Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 09:31

Depuis que j'ai pris mes quartiers à la Ferme, mes Lecteurs assidus savent que je  joue à Marie-Antoinette dans son Hameau.

Je cultive mes tomates, j'ai mon petit carré de simples (obligé, quand on est une fée, pour les philtres, ça va de soi), j'ai entamé progressivement une culture intensive d'oliviers, (ben oui, j'en ai TROIS dorénavant ! le Tout-Petit, celui qui avait donné une olive à la Bottine, rappelez-vous...., dit "Olivier 1", un Moyen, le frère cadet, Olivier 2, en pot, qui fut mon Arbre à Voeuxet enfin, le miraculeux Olivier 3, le géant, qui est à présent en pleine terre devant la terrasse, explosant de grappes, et avec déjà, la PREMIERE olive repérée hier, 13 mai ! Mon Arbre de la Paix, un cadeau de mes collègues pour mes royales noces ! ) La ferme s'appelle donc à présent La ferme des Oliviers, qu'on se le dise !

 

On ne saurait, chez la Gazetière, se passer de saveur sucrées : on a donc, en sus des cerises, des pommes, des poires et des  fraises des bois, ajouté cette année des mûres, des myrtilles, des cassis et des framboises jaunes.

 

Coiffée de mon chapeau de paille et de roses, je m'en vais donc, à la brume du petit matin ou dans les lumières dorées du soir, heureuse, le long de mes cultures, félicitant l'une, encourageant l'autre, comblée de leurs efforts et de leur élan vers le ciel.

Le tableau "versaillais" est cependant incomplet, je m'en rends bien compte ! Si Marie Zigobelle fait dans la fleur et le fruit, Marie-Antoinette, elle, allait bien plus loin dans le manifeste écologique, digne prédécesseur(e) des allumés du Larzac !

41.jpg

Elle faisait dans l'élevage, elle ! Qui n'a l'image en tête de ses jolis agnelets enrubannés ? Il m'en faudrait peut-être un, non ?

 

Le mouton, disons par exemple la brebis, a en effet bien des vertus !

- ça fait du lait, donc, du fromage. Comme j'ai déjà les cerises et que je sais très bien faire les confitures, imaginez le régal, le bon classique à la basquaise !

- ça tond le gazon naturellement, sans effort pour messire, sans dépenser d'électricité : tout bénef !

- ça fait de la laine, donc des pulls (je suis également une tricoteuse, youpi !)

- ça donne de l'engrais (forcément).

Vous voyez, Lecteurs Bien-Aimés, ça fait déjà du 4 en 1. Oui, le mouton me semble un très bon choix !

Et de toute façon, tout le monde sait que depuis longtemps, surtout depuis Qui a tué Glenn ?, les moutons, j'adore !

 

Plutôt que d'écumer les salons agricoles, plutôt même que d'aller à la Foire de Bordeaux (en ce moment, justement), j'ai donc parcouru le Net à la recherche de la race idéale d'ovins à élever à la ferme des Oliviers***.

carte_CIV-copie-2.jpg

Même sans bien lire les noms, une évidence vous saute aux yeux : IL N'Y A AUCUNE RACE DE MOUTON VERS CHEZ NOUS ! Qui l'eût cru ? Aux abords des Landes... ? Là où mon trisaïeul était berger ???

Eh bien votre Gazetière a un plan pour combler cette très étrange absence ovine : l'acclimatation d'une espèce étrangère. Je sais, je sais. Quelques esprits chagrins ne manqueront pas d'opposer à mon entreprise des arguments de choc, tels que le déséquilibre de l'écosystème et le risque pour les populations indigènes d'être éradiquées par l'introduction délétère d'espèces invasives. Et de me citer dans la foulée la pauvre cistude reculant dans nos marais face à la tortue de Floride, ou encore l'impressionnante grenouille-taureau qui prend la place de nos batraciens gaulois... Sans compter le ragondin devenu roi de nos rivières pour une sombre et vénale histoire de production de  fourrure....

PAS DE PANIQUE ! Le mouton que je me propose d'importer n'empêchera pas ses congénères autochtones de prospérer : il n'est pas invasif. Et puis, même s'il l'était, finalement, ce ne serait pas si grave... il est si mignon !

Bon, assez lambiné, ouverture du rideau rouge...

Tadammmmmmmmm !

moutons.JPG

 

Eh oui, le mouton ROSE existe !

Ce sont nos "amis" les Néo-Zélandais qui l'ont inventé.  A des fins touristiques. Pour ceux qui ont eu leur overdose de wallabys, là-bas, il reste à visiter les élevages de moutons. Ben oui. Donc, pour rendre Moutonland (Sheepworld en VO) plus attractif, zont trouvé le mouton rose ( une idée directement pompée sur le flamant, d'ailleurs).

Un artefact, certes. Mais tant que l'Homme* se borne à inventer ce genre de truc, le mouton-teint, j'applaudis des deux mains ! C'est un colorant alimentaire, lis-je, et sans danger. J 'ose y croire. Disons que c'est comme si les bêtes-à-pull se roulaient dans le jus de betterave. Pas pire que les catcheuses dans la boue, m'est avis.

 

 

pink-sheep-in-new-zealnd-sheepworld-505x332.jpg

 

Honnêtement, c'est trop chou, non ?

 

 

 

 

  * si ça se trouve, d'ailleurs, c'est pas l'Homme, mais sa femme , qui a eu l'idée !

 

 

*** Ceci est un effet de style journalistique, ayant pour objectif d'épaissir un peu l'histoire en lui donnant une profondeur temporelle dont elle est en réalité un peu dépourvue... En vrai, ces laineuses bestioles m'ont sauté aux yeux au détour d'une page d'un périodique que je bulletinais, sans que je les cherchassssssse  longtemps...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel3! 15/05/2012 00:06

Ca existe en bleu ? ;)

Stéphan Bosc 14/05/2012 22:28


......N'importe quoi ma ZigoBulle, l'air de la campagne, franchement ça ne t'arrange pas....Dis moi, elle se fume aussi la toison rose  ???


 


Des bises Bastidiennes....


 


Le StéPhan d'ici..

Zigobelle 15/05/2012 15:07



Ou c'est l'air de la campagne.... ou c'est l'amour ... qui me monte à la tête !!! En tout cas, c'est booooooooooon !