Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 15:12

...bulle, bulle !
Oui, c'est vrai, je ne suis pas une bourreaute ( ;-) ) de travail aujourd'hui !
Et donc, je bulletine en bullant.
En quoi faisant, je découvre avec émerveillement, le Centre national de natation de Pékin (Beijing, pardon).
L'Aquabulle, pour les zintimes.
La piscine des futurs JO (que la Gazette n'a donc pas choisi de boycotter malgré le Tibet).

Une merveille, à qui il ne manque, m'est avis, qu'une forme plus sphérique pour être une PURE merveille. Elle se passera donc de cet adjectif ultime, mais attendant, je vous explique un peu (si vous l'ignorez, comme moi avant que je ne lise SVJ) à quoi elle ressemble.

30 mètres de haut, 3000 coussins d'air, comme autant de bulles dont on peut faire varier le niveau de transparence pour réduire la luminosité et la température en été.
Et, ce qui a particulièrement séduit votre gazetière, c'est l'éclairage.
Economique, car uniquement composé de diodes LED.Mais avec des variations sublimes.
Un rêve : regardez plutôt.

Version "tous les jours" (ou toutes les nuits!)

Et maintenant, les versions "soirées spéciales" :

Aquabulle version "Vitrail"

Diabolo menthe ou grenadine ?

Bon...une soirée de promotion pour la gazette, par exemple...?

Rouge passion... pour un Festival de tango aquatique
?
(on n'est pas obligé d'afficher 2008)

Elle me plaît cette piscine !!!
Pourquoi y zont pas fait la même au Grand Parc ??? Même en plus petit, hein !
En plus, ça serait complètement assorti à la Salle des Fêtes, non ?

Repost 0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 16:27
On y est !!!



Et en plus, ça se voit !



Découvrez Boby Lapointe!
Repost 0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 14:27
Les lecteurs de la Gazette le savent : on tournait entre nos murs un petit reportage sur le collège et le développement durable.
La chose a été remise en temps et en heure à France 3...et, bonheur et fierté, jugée digne de passer à l'antenne !
Ce qui fut fait, avec une de nos élèves en direct pour présenter l'oeuvre collective !

Pour ceux (tous?) qui auraient manqué l'événement hier, jeudi, à midi, la vidéo est en ligne sur le site du collège :



http://webetab.ac-bordeaux.fr/Etablissement/AusoneB/videos_038.htm#

(ou bien, directement avec Google : college ausone bouscat ---> archives ---> vidéos  )

Vous ne verrez pas la doc toc-toc, mais presque tout a été tourné au CDI : vous pénétrerez donc dans la caverne de la Fée !!!
Repost 0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 09:40
En toute honnêteté, lecteurs adorés, cela fait assez longtemps que votre gazetière, un peu noyée sous son courrier, avait laissé tomber l''édifiante et quotidienne lecture de l'évangile quotidien.
Ben oui : mea culpa.
Mais ce matin, la Grâce ne m'a pas abandonnée, et c'est avec une joie véritable que j'ai découvert le texte du jour.

Les réfractaires à la religion qui auraient lu l'article jusqu'ici, malgré le sujet, peuvent arrêter de suite !!!

Quant aux autres, partageons...

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 6,19-23.

« Ne vous faites pas de trésors sur la terre, là où les mites et la rouille les dévorent, où les voleurs percent les murs pour voler. Mais faites-vous des trésors dans le ciel, là où les mites et la rouille ne dévorent pas, où les voleurs ne percent pas les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur. La lampe du corps, c'est l'oeil. Donc, si ton oeil est vraiment clair, ton corps tout entier sera dans la lumière ; mais si ton oeil est mauvais, ton corps tout entier sera plongé dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, quelles ténèbres y aura-t-il !

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Et le commentaire du jour sera celui, très moderne, m'est avis, de  Saint Vincent de Paul (1581-1660).

Conférence sur l'indifférence, 16 mai 1659



      Où est le coeur aimant ? Dans la chose qu'il aime -- par conséquent, là où est notre amour, là où notre coeur est captif. Il ne peut en sortir, il ne peut s'élever plus haut, il ne peut aller ni à droite, ni à gauche ; le voilà arrêté. Là où est le trésor de l'avare, là est son coeur ; et là où est notre coeur, là est notre trésor.

      Eh quoi ! un rien, une imagination, une parole sèche qu'on nous a dite, un manque d'accueil gracieux, un petit refus, la pensée seule qu'on ne fait pas grand compte de nous -- tout cela nous blesse et nous indispose au point qu'on n'en peut guérir ! L'amour propre nous attache à ces blessures imaginaires, on ne saurait s'en tirer, on est toujours là-dedans, et pourquoi ? C'est que l'on est captif de cette passion. Qu'y a-t-il qui nous captive ? Sommes-nous en « la liberté des enfants de Dieu » ? (Rm 8,21) Ou sommes-nous liés aux biens, aux aises, aux honneurs ? (...)


Voilà, chers lecteurs.
Je n'en publie pas plus, car je trouve qu'il y a, dans ces paroles, une sagesse lumineuse qui ne necessite pas de grands développements supplémentaires.
Sachons placer notre amour, si précieux, exactement là où le mérite. Là où on le mérite.
Repost 0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 06:54
Franchement...
A-t-on vraiment besoin de gagner l'Euro quand on a un pays qui ressemble à ça ???



Peut-être pas...
Et puis de toute façon, c'est quoi, l'Euro ?
Peanuts !

Non, entre nous, ce qui compte, c'est le MONDIAL !!!
Donc, rendez-vous dans 2 ans !
(je crois?)


(Alors, normalement, on devrait entendre l'hymne national, mais ça plante : dommage !!!)

Découvrez Various Artists!
Repost 0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 10:47
Et pourtant, évidemment qu'elle existe !



D'aucuns semblent sidérés d'avoir découvert en Italie un animal unicorne !
On manquerait soi-disant de preuves quant à l'existence réelle des licornes !
Et la Dame à la Licorne, alors ? Elle compte pour du beurre ?
Et la Bière à la Licorne, s'il fallait encore une preuve que les licornes, c'est pas un mythe !!! ???
C'est juste un animal discret, voire farouche. Un animal qui se mérite.
Et déjà, pour commencer, les licornes, c'est comme les fées : CREDENDO VIDES ! Si on n'y croit pas, on ne risque pas de les voir. C'est un principe de base.

Ensuite, la licorne est un animal rare, c'est vrai aussi. On n'en rencontre pas partout. Quoique. Dans la mesure où elles accompagnent certaines fées, et du fait que celles-ci se rencontrent en tous lieux, on en déduit, fort logiquement dans un monde qui ne l'est pas toujours, que les licornes, vous en croisez peut-être régulièrement.
Sauf que vous n'y croyez pas assez pour les voir.
Dommage.
Moi, si. Et Ally McBeal aussi, d'ailleurs. Encore une preuve, s'il en était toujours besoin.
Il y a donc ceux qui en voient et ceux qui n'en voient pas.
Et n'allez pas arguer que ceux qui les voient n'ont qu'à les prendre en photo ! Là encore, les réfractaires et autres mécréants n'y verraient que du rien ! La photo ne servirait qu'à ceux qui n'en n'ont pas besoin. Aucun intérêt.
Que penser, dès lors, de cette créature qui fait les délices du centre du Prato, près de Florence, en Italie ?
Lecteurs chéris, la Gazette, (avec désolation, soyez-en sûrs,  mais la rigueur scientifique  de notre ligne éditoriale impose ce sacrifice) va casser le mythe : il s'appelle Licorne, mais ce n'est qu'un petit chevreuil farceur, né en captivité il y a quelques mois. Ajoutons qu'il a un frère jumeau, pourvu, quant à lui, des deux bois symétriques et réglementaires ! Notre unicorne est unique...dans son genre.
Pas une authentique licorne, certes, mais un "Bambi" adorable néanmoins!

Repost 0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 08:37
Dès potron-minet ce matin, mon portable carillonna : le Portugal joue aujourd'hui, m'annonçait-on depuis DonaldVille Nord !
La consigne était implicite : selon l'engagement pris il y a quelques jours, je me dois donc de publier EN URGENCE (donc, depuis le CDI) un article (si j'ose dire) sur le sujet qu'on sait...

Il sera bref : je suis obligée de travailler au compte-gouttes car notre grande nation du foot semble vouloir perdurer cette année dans l'Euro !!! J'ai donc besoin de garder des réserves d'inspiration pour tenir jusqu'au bout de cette épreuve de fond !

Aujourd'hui, donc, un peu d'histoire-géo !

Sachez d'abord que le Portugal ne passe pas sa vie à changer de forme : il est pérenne. Ses frontières sont identiques depuis en 1297 : tous les pays ne peuvent en dire autant !!!!
Les Celtes et les Ibères seront les premiers habitants de la région (j'ai découvert le peuple des Celtibériens!)  avant que celle-ci ne passe sous la domination des Romains, au IIème siècle avant Jésus-Christ, et ne prenne le nom de Lusitanie. Elle sera envahie par les Wisigoths au Vème siècle, (d'où les yeux bleus des Soarès) puis par les Musulmans d'Afrique du Nord (les Maures) au début du VIIIème siècle. (d'où les yeux noirs des autres).

Les Espagnols tenteront de reconquérir le territoire au XIème siècle, et ce qui correspond aujourd'hui à la partie nord du Portugal deviendra une dépendance féodale espagnole. Le Portugal proclamera  son indépendance  à l'égard de l'Espagne en 1139.
La Gazette ne fera aucun parallèle avec la Casa de Alegria (c'est où la partie nord ? le fond du jardin?).

à suivre...
Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 10:03

Et puis, Paris, on le sait,  il faut le dire, c'est la capitale de la France, et donc, évidemment-forcément-bien sûr, c'est la capitale de la gastronomie : à Paris, on mange forcément BIEN.


Là, on photographie le menu, mais en vrai, on mange ailleurs...


Non seulement on mange BIEN, mais, griotte sur le Forêt Noire,  dans des lieux confortables et élégants :


(Mesdames, Messieurs, en raison d'un passager sur la voie, le train ne circule plus... message en boucle...Au bout d'une heure, tant pis, on va prendre notre second tidej, na!)

Et puis, en plus d'être de qualité, c'est une nourriture équilibrée :
(Notez, y a une olive, mais ce n'est pas un Martini ! Etonnant, non ?)

Plaisirs du palais, plaisirs des yeux : Paris, c'est une ville en COULEURS...
 
Y a du orange BRIQUE ...

        Briquette laïque de la Porte de Champerret


















Briquette religieuse du boulevard Daumesnil

Et il y a aussi du VERT !


Du vert pour se reposer...

Quand je vous dis que c'est pour se reposer :
NUIT, d'Aristide Maillol.

Bref, vous l'aurez compris, Paris, c'est une ville de JOIE !





Découvrez Les Rita Mitsouko!
Repost 0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 09:52
... (qui ne touche pas la Rédaction mais juste  le personnel non navigant) ou peut-être d'un passager sur les voies, la Gazette déconne à pleins tubes depuis hier soir : photos invisibles, publication gelée, titrage impossible (sauf à être astucieux et à manoeuvrer avec des ruses de Sioux...)


Lecteurs vénérés, pardonnez Overblog, qui lutte certainement pour d'excellents motifs !!!
greve.jpg
Repost 0
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 22:47
Paris, c'est une destination extrêmement dépaysante.
Une sorte de safari.
Si, si.

D'abord, il y a  des arbres. Beaucoup d'arbres.
Une MER d'arbres !

(C'est la vue depuis le balcon)

Et dans les arbres, il y a d'étranges animaux. Très exotiques.

Des lions...

Majestueux, n'est-ce pas ???

Des sphinx...
(Le Papa Sphinx)

(le Bébé Sphinx, apprivoisé)

Des gros singes...(à gauche, sur la photo)


Des béliers africains (qui plairaient à Salome Otterbourne, qui les qualifierait de « priapiques, lascifs et lubriques »)

et même des êtres extraordinaires jamais vus ailleurs :


Et pour faire ce safari, on a même trouvé un bus ROSE : le nec plus ultra !

à suivre...

Découvrez Various!
Repost 0