Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 13:37
... sur les ondes ce matin, l'une des nouvelles chansons du futur album de Franciiiiiis !!!!!!

Printanière, et célébrant le souvenir des commencements,  elle parle d'échelle, de robe légère,  d'arbres et de cerises... De mots qu'il n'est pas besoin de dire, de temps qui passe, d'autres sourires croisés, mais des souvenirs qui ne s'effacent pas.
Elle est douce et  acidulée comme un bonbon à la cerise ! Un petit régal de rien du tout à déguster longtemps pour en découvrir tous les subtils arômes!
Lea-4.jpg

Elle ne m'appartient pas,
mais je la dédie quand-même à l'Angel aux cerises !
Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 13:24
Dicton du jour : 

Le temps qu'il fait à la Sainte Isabelle, durera jusqu'à Rameaux.


Etant donné le soleil, le ciel bleu et la douceur de l'air de ce vendredi 22, je signe de suite et j'ai envie d'y croire !!!

images.jpg


J'en profite pour remercier du fond du coeur tous  mes lecteurs, et même les autres, qui ignorent la Gazette, qui ont embelli ma journée de leurs souhaits,  textos, mails, cartes, appels, sourires et  cadeaux de fête !

Merci, merci, merci : ça fait chaud au coeur !!!
Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 07:04
... par des chansons !

"Si tu reviens, j'annule tout !"

Jeanne la Hardie a osé...

http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=138435215

Repost 0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 15:40
Préparant ma séance de KT, je relis avec délectation la vie de ma  Sainte patronne - en vérité, une bienheureuse seulement, mais, connue pour sa modestie,  je suis sûre que ça lui suffit.
On l'appelle pourtant Sainte Isabelle de France.

BhseIsabelle.gif
Ce n'est pas une princesse de légende. Nous avons d'elle le portrait vivant qu'a écrit l'une de ses dames d'honneur, Agnès d'Harcourt, qui deviendra par la suite abbesse de Longchamp. Dès son plus jeune âge, cette soeur du roi Saint Louis (sainte famille !!!) fut attirée par les choses célestes les anges, toujours les anges...). Elle était gracieuse et belle. Près de sa mère, Blanche de Castille, elle tint son rang au palais royal, mais en passant beaucoup de temps avec les pauvres et les lépreux.
Forte tête sous des dehors dociles, elle réussit à ne point se laisser marier à Conrad, le fils de l'empereur Frédéric II, malgré les instances du Pape.
Après la mort de sa mère, elle fit ce qui lui plaisait : elle partit vivre à l'écart du monde  dans une petite maisonnette, près du couvent de Longchamp qu'elle avait bâti à Paris pour les clarisses. Elle y mena une vie d'austérité et de prière, sans prononcer pour autant des voeux de religion...
Une pieuse laïque que j'admire beaucoup et qui mourut en 1270.
Merci Maman, merci Papa, de m'avoir donné ce joli prénom !
Repost 0
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 11:39
Plongée hier soir (en urgence!) dans  l'ouvrage de  Daniel Duigou, Naître à soi-même : Les évangiles à la lumière de la psychanalyse, j'eus le bonheur de redécouvrir une chose que j'avais sue il y a longtemps et depuis totalement oubliée !
Je veux parler de la signification première, certains diront originelle, ou ancienne, voir vieillie  du mot formidable.

Les latinistes lecteurs de la Gazette reconnaîtront sans doute formidabilis,  qui signifiait  «redoutable, terrible ».
Au XIVe siècle, le français l'emprunta pour signifier quelque chose qui inspirait la crainte. Ce sens dura des siècles, puisqu'on le retrouve au XIXe comme synonyme de terrifiant, effroyable, par exemple dans les Mémoires de Chateaubriand : "Les deux aiguilles [d'une pendule] unies à minuit enfantaient dans leur conjonction formidable l'heure des désordres et des crimes. "
Ou encore ce cher Victor, qui écrivait à peu près à la même époque (un peu avant 1850) : ".. l'heure, le lieu, la lune, les ronces et les choses confuses entrevues au fond, donnaient je ne sais quoi de formidable et de sauvage à cette mystérieuse chambre sans escalier, enfoncée dans la terre, avec le ciel pour plafond.
  " (HUGO, Rhin)
Peu à peu, au cours du XIXe puis du XXe siècle, ce sens redoutable et romantique s'est transformé et a glissé vers le sensationnel, l'extraordinaire, le considérable, l'admirable, selon le contexte.
Perdant son caractère effrayant, il s'est mis, on le constate, à ne plus plaire aux jeunes générations qui le trouvent bien fade et lui préfèrent les charmants "gavé ou "trop" et bien d'autres encore, qu'elles se sont appropriés (et que je ne sais pas réellement maîtriser dans les règles de l'art !)

Alors, formidable, ou simplement formidable ?

Repost 0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 09:08
"S'il vous plaît, Monsieur, dessine-moi un métier dangereux..."


Ce ne serait pas pompier, ni guide de montagne. Ce ne serait pas non plus reporter dans un pays en guerre, pas même militaire. Non, ce serait : bibliothécaire (ou autre profession associée ;-) )
Qu'on se le dise : c'est désormais un boulot à risques, il faut donc en être conscient avant de postuler... et ne pas se plaindre si on a osé se lancer. On est prévenu, voilà !
arcimboldo_Bibliothecaire_lux.JPG
La Gazette illustre son propos : Petite annonce parue  sur la liste "biblio.fr" :

 

 

 
 

La Ville d’Issy-Les-Moulineaux recherche un assistant (qualifié) du
patrimoine pour le secteur jeunesse de sa médiathèque principale
 

 

[…]

 
 

Risques :
* Physiques : allergies (poussière, système de chauffage/climatisation mal
régulé, moquette au sol), mauvaises postures (banques de prêt et de retour
non ergonomiques, problèmes de luminosité des bureaux
* Psychologiques : stress (niveau sonore élevé, résolution des demandes
psycho-relationnelles des usagers, service public en flux tendu, …)

Je prends sur moi d'ajouter : Financiers : à mon avis, c'est également très mal payé!


On vit une époque formidable : ça donne envie, non?

Repost 0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 18:11
... qui sera debout jeudi matin à 3 heures du mat ???
Parce que ceux-là, si le ciel est aussi clair que ces nuits dernières, assisteront à un spectacle rare : une éclipse totale de lune ! Et la Gazette, qui ne pourra malheureusement pas couvrir l'événement pour des problèmes d'horaire (!),  vous signale charitablement que vaut mieux pas la rater, la prochaine n'étant annoncée que pour 2015 !!! Donc, hein, zavez ben compris : regardez vous-même l'éclipse, je ne ferai pas d'article le lendemain !



Je vous donne cependant une excellente adresse, pour ceux que les schémas  incompréhensibles intéressent : vous y trouverez d'indispensables détails et des réponses à des questions que vous ne vous êtes sans doute jamais posées (par exemple: L’éclipse sera-t-elle claire ou sombre ?), ainsi que des informations à proprement parler, sidérantes (telle que : Pour la première fois, deux planètes extrasolaires ont été découvertes simultanément par la méthode de microlentille gravitationnelle autour de OGLE-2006-BLG-109L, une étoile située à quelque 5.000 années-lumière de la Terre. )

Je sais pas vous, mais moi, la microlentille gravitationnelle, ça me laisse rêveuse...la tête dans les étoiles, comme qui dirait...

http://www.futura-sciences.com

Repost 0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 14:21
...et de Dragon !

Ceux qui connaissent la Gazetière savent son amour des fontaines, le lieu où les fées attendent les chevaliers, où dansent les ondines, et où, ô joie! on jette des piécettes pour exaucer nos voeux!
La dernière-née parisienne est tout simplement MAGIQUE et je n'attends qu'une chose, c'est l'occasion d'aller la voir de-mes-propres-yeux-en-vrai !!!

En attendant cet heureux moment, découvrez cette oeuvre sur la Gazette :


fontaine-dragon.1202840972.jpg

Ce ne sont pas des flammes mais de l'eau que crache ce dragon installé place Augusta Holmes, dans le XIIIe arrondissement.  Signée par l'artiste sino-français Chen Zhen, cette fontaine merveilleuse est entièrement faite de verre et d'acier. Propulsant des jets d'eau sous haute pression et éclairé par des jeux de lumière, le dragon pourrait bien surgir à tout instant... Aux armes, chevaliers! A vos épées, les preux !

A l'heure où je mets sous presse, j'ignore encore quand j'irai à Paris... mais mon programme est d'ores et déjà organisé : fin d'aprem, menus achats dans les supermarchés Tang (boules cocos et autres gateaux de riz...), visite de la fontaine (admiration,  photos, rigolade...), dîner dans un  resto du coin, chinois, ça va de soi,  puis, retour vers le Dragon DE NUIT parce que ça vaut le détour, regardez plutôt:

dragon-rose.jpg
Non, vous ne rêvez pas, il est ROOOOOOSE !!!!!!! Féerique, tout simplement !
Repost 0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 17:55
Chers abonnés, aujourd'hui, la Gazette vous donne un super-truc pour éviter de perdre un temps fou et vous épargner bien des sueurs froides...
Mais quoi, mais quoi, mais quoi donc,  vous interrogez-vous ???

Pour ceux qui habitent un quartier INGARABLE et qui posent leur tite voiture là où y a un petit trou, à un bon kilomètre à la ronde, et qui,  la nuit passée, voire plusieurs, n'ont plus AUCUNE IDEE  de l'endroit où  il était, ce petit trou... la Mère Zigo a un truc imparable et d'une simplicité radicale : le pense-bête inratable !

Matériel
:
- une petite pince à linge décorée selon vos goûts et votre intérieur
- des petites feuilles de bloc-note assorties (si possible)
- de la patafix
Réalisation :
Fixer la pince sur votre porte à l'aide de la patafix puis pincez la feuille.
Et hop! Le tour est joué ! Astucieux, hein ??? ;-))

Difficulté
: *
/ Coût : *

La légende des étoiles :
* : faciiiiile ! / prix promo -
** : ça va / ça va -
*** : Mais si, vous y arriverez! / On n'a rien sans rien... -
**** : Vous saurez si vous êtes doué / C'est cher, j'avoue -
***** : C'est p'têt pas la peine / C'est p'têt pas la peine

Bien entendu, cela demande une certaine discipline : dès que vous rentrez, dès que les clés sont rangées à leur place, avant même d'ôter le manteau et de mettre en route la cafetière en croquant un carré de chocolat, vous notez IMMEDIATEMENT l'emplacement du véhicule sur le petit post-it spécialement  dédié à l'acte susdécrit et placardé sur la porte. Ce sera donc la dernière image que vous emporterez en sortant de chez vous !
Illustration : truc-copie-1.JPG
Voilà, il suffisait d'y penser! Maintenant, finies les errances matinales ou vespérales, les interminables tours de quartier à pied, "Mais OU l'ai-je mise??? Oh lala, je vais être en retard...au point où j'en suis, j'aurais mieux fait d'y aller à vélo..."
Tel le fier canin qui file déterrer son nonosse avec un flair infaillible, vous irez droit au but, sans faire de zibeulbeulz, comme dirait la reine Mère !
dog_digging_a_hole_md_wht.gif


Repost 0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 17:49
Pour tous mes lecteurs qui aiment les fleurs ...
et même pour les autres ( tant pis pour eux !)

Partageons nos bonheurs...
bouquE.JPG
Trop beau, non ???
Repost 0