Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 09:30

Bravo Messire, en effet, c'est un DOODLE !!!

Personnellement, je ne l'ai pas spontanément identifié comme tel.

C'est Google Espagne, ce 15 avril... En l'honneur de l'Homme du Jour", on appellera ce comic strip : "La journée du petit Brunito"... :-))***

 

Plus sérieusement, l'explicacion...(avec l'accent, hein !)

 

El Día del Niño o Día Universal del Niño es un día consagrado a la fraternidad y a la comprensión entre los niños del mundo y destinado a actividades para la promoción del bienestar y de los derechos de los niños del mundo.

 

*** Vous voyez son bol, imaginez sa CAFETIERE !!! :-D

Repost 0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 12:23

C'est quoi, ce petit comic strip un brin désuet ?

childrensday-hp

 

Indice : la réponse est en langue espagnole ...

 

Allez, lecteurs chéris, soyez sympas : jouez avec moi et postez vos réponses !!!

:-D

 

 

 

Repost 0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 10:13

 Les Angels repartent (enfin) bientôt en mission : DonaldVille frémit !

Dans moins de quatre semaines, eh oui !

Maizoù, maizoù ? vous demandez-vous ?

A Barcelone, ça y est, depuis le temps...? Que nenni, nous allons bien plus loin !

C'est la mission à Marrakech, alors, c'est ça ? Point du tout, le Maroc, c'est encore trop près.

Cette fois-ci, nous quittons vraiment nos latitudes, voyez-vous ?

Ah mais vraiment, le suspense est intenable : où vont-elles, nos intrépides Angels ???

Dans un coin plein d'eau, figurez-vous... Sur des petites îles... Là, je vous ai donné de beaux indices... Attendez, je vous mets un peu plus sur la voie, quand-même :

 

Un îlot disparait dans la baie du Bengale AFP 25/03/2010


Un îlot inhabité situé dans la baie du Bengale, au centre d'un conflit territorial entre l'Inde et le Bangladesh, a été englouti par les vagues (...) a-t-on appris aujourd'hui de source scientifique. Baptisé "New Moore" en Inde et "South Talpatti" au Bangladesh, il mesurait 3,5 km de long et 3 km de large.

Cet îlot est situé dans la région des Sunderbans, la plus grande mangrove du monde dans le delta du Gange qui sépare l'Inde du Bangladesh.

"Il n'y a plus trace de l'île. Après avoir étudié les images satellitaires, j'en ai eu la confirmation par des pêcheurs", a déclaré à la presse Sugata Hazra, enseignant au Centre d'études océanographiques de l'université Jadavpur de Calcutta (est).

 

 

Ah, lecteurs chéris, je vous vois d'ici, un peu surpris, incertains d'avoir bien compris : qu'est-ce qu'elle nous chante, la Gazetière ? Que les Angels s'en vont en mission pour retrouver un îlot disparu dans la Baie du Bengale ??? Carrément ? Eh bien, sachez-le, c'est exactement cela : nous partons à la recherche de l'îlot disparu.

Mais nous avons déjà bien enquêté et nous avons notre petite idée sur cette mystérieuse évaporation.... Nous avons soigneusement collecté des indices et mis nos cervelles angéliques en ébullition et tout nous porte à croire que nous savons où cet îlot farceur s'en est allé.

 

Une île surgit dans l'estuaire de la Gironde Pauline Fréour (lefigaro.fr) 15/10/2009


L'île s'est formée (...)  à l'entrée de l'estuaire, à deux kilomètres du phare de Cordouan (ci-dessous), surnommé «le roi des phares». (...) sur 4 hectares, formant un territoire encore ignoré des cartes. Un phénomène extrêmement rare.

  cordouanf

Crédits photo : AFP

 

(et pour ceux qui diraient que les dates ne collent pas, c'est une astuce des Services d'Espionnage, évidemment, pffffffff......!)

 

Notre prochaine mission, abonnés adorés, sera donc d'aller voir de plus près si cette nouvelle île est bien la mystérieuse disparue de la baie du Bengale. Auquel cas, on pourra dire que nous serons allées au Bengladesh ET en Inde, dans le Delta du Gange. Alors que notre "couverture" d'agentes secrètes, c'est un week-end au Verdon avec promenade en apparence anodine sur l'estuaire de la Gironde....

Pas mal, n'est-ce pas ??? Je dirais même "Brillant, Charlie !"

Qu'y verront les quidam autour de nous ??? Que du FEU (du Bengale) !

 

NDLR : Oui, nous bien conscientes des périls extrêmes de notre mission. En effet, nous sommes prévenues, la faune locale est dangereuse, sans compter le climat :

 

Situées dans le delta du Bengale, les îles Sundarbans constituent la dernière mangrove où vit encore la plus importante population de tigres du Bengale ainsi qu'une diversité incroyable d'espèces végétales. Les conséquences du réchauffement climatique sont déjà visibles : une montée du niveau de la mer, une mousson plus tardive et plus violente, la disparition d'îles… 

(http://www.futura-sciences.com)

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 19:51

Lecteurs chéris, en ces temps de salons du livre divers et variés, la Gazette se doit de vous livrer un petit point sur le sujet, n'est-il point ?

Voilà, elle est contente, la Zigo, elle joue avec les mots, au ras des pâquerettes, c'est sûr, mais bon, c'est de saison et c'est bien agréable de frôler l'herbette en ce début de printemps.

Des livres, donc.

Rassurez-vous, je ne vous ferai pas un roman dans ces colonnes, mais  un mini-mini dossier documentaire sur le thème. Un micro-dossier. Un nanodossier, c'est plus dans le vent. In the move  :-D  !

Voilà : je vais résumer en quelques lignes des sujets qui auraient pu faire l'objet d'articles complets. Appréciez l'astuce : "avouons-le, tu t'épargnes", comme dirait quelqu'un de ma connaissance !

Mais je vois quelques avantages à l'opération Abstract :

- Pour le lectorat : je vous fais grâce de X articles. Et je sais que ça vous arrange : vous êtes plusieurs à avouer du retard dans le suivi de cette abondante (logorrhéique?) publication zigobellesque...

- Pour ma pratique professionnelle : j'entretiens mes (supposées) compétences en synthèse, veille documentaire, collecte et organisation de l'information à destination des usagers. En un mot, je travaille à l'élévation de mon degré d'expertise.

- Pour le dossier "Docs Gazette", qui contient tous les germes d'idées de papiers pour La Vie en Rose. Je ne me berce pas d'illusions inutiles, je SAIS que JAMAIS je n'écrirai tout ce que je me promets d'écrire. Ce dossier est une banque de semence journalistico-bloggueuse dont 80% des embryons ne verront jamais le jour : grave problématique, question éthique (pas étique!) douloureuse : que faire de ces idées pré-germées et cryogénisées ? Eh bien, tenez, grâce à l'opération Abstract, j'en décongèle deux - trois d'un coup et hop ! ni vu ni connu, j'allège mon freezer à idées ! Cela vaut bien une défragmentation de Dédé + compression des archives, manoeuvre salutaire que chacun devrait penser à opérer régulièrement.

Voilà, c'est comme si c'était fait. Je vous sers donc mon nano-dossier sur plateau d'argent :

 

1 - L'Escale du Livre : si j'y étais revenue ce week-end au lieu de préparer fébrilement la grande Fiesta du 17, je serais allée écouter la lecture du dernier roman de Véronique Olmi "Premier amour".

C'est mon avant-dernière lecture et j'en suis tombée en amour.

De cette écrivain, de ses mots vrais et poétiques, de sa façon de dire son vécu si semblable au mien, au nôtre, mes amies de 45 ans et des pâquerettes, mamans plein de fois, mariées longtemps et "plus jeunes aujourd'hui qu'à 20 ans"...

Soyez-en certains, une collection des oeuvres de cette dame (nombreuses sont theâtrales) pourrait bien voir le jour sur les étagères roses de la Bottine...

 

2 - La Chaîne des Livres : au bout de trois mois, je puis poser un premier petit bilan. Six "Tiens" et  deux ou trois "Tu l'auras".

Pour ce qui est des acquis, un menu assez varié : de l'Humour en entrée (Qui a tué Glenn ?* Mensonges, mensonges**) ; un plat de résistance (il va résister, mais moi aussi) : So sprach Zarathustra*** (euh, pas dans le texte, j'aime l'allemand mais quand-même!) avec accompagnement exotique (Lire Lolita à Téhéran****) ; un  dessert léger et acidulé (Chagrin d'école*****). N'oublions pas le plaisir de boire : La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules******...)

J'ignore encore ce que je puis espérer en café et pousse-café, mais d'ores et déjà, je mets 4 étoiles et je me réjouis de tous ces cadeaux !

 

3 - La Boîte à Livres : connaissez-vous le concept ? C'est une bibliothèque "sauvage", une boîte en plexiglas posée dans un lieu de passage, où chacun peut déposer des livres qu'il veut donner, emporter ceux qui lui plaisent, les garder, les rendre ou les relâcher ailleurs...comme il veut.

Au gré du désir.

A Bordeaux, il en est une qui a fleuri en janvier dans le jardin des Dames de la Foi rue St Genes. Semée et arrosée par l'asso Bordeaux 5 de Coeur.

Hey, mes Angels ! Quand créons-nous le Jardin des Anges de Donaldville et son Coffre à Livres libres (deux étagères roses, une étagère bleue) ?

 

4 - Mon Cahier de Lectures : probable qu'il n'intéresse que mon petit égo, mais comme il fait partie des Décisions du 1er janvier, j'en fais le symbole de mon engagement à me tenir à cesdites décisions.  Il contient donc la trace fidèle des 27 livres lus depuis Noël, quelques mots sur l'histoire et mes émotions de lectrice. C'est pas du zèle, ça ?

 

5 - Un(e) livre de café, s'il-vous plaît ! Pour tous ceux, qui comme votre Gazetière, croyaient que Max Havelaar était un pote de Jacques Vabre, j'ai (enfin) le plaisir de vous annoncer que non, en fait, pas du tout.

C'est en réalité le héros d'un livre (autobiographique sauf que c'est pas vraiment le nom de son auteur, vous suivez?) qui date de... 1859 !

Cette histoire vraie raconte donc la vie dudit Max, " fonctionnaire colonial néerlandais qui se révolte contre l'oppression que subit le peuple javanais dans les Indes néerlandaises, une colonie des Pays-Bas."

Il va lutter notamment contre le fait que "les cours du café en Hollande font que les prix doivent être bas, et chacun voulant garder ses bénéfices, c'est sur le salaire des petits producteurs que se fait l'économie."

D'où le nom repris par l'asso cafetière qu'on connaît... Evidemment, l'anecdote me botte !

Merci Bruno, spécialiste donaldvillien incontesté du sujet, qui m'a fait découvrir cette romanesque étymologie, et merci Wikipédia pour les lignes ci-dessus !

 

  6- Li(è)vres de Mars (hi-hi) : allez, juste pour le plaisir du jeu de mots et parce Tim Burton nous a pondu un Alice au Pays des Merveilles, un petit kaléidoscope de bouquins qui me sont passés dans les mains le mois dernier...

 

livresmars.jpg

 

* Léonie Swann

** Stephen Fry

*** Nietzsche, natürlich !

**** Azar Nafisi

***** Pennac

****** Delerm, the father

Repost 0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 16:31

Vous avez eu vos oeufs de Pâques, ce week-end ? Vos surprises printanières ? Vos cadeaux de "renaissance" ?

Moi aussi, bien sûr.

Mais la plus belle merveille de ces temps de résurrection, c'était ce matin pour moi...

9 avril, vers les 9 heures.

Le long des quais, sur La Fleurette.

Eh oui, pour une fois, c'était direction l'Escale du Livre, et non pas le Collège. Vers le sud et non vers le nord.

 

Un ciel qui hurlait le bleu.

La Garonne scintillante, à peine mouvante mais frémissant de mille feux.

3 piétons, 4 joggers, 6 cyclistes : autant dire, un quasi désert.

Juste assez de vie pour croiser nos sourires d'êtres vivants, tout simplement HEUREUX.

Les jardins du bord de l'eau encore timides mais pleins d'espérance.

"Bâtiment à quai : circulation modifiée" : une grosse baleine grise pleine de matelots fringants, avec un drôle d'oiseau posée sur elle. J'aime nos bateaux sur nos quais. Même les bâtiments militaires.

Un petit vent sur la peau, doux et à peine vif.

Dans le sens qui va bien : on n'entendait même pas de bruits de circulation !

Le soleil qui n'en pouvait plus d'attendre et qui fait une cour ardente à la ville, la ville qui se pavane, éblouissante de cet hommage radieux, belle comme jamais dans ses habits 18ème ! La ville qui étale sa robe large, admirez-mes dentelles, mes galons, ma parure noble et si bien taillée !

Et la porte Caillau, chaperon d'un autre siècle, qui veille sans faillir !

Et la Zigo en plein milieu du tableau !

Cinq ou dix minutes de grâce pure.

Cadeau du printemps.

Cadeau de la chance.

Cadeau de mon inspecteur qui nous a offert cette journée de formation, comme une escapade permise et encouragée.

Une perle de joie à garder épinglée sur le coeur.

 

Alleluia, Alleluia ! La vie, c'est parfois des moments comme cela !

Repost 0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 13:34

Ben oui, moi, je sais !

 

Bref résumé des tenants et des aboutissants, lecteurs chéris :

 

On lit dans SO aujourd'hui :

 

BORDEAUX, FONDAUDÈGE. La saga de l'été de France 2 se tourne en ce moment dans le quartier. Un chantier doit pourtant y débuter aujourd'hui

Des travaux sur le lieu du tournage

 
La rue Albert-de-Mun n'est pas vraiment disponible pour un tournage... (photo fabien cottereau)
La rue Albert-de-Mun n'est pas vraiment disponible pour un tournage... (photo fabien cottereau)

Les riverains de la paisible rue Albert-de-Mun sont exaspérés (NDLR : c'est la rue qui part face au balcon de la Gazette!). Tout commence à la mi-mars lorsque la société Eiffage et les services municipaux de la voirie de Bordeaux informent les habitants de la dite rue d'un début de chantier effectué pour la Lyonnaise des Eaux. Il entraînera une interdiction de stationner du 15 au 29 Mars inclus.

Des barrières métalliques sont aussitôt mises en place,(...) obligeant les riverains à tourner inlassablement dans le quartier pour garer leurs automobiles, sans oublier le désagrément de quelques mises en fourrière.

Jean-Jacques Mur, agent immobilier bien connu de la rue Fondaudège, exprime son ras-le-bol : « (...) Depuis le 15 mars nous n'avons pas vu l'ombre d'un seul ouvrier et pas le moindre coup de pioche. J'ai donc téléphoné le jeudi 1er avril à la voirie municipale pour m'étonner du laxisme des agents voyers de la mairie de Bordeaux. Il m'a été répondu que les travaux commenceraient bel et bien dès le mardi 6 avril, ce qui m'étonnerait beaucoup. »


Et pour cause : la mairie de Bordeaux a depuis longtemps donné son autorisation à la société Nelka Films pour tourner, en collaboration avec France 2, une saga de l'été intitulée « La maison des Rocheville » dont certaines séquences, se déroulant en 1943, nécessiteront des prises de vues en extérieur place Bardineau, rues Émile-Zola, Duplessy, Fondaudège et... rue Albert-de-Mun. (NDLR : combien de dizaines de places en moins pour stationner ? venez compter...)

L'équipe du film sollicite les stationnements depuis dimanche et jusqu'au jeudi 8 de 7 heures à 20 heures. Ce que tous les automobilistes garés dans le quartier ont pu lire sur un tract collé sur le pare-brise de leurs voitures le jeudi 1er avril, comme une drôle de blague qui n'en était pas une.


« Je vois mal, résume Jean-Jacques Mur, les ouvriers creuser la chaussée en plein tournage. » D'autant plus avec les bruits caractéristiques de chantier remontant de la rue Albert-de-Mun (...) franchement, je ne sais pas comment ça va se passer. »

Auteur : Xavier Dorsemaine

 

Eh bien, figurez-vous, monsieur JJ Mur, que nous, heureux habitants de ladite rue, nous avons la réponse à votre interrogation légitime !

Nous l'avons, cette réponse,  depuis l'aurore : ce matin 6h28 exactement.

Et en effet, je vous assure, le chantier a bel et bien commencé le mardi 6 avril** (après 3 semaines de places bloquées pour rien).

Alors, en effet, la Lyonnaise creuse ( bruit équivalent à 3 Airbus au décollage... et  je crois que les riverains ont tous effectivement décollé violemment de leur matelas ensemble à 6h28 ce matin, c'était une épouvante inimaginable !!!) et creuse bien, et creuse FORT....AVANT que les artistes ne commencent leur journée de tournage (gageons qu'il ne dorment pas dans le quartier, eux!).

 

Gentil tournage qui va durer jusqu'à jeudi... :-D

Dans le milieu artistique, on adore les discours avec plein de remerciements, hein ?

Alors, j'y vais, j'en profite....


Merci aux scénaristes qui ont imaginé que la maison des Rocheville était pile poil là où j'habite.

Merci à la Mairie de Bordeaux qui se fait payer (c'est sûr) par toutes les prods qui demandent de bloquer des quartiers entiers (les plus saturés, ça va de soi, qui tournerait la saga de l'été au Grand Parc ? ) mais, évidemment, le citoyen lambda, lui, ne voit pas l'ombre d'un euro pour vivre des semaines de m...

Merci à la Mairie, qui, en plus de ces "indemnités", fait bingo avec les mises en fourrière multipliées à cette occasion.

Merci à la Lyonnaise, qui retarde ses travaux de 3 semaines ( pour intempéries, mes chéris !!!) sans débloquer les rues...mais les commence le jour du tournage, donc, a la gentillesse d'adapter ses horaires.

Merci à la télévision publique,  aussi, de créer des sagas de haute qualité que nous ne regarderons probablement pas sauf si par hasard on se rappelle encore que oui, c'est le truc qui a été tourné chez nous, tu sais, en avril ????***

 

** Il a commencé ce matin, mais dès vendredi, il y a eu quelques allées-venues bruyantes et encombrantes qui ont obligé les Angels à déjeuner la fenêtre ouverte pour "écouter" et bouger la voiture au gré des manoeuvres des gros camions...

*** Tranche de vie déjà vécue à propos de Famille d'accueil, tourné dans mon collège.... On n'a pas tenu plus de 9 minutes devant l'écran plat !!!

Repost 0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:13

Alors celui-là, il me botte !

Je l'ai pêché ce matin dans les filets de l'AFP : il est donc frais, mais pas du jour.... Pourtant, je le juge de haute qualité !

Le vrai poisson d'avril, bel et bon !

 

Résumé des épisodes précédents :

 

"La célèbre statue de la Petite Sirène a quitté la semaine dernière pour la première fois en près d'un siècle son rocher du port de Copenhague pour l'exposition universelle de Shanghai, où elle doit être exposée dans le pavillon danois jusqu'en novembre."

 

Et donc....

 

"COPENHAGUE — Un faux squelette de sirène a été brièvement exposé jeudi à Copenhague à l'emplacement habituel de la célèbre statue de la Petite Sirène partie en voyage en Chine, a annoncé le musée responsable de cette farce du 1er avril(...)

 

Doté d'une queue de poisson, le squelette, très bien imité, a été allongé sur le rocher dans la même position que la véritable statue de la Petite Sirène et a été exposé deux heures au grand plaisir des touristes.

"La sirène a été faite avec la moitié d'un squelette humain et l'autre moitié avec un espadon", dit Mme Strager. "Beaucoup de passants ont trouvé ça très drôle et se sont mitraillés en photo devant la sirène", raconte-t-elle."

 

Lemusée avait envoyé aux "rédactions un communiqué prétendant que la petite Sirène était "revenue".

Le musée affirmait que le soi-disant vrai squelette était le seul squelette complet de l'"Hydronymphus pesci", une espèce prétendument éteinte à la fin du XVIIe siècle et dont le musée danois détiendrait des restes depuis le début du XVIIIe siècle.

Il prétendait qu'un autre squelette de sirène se trouvait dans le musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, mais que celui-ci n'était "pas aussi complet que l'exemplaire de Copenhague", parce que sa queue manquait.

Le faux squelette a été ramené au Muséum où il sera exposé durant les congés de Pâques, a indiqué Mme Strager."

 

ALeqM5gu6tZbM4tMN4chGXCtZnKGcwsBNA

 

Lu sur : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hyKlAygXrzYlJ4aXhV5xZgjfth8w

Repost 0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 07:14

 

 

... qui se préparait avec une fébrilité croissante à DonaldVille.

Et comme cette Fête était TRES IMPORTANTE, Google en personne s'était mis à célébrer les anniversaires remarquables à la façon de petits comics un peu désuets.

Non, je pipeaute pas !

 

Regardez donc, amis lecteurs, la façon dont il honore aujourd'hui les "250 ans" de Hans Christian Andersen : avec l'histoire de la petite Poucette en 5 vignettes (oui, il faut cliquer sur votre Doodle, aujourd'hui, c'est un Doodle à surprises!)

 

andersen10-1-hp

andersen10-2-hp

andersen10-3-hp

andersen10-4-hp

andersen10-5-hp

Repost 0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 17:59

 

Qui avalé des poissons, aujourd'hui ?

 

--- >Une de mes collègues, qui nous a annoncé au repas de midi que la région Aquitaine changeait de nom et devenait la Région Aliénor... A peine l'a-t-elle révélé qu'elle s'est étranglée elle-même en avalant ce beau "poisson" (alors que nous nous régalions d'un repas gascon*** : garbure, salade aux gésiers, confit de canard pommes sarladaises, crème au chocolat et tourtière + un oeuf garni de chez Lemoine... Le repas était si énorme que ça a allongé le temps de passage au self, ça a créé des bouchons et les classes n'ont pas pu commencer à l'heure à 14 h !!!)

 

--->De nombreux élèves du lycée Montesquieu, à la lecture, sur les écrans plats de communication (on a les mêmes au collège, mais pour l'instant, ils sont éteints car il manque 200 mètres de câble pour les connecter...) de la nouvelle du jour : "EN RAISON DE CONTRAINTES ADMINISTRATIVES, LES VACANCES D'ETE COMMENCERONT LE 29 MAI 2010.

PREPAREZ VOS MAILLOTS DE BAIN"

 

Comme quoi, quand on a faim (de vacances), on avalerait n'importe quoi !

 

---> Aucun Américain, j'espère, au vu du logo Google du jour et de son explication :

 

topeka-hp.gif

(Google change de nom pour s'appeller Topeka puisque la ville de Topeka, Kansas

change de nom pour s'appeller Google)

 

Non, parce que là, franchement, si y a un seul gars de la "nation la plus évoluée du monde" qui marche....euh.... ;-))

Ou alors c'est une private joke et la Gazette n'a rien compris...

 

Mieux vaut encore les poissons, disais-je ... que trop de légumes !

legume.jpg

Arcimboldo, je t'ai reconnu !!!

 

Voilà, c'était un  de mes très nombreux fous-rires du jour !!!

 

*** Pourquoi un repas gascon ?

Parce que nous avons une option occitan qui s'ouvre l'an prochain !

Petit tour des profs d'occitan au self :

- vous savez ce que vous mangez comme menu ?

- oui, c'est le menu gascon !

-vous savez pourquoi ?

-oui, c'est le Nouvel An gascon aujourd'hui !!!

 

Véridique, et sans arrière-pensée ! MDR ! On retiendra donc que la Gascogne est si indépendante qu'elle a son propre calendrier qui débute, et c'est pas rien, le 1er avril !!! Gasconnade ?

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 13:37
Prise en flaaaag !!!! comme chanteraient mes Grillons!

Eh oui, lecteurs bien-aimés, je viens faire ici ma confession de la Semaine Sainte (c'est de saison), je viens dans ces colonnes psalmodier un mea culpa vibrant : j'ai tenté d'entrer sur un site INTERDIT car probablement HONTEUX ou DANGEREUX, et cela même, circonstances hautement agggggravantes, sur mon lieu de travail.
Je sais, c'est horrible.
Je mesure, croyez-moi, la honte suprême. Moi à qui l'on confie des centaines, que dis-je, des milliers d'âmes pures à modeler et guider vers la responsabilité, la dignité et la droiture, j'ai failli et j'ai flirté avec des domaines absolument pas recommandables.
Mais, Dieu soit loué, les systèmes informatiques du Rectorat veillent.

Du coup, voici, au lieu de ce que je cherchais perversement, ce que j'ai récolté en plein écran :

interdit

Vous le voyez comme moi : j'ai "dépassé la limite de pondération" et je ne saurai échapper à la vindicte hiérarchique : ma demande est enregistrée, mon adresse IP est consignée, je suis fichée et mise à l'Index, voilà, point final !

Je dois donc passer aux aveux...

Si vous lisez de près, vous verrez que l'http que j'ai tenté d'atteindre est carrément monstrueuse : "passion-livres".
Franchement...ça sent le souffre pour une documentaliste...
Et puis...la sous-rubrique en rajoute un degré dans la perversion : "livres-pour-enfants-et-ados".
Qui plaidera ma cause ici ? Oserai-je chercher un soutien parmi mes pairs ou mes amis ?
Et enfin, troisième niveau des Enfers, que cherchait-elle la doc abuseuse ???
Elle cherchait des pistes pour le 4e et dernier tome de Luxe, la saga palpitante d'Anna Godbersen !

Eh oui ! parce que venant, grâce à l'Angel du Milieu, de dévorer Tricheuses....
tricheuses
(cette fois-ci la robe est blanche avec ceinture pourpre !!!Ahahah!!!)

...je voulais en savoir plus sur la suite, actuellement disponible en anglais exclusivement!!!
splendor(et là, un satin de soie parme à mouriiiiiir!)

Je traquais donc LA petite révélation anticipée, LE scoop, LE secret éventé, l'indiscrétion délicieuse... de quoi nous mettre l'eau à la bouche, à nous, les fans de Luxe !

Mais, Dieu soit loué, les systèmes informatiques du Rectorat veillent...et savent que cette recherche faite sur le matériel du collège "ne présente aucun intérêt pour des besoins d'information pédagogique" mais avait pour but unique de satisfaire la curiosité de deux docs-un-brin-fleurs-bleues !

Il me reste donc à battre ma coulpe...et à foncer sur Facebook me créer un groupe de Rebelles/Tricheuses pour pouvoir passer de longues heures à discuter du passionnant sujet.
Facebook ?
Ou MSN. Au choix.
Car eux, comme Dofus ou World of warcraft passent allègrement à travers les filtres redoutables du système de surveillance informatique.
Ben oui... Faut dire que ceux qui ont les clés du Cerbère y passent ouvertement quelques heures quotidiennes... Là...ou ailleurs ! Mais en aucun cas  sur Passion Livres*** !

:-D
Ouf !
*** : Déjà, dans la Bible, ils en parlaient de ce site.
A l'époque, ils appelaient ça " Sodome", ou "Gomorrhe" ou "Ninive"...

Repost 0