Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 10:29

Je crois ce que je vois.

Je vois ce que je crois.

Je vois, donc, je crois.

Je crois, donc, je vois.

Croix de bois, croix de fer, si je mens... Je l'ai vu, de mes yeux vu!

Ben justement, il est là, le hic.

On sait bien que nul ne voit la même chose en regardant la même scène : les témoins occulaires sont au final peu fiables. Demandez à une classe de vous raconter exactement ce qui vient de se passer dans le couloir... Vous aurez : ceux qui n'ont "rien vu" (premier tri); ceux qui ont vu "juste Thomas tomber" mais qui ne savent pas pourquoi (deuxième tri); ceux qui ont vu que "c'est Kevin" (je sais, le prénom est de parti prix!) qui l'a poussé" (mettez-vous à gauche); ceux qui ont bien vu que "c'est Thomas qui a d'abord traité (............la mère, le père, la soeur : remplissez selon les pointillés) de Kevin" (rangez-vous à droite)... Et deux ou trois qui ont des versions plus élaborées de cette histoire qui a commencé devant le portail ce matin, parce qu'ils ont vu que...

Bref, bon courage !

Le cerveau se fait ses films, et les preuves en sont nombreuses !

D'abord, il gomme.

Constatez comme vous ne voyez plus les détails de la physionomie de ceux qui vous sont proches. Ce détails, précisément, qui sautent aux yeux chez une personne qu'on ne connaît pas : le grain de beauté (chance), la verrue (dommage), les dents en avant, en arrière, tordues... Au début, on ne voit que ça : sans doute que l'homme préhistorique qui est en nous se concentre sur tout ce qui l'aide à identifier un potentiel ennemi.... Quand on est en sécurité, plus la peine de s'encombrer avec des broutilles.

C'est comme le nez. Oui, le nôtre. Celui qu'on voit au milieu de la figure. Enfin, les autres le voient, nous non. Pourtant, il est en plein notre champ de vision ! Collez-vous une gommette dessus, et vous pourrez constater à quel point vous la percevez ! Sauf que voir son nez ne sert  tellement à rien que notre cerveau l'a carrément effacé. Et heureusement, car je vous dis pas le parasitage constant si nous devions nous payer la vision permanente de notre appendice nasal ! Idem pour les scotomes, ces taches qui encombrent la vision : au bout d'un moment, on s'habitue, on les gomme...

Notre cerveau nous manipule, c'est râlant, non ?

Mais en même temps, c'est amusant. Les illusions d'optique sont toujours un vrai divertissement, source d'étonnement et d'enchantement. Au CDI, j'ai plusieurs ouvrages sur le thème : succès fou garanti. Ce sont des livres qui s'usent vite et qui ont une fâcheuse tendance à... disparaître. Illusion de prof-doc au cerveau suspicieux, vous croyez ?

En tout cas, aujourd'hui, la Gazette relaie un excellent article de Slate : cette petite intro était de la Gazetière, mais elle confie le plus intéressant de l'article au journaliste qui en a le pur mérite.

 

Sans trucage : ces deux "carrés" sont DE LA MÊME COULEUR... Si, si !

illusionoptiqueune.jpg

Moi, ça me sidère !!! Je suis une éternelle émerveillée :-)

Mais en voici les preuves : Lecteurs alléchés, épatés, bluffés,  lisez ici !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elgross 12/12/2013 14:23


Donc les deux parties sont de la même couleur, ROSE? 

Angel 3! 11/12/2013 23:00


Moi, je crois ....sans voir ....


Mais qu'est ce que je suis contente de VOIR ma gazetière écrire ...


Du coup, je CROIS encore plus ....

Angel 2 11/12/2013 21:15


Mon cerveau est très sélectif: il apprécie la prouesse mais a du mal avec les explications scientifiques.