
;-D


*** Bon, là, c'est sûr, c'est une " Lerust's group private joke" ! Y a que les frais pélerins qui peuvent comprendre...
 
Repost 0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 16:56
Mon dernier article nombriliste et hypocondriaque parlait de l'anémie de ma pauvre Gazette soudain privée de sa palette de roses ...

Un début d'explication se trouve peut-être dans ce mail reçu aujourd'hui :


Toujours en première position des plateformes de blogs, et cela depuis plus de 3 mois, Overblog continue d'évoluer pour vous proposer toujours plus d'options afin de personnaliser vos blogs. Ces dernières semaines, nous avons travaillé sur deux aspects importants : les designs et la visibilité de vos blogs. (Oui, t'as qu'à voir, la Gazette, on ne la reconnaît même plus !)

Nouveauté : changez le design de votre blog à volonté
! Hé mais j'ai rien demandé moi !!!!!
La rubrique Design de l'administration a été entièrement refaite pour vous proposer 4 nouvelles fonctionnalités :
Un affichage plus clair pour le choix des thèmes
Un nouvel onglet "Personnalisez mon thème" afin de modifier le design du blog plus facilement : ce serait intéressant si c'était la REDACTION qui décidait de changer son design, et pas les estrangers !
Une feuille unique de CSS à éditer au lieu de 4
7 nouveaux designs ....
Et accessoirement, au moins UN en MOINS, le mien, celui que j'avais soigneusement et laborieusement concocté !!!!


MERCI OVERBLOG !
On dit que le chemin de l'Enfer est pavé de bonnes intentions...

Je cherche en vain la notice avec les indications, la posologie et les effets secondaires...
En ce qui concerne la Vie en Rose, qui n'avait RIEN demandé, le travail sur  son "design et sa visibilité" a eu, je le crains, quelques effets pervers et carrément contraires à l'objectif envisagé...
Va falloir que votre gazetière, pourtant en VACANCES, retrousse ses manches et concocte une antidote ad hoc avant que sa pauvre Gazette, à force de pâlir, finisse par s'estomper et disparaître, à force de transparence, dans les brumes d'Overblog...
Ah ! me voici donc en demeure de partir herboriser au petit matin dans les buissons du Jardin Public afin de récolter les simples que je transformerai en potion de fée, debout de longues heures devant mes chaudrons bouillonnants et mes alambics sublimants, dans les vapeurs enivrantes de mon antre d'enchanteresse...

Ne me téléphonez pas***, je n'y suis pour personne : je lutte contre le sort infâme qu'Overblog m'a lancé.

*** Bon, je dramatise un peu, pour un effet de style, ça va de soi. De fait, je ne me tiendrai pas vraiment devant ma féérique paillasse avant quelque temps, ayant prévu d'autres occupations. Mais je m'y colle avant la fin des vacances, promis !
Repost 0