Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 12:08

I comme INTERNET

 

 

 

Pour l’élève, la mine d’or, l’information en libre-service, la chance unique de trouver un travail tout fait-bien fait, prêt à imprimer.
Pour la professeur-documentaliste, l’ultime recours de la dernière chance après épuisement de toutes les autres possibilités de trouver des informations dans les ressources indexées et disponibles au CDI… Autant dire : 0,001 chance sur 10 qu’elle dise : « D’accord, tu peux aller chercher sur Internet ! ».
Dur.

 

 I comme INRP

Institut National de la Recherche Pédagogique : ceux qui pensent, qui réfléchissent, qui conçoivent. Les ingénieurs de l'enseignement. Les grosses têtes, quoi.
L'INRP en quelques chiffres...

Budget consolidé : 19 millions d'euros
(on dit "consolidé", parce que vous allez voir, à l'INRP, on a des problèmes d'équilibre, on a besoin d'étais, de soutiens...)
Effectifs : 256 personnels permanents, soit :
- 76 enseignants-chercheurs
- 110 personnels d'appui à la recherche
(quand je vous disais que ça tient mal)
- 70 personnels administratifs


Sans perfidie aucune, la Gazette vous fait remarquer que (en gros, hein..)  pour UN chercheur, on a besoin de 1 personnel administratif (la secrétaire, pardon, l'assistante) et de 1,5 personnel d'appui à la recherche.
J'imagine le tableau : comme il n'y a pas 2 appuis par chercheur, on s'organise.
Donc, on range : 1 appui - 1 chercheur - 1 appui - 1 chercheur - 1 appui.
Le compte y est : les appuis soutiennent et les chercheurs tiennent debout.

Après, je m'interroge : est-ce que le personnel d'appui du milieu gagne plus que les 2 des extrémités? ou bien, est-ce l'inverse? Ou alors, ils font les 3x8 ?
C'est à creuser...
A part ça, on comprend bien que les chercheurs ne sauraient dépenser tout seuls leur part de budget, il leur faut des aides, quand-même!
Que ceux qui ont des calculettes veuillent bien nous communiquer le résultat édifiant de la division suivante :

19 millions d'euros divisés par 76 chercheurs = ....

 
 
Bon, lecteurs adorés, assez jasé!!!
Que vient faire l'INRP dans cet abécédaire du Collège?
Eh bien, mais il nous pond des rapports que je range dans les archives du CDI, parce que personne ne veut les lire (sauf moi!) vu qu'ils se contredisent tous les uns les autres...

à suivre...

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 19:49
Chers lecteurs retrouvés, nous nous étions arrêtés à la lettre F...
Nous reprendrons donc  de façon extrêmement conventionnelle, je l'avoue, à.............. ? G !


G comme Guinness World Records.

S'il n'y avait qu'un seul livre, ce serait celui-là.
Une source inépuisable de plaisirs bêtes, certes, mais incroyablement jubilatoires! On en possède trois exemplaires au CDI (pas que des neufs!), ce qui n'est pas le cas partout. Parce qu'introduire cet ouvrage fondamental est un danger qu'il faut connaître : il y a des précipitations vers l'étagère bénie (classe 000 : généralités pour la classification Dewey, régal intellectuel des docs), des risques de chutes pour arriver en premier, voire de plaquage en ces temps rubiesques : il faut donc parfois revêtir la tunique de Salomon et trancher pour savoir QUI le lira en premier (bon, je dis "lire", on se comprend) ; ensuite, c'est une agitation gloussante qu'on doit être capable de calmer (tout est envisageable, de la simple menace de retirer le livre à l'interdiction nominative de le consulter ) tout en continuant son travail de gestion, d'aide aux recherches, de conseil de lecture (pour les malheureux qui n'ont pas eu accès à l'une des trois clés du Paradis littéraire du lieu, hélas!) etc.

Offrir à la lecture ce genre de livre sulfureux est très débattu dans la profession : y a les POUR et y a les CONTRE. Vous l'aurez compris, votre gazettière, toujours incurablement optimiste, fait partie de ceux qui pensent que certains élèves ne viendraient JAMAIS au CDI si le Livre des records n'y était pas. C'est le genre de bonne nouvelle (ou produit d'appel) qui se répand comme une traînée de poudre parmi les collégiens! Ceux qui viennent exprès pour lui sont facilement repérables : déjà, on ne les connaît pas, ensuite, ils sont directement aspirés dans le sillage de  ceux qui se régalent déjà depuis un moment de ces images grandioses (je vous laisse imaginer les pages les plus consultées, les phénomènes de foire, évidemment...), l'oeil brillant et le sourire gourmand.
Or, il arrive que certains lecteurs assidus si ce n'est accros au Guiness (hihihi!!! je rigole de mon propre humour pseudo-irlandais! ) se laissent dériver par hasard vers d'autres ouvrages !!!! Si si!
Ils découvrent qu'on a aussi ici des oeuvres tellesTiteuf (ne riez pas : un pas après l'autre), puis Ducobu, puis Trouvez Charlie, puis les livres de rébus, devinettes, puis le Guide du Zizi Sexuel de Titeuf, puis le Grand livre des filles, et celui des garçons...Et, et, et....Eh bien ils en oublient le Guiness book et ils étudient à fond le rayon éducation sexuelle voire psychologie des ados!!!!!

Et la prof-doc se dit que ça vaut bien le coup, ces livres de records si décriés....


G comme GYMNASE.


Que dire? 

Il est beau, il est neuf, il est bleu et il est rempli de profs de sport en jogging.

 

Je n’y vais jamais, je ne saurais vous en dire plus…


H comme HERMENEUTIQUE

Ne froncez pas les sourcils en pensant trop hâtivement que ce mot est sans doute hors contexte et que la Gazette déraille et confond les cours des Dominicains avec l'Abécédaire du collège!
Non , non, non, croyez en ma lucidité et la justesse de mon propos.
Si l'on considère l'herméneutique  (dans son sens philosophique), comme la science qui s'intéresse au sens, à l'interprétation et à la compréhension, moi, je vous jure que de l'herméneutique, j'en fais tous les jours pour comprendre ce que cherchent les élèves, ce que leurs professeurs attendent d'eux et qu'il faut sacrément observer leur culture pour comprendre leurs signes...!

à suivre...
Repost 0
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 10:49
...Chers lecteurs magnanimes, je viens vous présenter au nom de la rédaction, le mea culpa vibrant de la Gazette.

Emportée  par mon élan lyrique, j'ai malencontreusement saisi un L surnuméraire et superfétatoire dans l'article sur  Pavarotti....

Je l'enlève de ce doigt, mais malheureusement je sais qu'il n'échappera pas à votre sagacité orthographique dans l'avis de publication dudit article...

Encore pardon, Lecteurs respectés...

honte.jpg
Repost 0
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 10:36
Comment aurais-je pu ne pas les publier????


 Bon anniversaire Google, pour commencer !

9th-birthday-copie-2.gif
9 ans,
évidemment, comme la couronne de bonbons
nous l'indique joliment!

C'était le 27 septembre dernier.



Et le famous SPOUTNIK, 50 ans le 4 octobre dernier :google-sputnik.gif
La Gazette aime BEAUCOUP le tourbillon (océan? phénomène météo?) qui sert de jambe au second G.... Subtil, non?


Repost 0
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 10:26
C'était hier...

Google, encore lui, nous rappelait notre grand ténor lyrique récemment disparu, Luciano Pavarotti  né à Modène le 12 octobre 1935.
Je ne sais pas pour vous, mais rien que de regarder le logo du jour, tout l'orchestre éclate et j'entends déjà la voix profonde du monsieur monter et envahir l'espace ....
pavarotti.gif

Notons, aimables lecteurs, que ma filleule bien-aimée Géraldine la Coquine fêtait pour sa part ses 10 ans!!!


Repost 0
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 10:15
Lecteurs adorés, réjouissez-vous avec la Rédaction !

Après une longue période  d'interruption due à des  changements divers de localisation et de FAI, votre petite Gazette reprend à présent du service !
Si elle ne peut prétendre rattraper le temps perdu, croyez qu'elle a le désir de repartir en mettant du coeur à l'ouvrage!

Vous découvrirez donc prochainement (un peu en vrac !) quelques logos événementiels de notre cher Google, des petites news de Donaldville ( pas forcément très fraîches, mais, bon...) et, à venir, la suite de notre Grand Feuilleton de Rentrée, qui devient, par la force des choses, notre Grand Feuilleton d'Automne!

A vos lunettes, à vos écrans... et surtout : à tout de suite!!!!
Repost 0
4 octobre 2007 4 04 /10 /octobre /2007 13:36
...un de ces mots "trop cools" à prononcer !
C'est vrai, dire SPOUTNIK, c'est chouette comme parler la bouche pleine de quelque chose de très bon, très pâteux, très collant... Du genre cuillère à soupe de Nutella, rocher Suchard entier ou carambar-arrache-couronne! Hmmmmm miam !

Spoutnik, donc. C'est son anniversaire et c'est Google qui le dit!!!!

Malheureusement, la Gazette ne peut toujours pas publier comme elle le voudrait : les images sont proscrites ainsi que les mails d'alerte!!!
Déjà, il y a une semaine, je n'ai pas pu vous faire parvenir le logo qui fêtait les 9 ans d'existance de notre cher et célébrissime  moteur....
Aujourd'hui, vous n'aurez donc pas droit à la commémoration logoesque du SPOUTNIK (j'l'ai redit! ;- ) )

Mais je me rattraperai, je vous le dis!!!
Repost 0
1 octobre 2007 1 01 /10 /octobre /2007 15:44
Eh oui, encore un bon vieux truc du temps passé qui va disparaître en 2009 : les plaques d'immatriculation ne nous permettront plus de cultiver notre connaissance encyclopédique des départements français!
Et après, on s'étonne de l'inculture de nos jeunes...
Au lieu d'animer les longs voyages automobiles avec les jeux intelligents,  déjà que c'était devenu dur de les débrancher de leur MP3 ou autre I-Pod,, que va-t-on pouvoir leur proposer, avec ce nouveau système qui  milite contre un sain et spontané régionalisme ??? Avouez que vous êtes HEUREUX, en Alsace, par exemple, de rencontrer un 33...hein???? Et à l'étranger, je vous dis même pas!!!!

Enfin, bref, plus que quelques mois  avant l'arrivée de la nouvelle version. On nous avait enlevé les francs (quoique), on nous prive de nos plaques traditionnelles!

Toutes les nouvelles plaques seront de couleur jaune à l'avant comme à l'arrière du véhicule (la plaque blanche est réservée aux cyclomoteurs afin de ne pas les confondre avec celles des motos). Les plaques françaises comporteront, à gauche, en jaune sur fond bleu l'identifiant européen (cercle de 12 étoiles) avec, en dessous, la lettre "F" en blanc, suivis, en noir sur fond jaune, d'une série de caractères formés de trois blocs séparés : deux lettres, trois chiffres maximum puis deux lettres.
Selon le choix de l’automobiliste, une référence géographique pourra toutefois être ajoutée à droite de la plaque

La Gazette possède bien une image de ces nouvelles plaques, mais le matériel de publication temporaire ne permet pas l'affichage : rendez-vous dans un avenir que nous espérons proche, lorsque la publication régulière reprendra!

D'ici-là, donnez votre avis éclairé!!!
Repost 0
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 10:09
E comme ELEVE


Statut intra muros (muros du collège!) de l'ado, ou, autrement dit : l'ELEVE est à l'ADO ce que la fonction d'un mot est à sa nature. Pour ceux à qui cela ne dirait plus grand-chose, voire plus rien du tout, il est peut-être judicieux de garder un abrégé d'analyse grammaticale sur votre table de nuit, à côté de votre Bible (et de votre verre à dentier)...

A l'oeil nu, il est très difficile de distinguer un ado d'un élève, surtout dans la cour. A l'intérieur des bâtiments, c'est déjà un peu plus facile : si l'ado court en hurlant et en se cognant partout dehors, l'élève, très souvent chaussé de semelles de plomb,  traîne le poids du sac et du savoir en se mouvant extrêmement lentement jusqu'à sa classe...

 

F comme FLUTE.


Est-ce que vous imaginez vraiment ce que ça fait 30 élèves de 5eme qui jouent en même temps de la flûte à bec dans la classe de musique, située en face du CDI ?
Moi non plus, avant, je n’imaginais pas…


Allez zou ! à bientôt pour la suite de notre petit livre  d'heures...

Repost 0
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 09:34

D comme DECHETS et DEVELOPPEMENT DURABLE.

 

 

 

L’étiquette du collège, référence académique en matière de tri et compostage des reliefs de la restauration. Grâce au DD, nous recevons régulièrement des visites huileuses : costumes sombres et cravates de rigueur, mine convaincue, discours élogieux. Souvent, caméras et appareils-photos.
L’avantage numéro un est que, ma fonction de doc me permettant d’aller et venir dans les divers bâtiments, je finis toujours par rencontrer le buffet d’accueil, son café et ses mini-viennoiseries… Et là, je vous garantis, y a ZERO déchet après mon passage. Le compostage est 100% garanti et l’énergie créée, tout bénef pour le fonctionnement optimal du CDI !


DGH : Dotation Globale Horaire



Une affaire de temps, et comme le temps c'est de l'argent, une affaire de sous aussi.
La DGH est calculée par le Ministère et le Rectorat, de façon aussi obscure que les impôts locaux. Pour faire simple, il faut mettre en adéquation le nombre d'élèves de chaque niveau (6e, 5e etc.), le nombre d'heures de chaque discipline auquelles ils ont droit (selon les Programmes nationaux), le nombre d'heures demandées par l'établissement pour des projets spécifiques (justifiés par 10000 paperasses, pour décourager les dilettantes) et le budget du Rectorat.
Durant le dernier trimetre, le Chef d'établissement reçoit la DGH qui lui indique précisément les heures qui lui sont attribuées pour l'année scolaire à venir. A lui de définir combien de postes de profs de ci ou ça il lui faut, sachant qu'un certifié fait 18 h, qu'on peut lui imposer 1h supplémentaire mais pas plus, sauf s'il le désire (dans la limite de 21h). Des tas de contraintes font de la répartition des heures un casse-tête géant, l'objectif du rectorat étant de faire des économies, celui du collège d'éviter les fermetures de postes et l'emploi de malheureux contractuels sous-payés pour compléter des services hebdomadaires des titulaires saturés...

Les professeurs, quant à eux, ne font aucun effort : s'ils acceptaient 50 élèves par classe, on aurait moins de besoins, ce serait plus cool, quand-même, non?

Jusqu'à présent, les professeurs-documentalistes ne sont pas "compris" dans la DGH : on estime qu'il en faut un au moins par établissement. Mais des traqueurs d'économie ont émis l'idée qu'on pourrait les inclure... A ce moment-là, un chef pourrait avoir à choisir entre 6 heures de maths et 6 heures de doc... Il n'est pas impensable non plus que deux établissements mutualisent leur prof-doc... Qui vivra verra !!! J'attends le jour où on fera du télé-travail...

...


 
Repost 0