Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 16:29

Je vous jure, Lecteurs Très-bien-aimés, avec les 16 doodles du jour, on y est tous !

 

Angel 3 et son téléphone...

hargreaves11-hp-1

 

Angel 2 ("sur son nuage rose")...

google-doodle-hargreaves-6

 

L'Angel qui cherche de l'info 30 fois par jour et qui saute de joie parce qu'aujourd'hui, le logo change toutes les 10 minutes...

hargreaves11-hp-2

 

Le Messire qui fait son jardin...

google-doodle-hargreaves-12

 

L'Ami des animaux (et du fromage)...

google-doodle-hargreaves-9

 

Le Chef de quête, expert en pitreries...

hargreaves11-hp-11.jpg

 

Et même le traminot en tenue :-D ))

google-doodle-hargreaves-16

Repost 0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 19:32

Lecteurs curieux et germanophiles : la suite du feuilleton en TECHNICOLOR !

 

Episode 2 : BUNTE STADT

 

Après les rouge et vert  de notre désormais célèbre Ampelmann, découvrez ici que Berlin est une ville pleine de couleurs...

 

Il y a des maisons ROSES

rose

 

... d'autres ORANGE et VERT

brique

...et des campinettes MANDARINE !

orange

...des stations  de métro variées, par exemple JAUNE pour Hermannplatz.

jaune-copie-1

 

On y croise des ours BRUNS

brun

 

et des perroquets MULTICOLORES !!!

papagai

 

Oui, Lecteurs adorés, le printemps à Berlin éclate de mille couleurs, et vous verrez bientôt que la Nature sait garder sa place au coeur de cette graaaaaaaaaaande ville !

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 19:17

Alors là, Lecteurs chéris, je vous informe de suite, je ne vous laisse pas dans l'ignorance ou le flou, et je vous transmets mes connaissances toutes neuves : "Feuilleton", dans un journal allemand, cela ne signifie pas "histoire à épisodes" ou série télé .... Que nenni ! Le "Feuilleton", c'est la rubrique culturelle. Ben oui !

Notez donc que lorsque vous dîtes à un copain ultra-rhénan  moyennement francophone que vous ne pouvez pas faire la vaisselle là maintenant tout de suite parce que vous avez votre feuilleton, avec un peu de chance, il ne vous en voudra pas parce qu'il trouvera que c'est cool, quelqu'un qui a l'air si accro à la rubrique culturelle (de Télérama, par exemple, ou du Frankfurter Allgemeine Zeitung...)

Donc, à la Gazette, on a décidé qu'on allait encore une fois trouver un moyen de décliner notre célèbre alliance franco-allemande : on va agglutiner les deux acceptions du terme, et ce que vous allez lire, ce sera tout à la fois une rubrique culturelle (accessible, très très accessible, la Gazette militant pour une démocratisation intensive de la culture) ) ET un article en plusieurs épisodes.

Je trouve ça ÜBER COOL, pas vous ??? :-D

 

Feuilleton berlinois, donc.

Puisque la Gazetière, une fois n'est pas coutume, est allée rendre visite à sa correspondante (journalistiquement parlant) à Berlin.

Et qu'il serait impensable de ne pas faire profiter le lectorat des multiples découvertes qu'on peut faire là-bas, très très à l'est...

 

Episode 1 : AMPELMANN

 

Vous ne pouvez pas le manquer, il vous sautera aux yeux, si vous avez un goût avéré pour les détails-qui-semblent-être-des-détails-mais-qui-n'en-sont-pas !

Ampelmann = l'Homme Ampoule.

Un Berlinois typique.

Ou le petit bonhomme vert qui dit "Traversez!" et son jumeau rouge qui dit "Stop!"

Dès ma première traversée, j'ai fait part de mon plaisir à découvrir ce charmant petit être terriblement expressif.

Je sais, vous pensez : "La Zigobelle, elle a dû forcer sur la bière pour trouver un feu de signalisation émouvant".

Eh bien, gens de peu de foi, je vous jure qu'Ampelmann a une sacrée petite personnalité, et y a pas que moi qui le pense !

Il a toute une histoire... et pour ceux qui auraient raté l'épisode de Carambolage (comme moi) je vous la raconte vite fait.

En 1961, y a donc berlin EST et apparemment, ça circule plutôt mal. Faut EDUQUER la population (à l'ouest, je sais pas, ils étaient moins sauvages ?) et pour ce faire, un "psychologue de la circulation" (si, si, je vous jure, c'est un vrai métier) invente un personnage suffisamment sympathique pour donner envie de suivre ses ordres.

Ampelmann est né (et il est né coiffé).

amprouge.jpg  ampvert.jpg

 

1989, exit Berlin made in RDA : il faut UNIFIER, raboter, uniformiser et gommer les symboles trop soviétisants. On démonte les Ampelmänner pour coller à la place les moches machins ordinaires de l'ouest (grosso modo : les clones des nôtres!)

La population se révolte (et comme elle a déjà démonté un mur, hein, vaut mieux se méfier...) et réclame à grands cris le retour de ce charmant bonhomme Ampoule qui était même devenu un héros de la télé éducative pour petits Pionniers de la DDR.

L'Ostalgie (nostalgie du bon vieux temps de l'Allemagne de l'Est) gagnant du terrain, on a donc remis ou laissé la petite mascotte dans tous les quartiers de Berlin Est, et on en a même introduit quelques specimens dans les rues de l'Ouest à partir de 1995.

Et depuis, c'est devenu un vrai business façon Mickey ! Modèle déposé, enseignes à son nom, T-shirts, porte-clés, torchons, bonbons, sodas... Y a pas de limite !

Nous, avec ma correspondante (journalistique), on rêve évidemment d'un HEROS courageux qui nous démonterait un AUTHENTIQUE feu de signalisation  Ampelmann et qui nous le brancherait comme applique dans notre sweet home... :-))

 

Vous, Lecteurs globe-trotters, la prochaine fois que vous vous baladerez dans les rues berlinoises, soyez sympas : saluez bien Ampelmann de ma part !

Repost 0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 15:44

Mes amis et lecteurs adorés, je le sais depuis ce matin, je me suis même réveillée avec cette information capitale  relayée par la radio : je n'ai AUCUNE CHANCE d'être l'heureuse gagnante de l'euromillion.

Oublions toutes les choses extraordinaires que je pourrais faire avec tous ces dollars, tous les cadeaux dont vous bénéficieriez... Le Parisien a cassé définitivement le rêve que j'aurais pu avoir (ben oui, j'aurais pu l'avoir, ce rêve!) en dressant un implacable "portrait robot" du gagnant potentiel.

D'accord, c'est comme un sondage, ce ne sont que des stats, pas non plus Parole d'Evangile. Mais quand-même.

Tout est dit, et je vous en fais profiter de suite.

 

"Voici, en exclusivité, le portrait-robot du grand gagnant". (Comparez avec le mien)

 

images.jpg


C'est un homme qui a l’accent marseillais. (raté - raté)

 

Quadragénaire et marié (ok - raté)

 

Ouvrier plutôt que cadre supérieur (raté, même si je ne suis pas non plus cadre supérieur).

 

Bon, bilan : sur 5 critères, j'ai UN point.

 

Jeu, set et match.


Notez que dès le départ, j'étais mal partie, eu égard au sexe du gagnant.

M'est donc venue l'idée qu'à défaut d'ÊTRE la gagnante, je pourrais peut-être EPOUSER le gagnant.

Mais là encore, non, décidément pas.


L'accent marseillais j'ai HORREUR de ça : je n'aime que les hommes d'au-dessus de la Seine, moi (la Loire, à l'extrême limite, en cas de pénurie éventuelle).

 

Quadragénaire, ça va. Marié = pas mariable, donc, le truc des épousailles est  fichu de fait.

 

De toute façon, hein, j'ai déjà dans mon coeur un quadra avec un accent qui me va, alors tant pis pour l'euromillion, de toute façon, je ne joue même pas, alors !

Repost 0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 11:16

Non, cet article ne parlera pas d'un énième épisode de la sage "littéraire"  vampirique bien connue qui finit toujours en -tion (ou en sion).

Non, c'est encore un choc dû à un mail arrivé ce week-end dans ma boîte.

Eh oui, encore.

Vous avez déjà eu droit, Lecteurs témoins, à mes interrogations métaphysiques à propos du harcèlement pro-régime dont je fis l'objet il y a quelques mois.

Puis, à mon indignation légitime sur les offres d'inscription gratuite sur les sites de rencontres coquines eu égard à mon horoscope...

Aujourd'hui, on me jette ouvertement un gant...qu'il va être difficile de ne pas ramasser !

Voyez plutôt la photo de ce mail hautement provocateur :

 

sac.gif

 

Mon haut taux d'hormones féminines me garde habituellement d'entrer dans des rivalités idiotes et autres combats de coqs que je laisse bien volontiers à mes chers amis du sexe mâle.

Mais là, certaines bornes sont dépassées : pourquoi est-ce que je culpabilise vaguement parce que j'ai acquis 4 sacs depuis Noël (dont un 48 heures quand même, c'est différent!) sans compter ceux généreusement offerts par Yves Rocher et autres et qui, donc, ont impulsé des commandes-pour-les-avoir ?

Pourquoi, franchement ?

Alors qu'avec le tri drastique opéré lors de ma migration de 2007 pour cause de rapetissement de mon nid, je suis encore loin (notion vague, je l'admets...) du chiffre banalement MOYEN de 18 !

Je sens comme un retard à rattraper, non ?

Le souci majeur restant l'espace de stockage.

Bien sûr, j'ai dans la tête un meuble-objet qui me serait fort utile : j'ai les plans, la structure d'ensemble, une idée des mesures...mais au-delà de la réalisation technique, dont je me sens capable, demeure la place qu'il va prendre..

C'est le serpent qui se mord la queue : ma collection de sacs reste dans un état de semi-latence faute de possibilité actuelle de construire mon futur arbre-à-sacs (oui, c'est le nom de l'objet-non-encore-fabriqué). Je dis "Arbre-à-sacs", mais sachez que ça servira aussi d'arbre à chapeaux. Mon objet est polyvalent.

Mais bon, de toute façon, ce futur objet n'enlève pas la mesquinerie flagrante de ce mail !

Vous avez lu la fin ?

"Et vous ? Des envies particulières ?"...

Pffffffffffff.....

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 11:55

... tu penses à l'école !

Et d'ailleurs, t'en rêves aussi la nuit :-))

 

Alors, pour celles et ceux, parmi mes Lecteurs chéris, qui ne figuraient pas dans les heureux destinataires du mail d'Angel 3, session de rattrapage, cours intensif durant les vacances d'hiver, petit effectif, suivi personnalisé, pédagogie du projet... Enseignants qualifiés, dûment diplômés d'Etat.

 

Et donc, le mail :

 

Tu sais que tu es devenu(e) un(e) vrai(e) instit' quand :
> > > - tu pars bosser avec un cartable plein à craquer et trois cabas ;

(et donc, ça justifie ta passion immodérée pour les sacs de toutes sortes... C'est un besoin professionnel!)
> > > - tu connais au moins 14 Dylan, 28 Théo et 35 Yanis ;

(et des Jessica, Léa, Emma... aussi, quand tu bosses en école mixte!)
> > > - tu te ruines en stylos rouges, correcteurs et cartouches d'encre ;

(et surtout, tu t'éclates avec toutes sortes de couleurs de stylos : rose, violet, mer du sud...)
> > > - tu as de grosses traces de peinture acrylique sur tes plus belles fringues ; 

 (du coup, t'as plus vraiment de jolies fringues, les tailleurs, tu les laisses aux filles des bureaux!)
> > > - tu es expert(e) en démêlage de nœuds de chaussures ;

(et de noeuds de capuche, de cordons de jogging... et de cheveux enchewinggummés!)
> > > - tu comptes sérieusement investir dans une plastifieuse ;

(pas plus tard que ce matin, dans le catalogue Pearl... MDR!)
> > > - tu fais une leçon de savoir-vivre dès qu'on te coupe la parole ;

(mea culpa!)
> > > - tu dis au moins une fois par jour « tu sais pas ce qu'il m'a encore fait aujourd'hui, le Kévin »;

(cette année, ce serait plutôt "Laurie" !!!)

> > > - tu ne parles pas de « fin juin » mais de « la semaine 9 de la période 5 »

(précision : quand on n'est pas trop "chiffres" on peut dire "après les dernières évaluations"... C'est pareil !)
> > > - tu as une bibliothèque remplie de manuels et de guides pédagogiques ;

(et pourtant, je la vide tout le temps ! mais ça revient tout seul...)
> > > - tu tripes à mort sur les catalogues de fournitures scolaires ;

VRAI !!! Des fois, je rêve que j'ai libre-accès dans un magasin comme ça...
> > > - tu embauches ton mec pour réaliser des constructions qui serviront à ta classe ;

( et pour ramasser dans la rue des trucs géniaux qui vont servir, t'imagines même pas....;-))
> > > - tu te transformes en ermite trois week-ends par an parce que tu t'y es encore pris au dernier moment pour remplir ces p… de livrets scolaires ;

(C'est pas ça ! C'est qu'il y en a toujours plus à remplir !!!)
> > > - tu termines tes courriers persos par « Cordialement, la maîtresse ;

(... si tu ne fais pas gaffe...)
> > > - tu emploies un langage châtié quatre jours par semaine de 8h30 à16h30 mais en dehors de ça,
> > tu jures comme un routier ;

(Alors ça, c'est FAUX !!! Par contre, j'abandonne peut-être le "nous" au profit du "on" et j'oublie quelques "ne"...)

> > > - tu prends ton repas de 11h30 à midi ; - tu fais la grasse mat' le mercredi, le samedi et le dimanche matin

(et c'est dur pour ceux qui se lèvent le mercredi, je sais...)
> > > - tu préfères les chaussures orthopédiques aux escarpins ;

(c'est pas qu'on PREFERE, mais...si on veut tenir le coup...)
> > > - tu entasses partout des pots de yaourt vides, de vieux prospectus et des cartons de toutes tailles en
> > te disant que ça finira bien par servir un jour ;

(Heureusement, quand on est titulaire, on peut stocker ça dans SA classe!)
> > > - tu réemploies des mots que tu avais rayés de ton vocabulaire depuis ta pré adolescence (« j'en ai ras la casquette »,« tu me fais suer », « tu dis des sottises », « tu es un petit polisson») ;

("Mais qu'ils sont ch...ocolat !!!" A la maternelle, ils adorent!)
> > > - tu développes une tolérance zéro au bruit en dehors des heures de travail ;

Mon entourage est témoin !!!
> > > - tu maîtrises les termes tels que MCR PPRE PPS IA IEN ASH MDPH ...

Et IDD, PDMF, PAI...
> > > - tu as une énorme collection de mandalas (et tu sais ce que c'est…) ;

ABSOLUMENT !
> > > - tu as toujours un shampoing anti-poux dans ta salle de bain, au cas où ;

Surtout la lotion et le peigne à dents vrillées écraseur de lentes !
> > > - tu te sers encore d'un compas… qui fait 50 cm de long ;

L'équerre est assortie et la règle jaune fait un mètre !
> > > - tu fais trois jambes aux « m » et deux jambes aux « n », un joli petit pont aux « p » et deux boucles aux « f » ;

Et une queue de cerise au "o"...

> > > - tu sais qu'il faut bien secouer le toner d'une photocopieuse avant de le changer (ça s'appelle faire faire des économies à la collectivité) ;

Et tu récupères les feuilles pour te servir du verso !
> > > - tu es enfin le plus grand sur la photo de classe ;(pour ma part, ce n'est pas tj vrai...)

J'ai TOUJOURS été la plus grande !!!
> > > - tu commences l'année au Sédatif PC et tu la finis shooté au Red Bull ;

Et combien de boîtes d'Euphon ???
> > > - tu as enfin saisi la subtile différence entre progressions et programmations (ou pas ...) ;

...et entre "séquence" et "séance", "pédagogie" et "didactique", "référentiel" et "curriculum"...
> > > - tu as lu cette page en repérant toutes les fautes d'orthographe…

(je mets une très bonne note...mais, évitez  les abréviations "sms"!)
> > et tu réexpédies ce genre de blagues uniquement à d'autres instit'…parce qu'il n'y a bien qu'eux qui peuvent te comprendre !! 

Je fais mieux, j'essaie de faire mieux connaître ma confrérie !!!

 

BONNES VACANCES à ceux qui en ont (et qui sont allés au bout de l'article!)

Repost 0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 15:39

Amis de la Gazette, je ne résiste pas à la publication d'un article tout à fait nombriliste et probablement sans intêret, mais voyez-le comme un ex-voto d'azulejos que je plaquerais au mur de la chapelle de Sainte Astrologie pour la remercier de sa bonne volonté indéniable à délier d'un coup le noeud zodiacal qui  entravait le long fleuve tranquille de ma vie de Gémeau-pas-vraiment-gémeau-mais-taureau-en-fait.

Car voilà, du fait que, à cause d'Angel 2 qui m'a ouvert les yeux alors que je n'en demandais pas tant, je ne savais plus vraiment à quel signe je devais me vouer, eh bien, sachez-le, tout était en stand-by dans mon ciel astrologique, ce qui créait une sorte de bouchon planétaire digne de la rocade le vendredi soir à 17h quand un camion se retrouve en travers du pont d'Aquitaine dans le sens Bordeaux-Paris.

Y avait comme qui dirait un brouhaha interstellaire qui empêchait mes planètes de tourner bien rond.

axe.jpg

Il fallait que je fasse un choix, et vite ! J'ai donc décidé officiellement de rester gémeau, parce que, hein, je suis maintenant bien habituée à ce signe, c'est de l'acquis qui vaut bien de l'inné. Mais ce serait malhonnête de faire semblant de n'être au courant de rien concernant cette rotation de l'axe qui change tout !

Donc, j'ai choisi de garder les qualités du gémeau, qui elles, ont suivi la rotation, je le sens, et donc, qui font toujours partie intégrante de ma nature intrinsèque. A savoir (mais vous l'avez déjà remarqué...) : compréhensif, communicatif, sensuel, débrouillard, généreux, excentrique (légèrement), intellectuelement curieux... Je cite les principales :-)

Par contre, j'ai confirmation maintenant de ce que je subodorais depuis un certain temps : les défauts du gémeau sont restés en rade, là, de l'autre côté du ciel, je ne sais pas qui en a écopé, ça ne doit pas être perdu pour tout le monde... mais moi, c'est plus dans mon ciel, Alleluiah! comme chanterait Leonard !

Aucune raison, donc, de me croire insconstante, agitée, bavarde, immature ou superficielle... Parce qu'à la place, j'ai gagné les qualités du taureau, eh oui, parfaitement ! Ordonnée, MODESTE, sensible, sincère...

Aahahahh!

Elle est bien faite, cette rotation de l'axe !

Et du coup, maintenant que je sais à nouveau qui je suis, mon ciel qui ne savait plus dans quel sens tourner et semblait rester en orbite en faisant du surplace, mon ciel, donc, a retrouvé tous ses degrés, ses Maisons, ses trucs astrologiques nécessaire à la bonne marche de mon zodiaque, quoi !

2011-horoscope.png

Je ne sais pas si j'ai la Lune en Bélier, Vénus en Lion, Mercure en Capricorne ou autres combinaisons délicieuses, mais en tout cas....

- j'ai réussi à obtenir une vraie personne vivante qui m'a parlé en direct en appelant le 3646 (CPAM), et qui m'a dit un truc bien, en plus ! (l'éleveuse de mouches (elle me comprend) pourra se faire soigner.)

- GINette, sous mes yeux, a réussi une règle de 3 et on a pu savoir combien d'oeufs pondaient 6 poules en 9 jours (fondamental pour les futurs patients de la damoiselle!!!)

- 3/4 a été malade, certes, mais ce n'était pas la grippe, et elle est guérie.

- la pneumopathe semble réagir au nouveau traitement...Merci Seigneur!

- mon colis parti le Chine le 20 décembre était dans ma boîte ce matin (j'y croyais encore!)

- d'après ma collègue qui a consulté sa banque, les heures sup'  durement gagnées au 1er trimestre nous seraient enfin payées (j'y croyais encore aussi!)

- ma carte-jeune* musique Amazon fonctionne et les téléchargements bloqués se sont débloqués ( tellement si bien , tellement si fort, que j'ai parfois 3 fois le même fichier...)

 

Alors, vous voyez, je suis absolument ravie d'avoir choisi ma position dans le Zodiaque, il était temps, Lecteurs chéris, et je ne peux que vous encourager, si vous sentez quelques blocages dans votre quotidien ces temps-ci, à vite vous positionner et à le faire savoir à votre ciel pour que tout reparte comme sur des roulettes !

 

* Oui, j'y ai droit...

Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 09:45

Petit extrait de l'archi-célébrissime Rabbi Jacob***...

Rappelez-vous :

 

Victor Pivert, narquois : Vous avez vu, Salomon ? Ils ont des voitures, maintenant, hé, hé, hé... Ils ont des Rolls blanches, les Noirs.
Salomon : En tout cas, c’est pas à Monsieur que ça risquerait d’arriver...
Victor Pivert : Quoi donc ?
Salomon : Que Mademoiselle épouse un Noir.
Victor Pivert : Qu’est-ce que ça veut dire, ça ?
Salomon, d'un ton lourd de sous-entendus. : Que Monsieur est peut-être un peu raciste.
Victor Pivert, scandalisé. : Raciste ! Moi, raciste ! Salomon... Raciste ! Enfin, Dieu merci, Antoinette épouse un Français bien blanc. Biiien blanc... Il est même un petit peu pâlot, vous trouvez pas ? Avec ses petits boutons…
Salomon, zozotant. : … et son cheveu sur la langue...
Victor Pivert : Il a un cheveu, mais il est riche, riche comme moi, et catholique comme tout le monde !
Salomon : Pas comme tout le monde, Monsieur ; parce que moi, par exemple, je suis juif.
Victor Pivert, abasourdi, après quelques instants de silence. : Vous êtes juif ? Comment, Salomon, vous êtes juif ? (Salomon confirme d'un signe de tête.) Salomon est juif ! Oh !
Salomon : Et mon oncle Jacob, qui arrive de New York, il est rabbin.
Victor Pivert : Mais il est pas juif ?
Salomon, légèrement amusé. : Ben si.
Victor Pivert : Mais quand même pas toute votre famille ?
Salomon : Si !
Victor Pivert, résigné. : Écoutez, ça fait rien, je vous garde quand même.

 

Avec l'humour, on peut tout dénoncer, même si c'est parfois grinçant.

 

Hier, c'était la journée souvenir de Martin Luther King et Google nous a pondu un bien joli petit logo.

Banal aujourd'hui, heureusement, des enfants jouant sur la même marelle ( tous sur la même Terre, tous appelés au même ciel...)

mlk11-hp.jpg

Merci Martin, merci Rosa, merci Angela...

Mais où en sommes-nous, nous ? En vrai ?

Si vous voulez tester vos (éventuels) stéréotypes et préjugés, il y a quelques tests en ligne...

Des tests qui évitent les questions directes appelant des réponses forcément bien-pensantes.

Des tests qui prouvent à quel point on peut être formatés par notre environnement, notre éducation, notre culture...

ce sont des tests dits  "d'associations implicites".

 

Lecteurs curieux de mieux vous connaître, prenez donc quelques minutes de votre précieux temps... Isolez-vous... Il faut être au calme pour l'expérience :-)

Et allez-y, vous ne serez pas déçus du voyage : vous jouerez un peu au rat de laboratoire et c'est assez rigolo.

Et puis, vous réfléchirez...

 

Prêts ?

 

OUI JE SUIS D'ACCORD POUR DIRE LA VERITE, TOUTE LA VERITE, RIEN QU'LA VERITE !

 

*** Merci Wikipédia qui m'a évité de retranscrire moi-même le dialogue  !

Repost 0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 12:34

Il y a quelques semaines, et même quelques mois déjà, Donaldville était en fête et célébrait comme il se doit le passage de l'une de ses habitantes dans la famille des MAJEURS. Pour la plupart d'entre vous, Lecteurs chéris, vous y étiez et vous avez gentiment joué le jeu en illustrant à merveille de dress code fermier de la soirée.

Majeure, donc (et partiellement vaccinée, du reste). Majeure car ayant atteint l'âge charnière de 18 ans.

Mais si la majorité en Europe c'est à 18 ans, ce n'est pas le cas partout dans le monde. Il y a encore des écarts assez sensibles et parfois même étonnants.

Et le voyage dans le temps, embarqués dans la capsule "âge de la majorité", c'est carrément les hauts et les bas du Grand Huit !

En France, avant le 16e siècle, il n'était question que de majorité matrimoniale : le droit canonique  ne s'embarrassait pas de responsabilité civile. On avait l'âge de se marier, ou pas. A savoir, 12 ans pour les filles, 14 ans pour les garçons.

Ouche !

Puis le Roi se mêla de législation et en 1579, on instaura  une majorité civile distincte de la majorité matrimoniale. J'ignore qur quoi on se basa, mais la barre fut placée assez haut (surtout au vu de l'espérance de vie de l'époque...) : 25 ans pour être civilement majeur.

Même âge pour les filles... mais 30 ans pour les hommes en ce qui concerne le droit de se marier librement (sans les parents!).

La Révolution passa par là, et tout "retomba" à 21 ans pour tout le monde en 1792. Et puis, pour le mariage ça remonte pour les gars, allez savoir pourquoi...

25  ans + un acte notarié (cling ! toujours prompts à faire marcher la caisse, ces chers maaaaîtres...) nommé  "sommations respectueuses" qui annonce officiellement aux parents que leur petit pioupiou va convoler en justes noces...

Quant à ces sommations respectueuses, elles donnaient aux parents "d'enfants" largement majeurs le droit de les enquiquiner durant des mois en jouant la montre avec procédure et en les empêchant bel et bien de se marier durant des années !

En 1907, une âme romantique sans doute, a réduit les 3 sommations originelles à une seule : contents pas contents, les Parents Recalcitrants finissaient par être sans recours. Et, tenez-vous bien, ce n'est qu'en 1933 que ce truc a été aboli !!!!

La barre ne cesse de descendre : ce cher Valéry est aux manettes et en 1974, on tombe à 18 ans, majorités et sexes confondus.

Et chez les copains du monde, c'est quand, alors ?

Très rarement à 14 ans (aux Samoa américaines...)

15 ans : pas trouvé !

Quelque fois à 16 ans : chez les porteurs de kilt, par exemple, je l'ignorais, tiens !

On trouve du 17 en Corée du nord et dans un obscur pays en -stan...

18, bon : commun, banal, ordinaire.

19, oui, ça existe dans quelques provinces canadiennes, quelques états américains...

20 : c'est pour les Asiatiques ! Japon, Taïwan, Thaïlande...

21 : y en a encore ça et là, dans quelques pays, sur quelques continents. Amérique du Nord, Amérique Centrale, Afrique, Asie...

Et hop ! L'est fini notre Tour du Monde, mes petits Philéas Fogg !

Alors, on va terminer en beauté, par une Fête (parce que c'est bien connu, à DonaldVille tout fini par une fête)

C'est une fête nippone, le Seijin shiki, cérémonie de la Majorité, qui a lieu annuellement le deuxième lundi du mois de janvier. selon Wikipédia  " La cérémonie a lieu le matin dans des bureaux locaux ou préfectoraux où tous les jeunes (de l'année) concernés sont réunis, après un discours des représentants des officiels, ils reçoivent des présents."

Moi j'aime bien, cette idée de solenniser cette entrée dans le monde adulte. Avec des cadeaux qui disent : "Bienvenue"! 

 

Et un Doodle, ça va de soi!

comingofage11-hpi.png


Repost 0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 19:30

Lecteurs Chéris, la Gazette a décidé qu'il était temps pour elle de profiter de sa notoriété et de servir de tremplin à de jeunes pousses en leur offrant une chance de toucher facilement un lectorat à la fois nombreux et de qualité. A la façon de la bourse Robert Bosh, par exemple, elle va donc permettre aujourd'hui à un journaliste-stagiaire manifestement plein d'avenir de publier son premier article signé.

Le texte qui suit est donc né entièrement sous sa plume, et chaque commentaire de la rédaction sera bien évidemment estampillé comme tel NDLR).

 

 

Tout au long de la Road 65 (article sans photo car l’envoyé spécial est vraiment très spécial),

 

 

Cette route, si typique, tant chargée de souvenirs et d’émotions, ne peut se franchir qu’en allumant le poste de radio de la voiture et là vous y apprendrez toutes sortes de choses surprenantes, telles que dans certains pays du nord, l’homme vit 4 âges dans sa vie. Savez vous lesquels ?

 

Il y a d’abord l’age où il croit au père noël.

Puis l’age où il ne croit plus au père noël.

Ensuite vient l’age où il est le Père noël.

Et enfin l’age où il ressemble au père noël.

 

[NDLR : Constatez, ça commence très fort. Dès la deuxième ligne, on tape carrément dans la PHILOSOPHIE.]

 

Vous saurez aussi, vous qui êtes dans le 3ème age de votre vie, Lecteurs chéris de votre Gazetière, et qui confectionnez vos cadeaux, pourquoi le ruban s’entortille lorsque on le frotte de tout son long avec la lame d’un ciseau.

 

[NDLR : Constatez, ça continue dans les hautes sphères : la vulgarisation SCIENTIFIQUE de haut-vol.]

 

Vous qui ne pourriez plus vivre sans avoir la réponse à cette question, je vais vous la narrer. Lors du frottement du ruban contre la lame du ciseau, il se produit un échauffement torride qui dilate instantanément la face frottée. Sitôt le passage effectué le ruban tout aussi instantanément se refroidit et se rétracte de façon plus serrée qu’il ne l’était à l’origine. Donc il s’enroule sur lui-même en attendant un autre échauffement. [ NDLR : c'est un point de vue peut-être un peu subjectif, ce me semble, mais bon, rien ne démontre non plus que les rubans n'attendent pas un prochain frottement, donc, on laisse l'affirmation].

Messieurs et mesdames [ NDLR : perso, j'aurais mis les dames d'abord, hein! ] les lecteurs attentifs de cette chronique, je vous en supplie, si vous croisez le soir de Noël des rubans frisés, surtout allez chercher une paire de ciseaux et n’hésitez pas : frottez frottez frottez …

 

La route se prolonge, et au bout de ce périple, vous arrivez en cette belle ville de Pal, autrement dite en langue d'Oc Pau (NDLR : roc). Là vous ne devez manquer sous aucun prétexte la visite du château du bon roi Henri, qui en réalité a vécu moins de 1 an dans ce château et de toutes façons ce château est du style XIX ème ….

Mais qu’importe, au cours d’une visite, bien peu coûteuse, car nos impôts paient l’entrée de nos fonctionnaires, vous pourrez faire la connaissance du GINET local béarnais, ce dernier vous expliquera entre autres que le Béarnais est bien mieux que le Basque,  mais vous apprendra aussi des choses extraordinaires telles que le tricot vient de sa belle région ce qui a donné, bien plus tard, le tricot de Pau. [ NDLR : plus c'est c..., plus votre Gazetière rigole, donc, évidemment, succès assuré pour les blagues de notre guide ! ]

Vous apprendrez de surcroît comment la petite bourse accrochée à la ceinture de cette gente dame a donné le mot budget.

 

budget.jpg

 

Je pourrais vous expliquer comment , mais je vous conseille plutôt d’aller visiter le château sous les commentaires très humoristiques du GINET cité ci-dessus.

[ NDLR : avec moi, Lecteurs avides de savoir, vous auriez appris que cette menue bourse, contenant les piécettes nécessaires à la journée, s'appelait une bougette, puisqu'elle bougeait au rythme des mouvements de celle qui la portait. La perfide Albion a piqué le mot et quand il nous est revenu, bien mal prononcé, ça va de soit, c'était devenu un buget !!!]

(NDLR : il y a dans cet article, en sus des infos scientifiques et philosophiques, de l'HISTOIRE, de l'ETYMOLOGIE... C'est complet, je dois avouer)

 

En fin de journée, vous avez alors mérité de vous restaurer dans ce magnifique restaurant ou vous pourrez manger la meilleure choucroute béarnaise de tout le sud du Gave de Pau [NDLR : la Taverne Karlsbraü, où j'avais envie de manger et de boire de la bière Licorne, mea culpa! ], et en plus vous ferez peut être la connaissance de ce serveur si typique qui a l’air tout droit sorti d’un dessin animé de Tex Avery de part sa voix et son faciès.

 

Vous voila fatigué et repu, je préconise pour le retour à la grande ville une autre route, une ancienne route …

 

Erissem, Envoyé spécial, très spécial, de la Gazette.

 

NDLR : la modestie a empêché, je le sais, l'auteur de ce très bel article de donner une info SPORTIVE de première classe : l'Héritier, hier, dans cette belle ville de Pau, est monté sur le podium aux championnats régionaux de roule-tapis !

NDLR encore : non, rien, de rien, je ne regrette rien, surtout pas d'avoir prêté mes rotatives à l'éminent stagiaire qui me fait tourner la tête avec son pseudo à l'envers ! ! edithpiaf2010-hp.jpgAllez, venez, Milord.... Padam, padam, padammmmm.... (95 ans, elle aurait, la dame...)

Repost 0