Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 19:17

Alors là, Lecteurs chéris, je vous informe de suite, je ne vous laisse pas dans l'ignorance ou le flou, et je vous transmets mes connaissances toutes neuves : "Feuilleton", dans un journal allemand, cela ne signifie pas "histoire à épisodes" ou série télé .... Que nenni ! Le "Feuilleton", c'est la rubrique culturelle. Ben oui !

Notez donc que lorsque vous dîtes à un copain ultra-rhénan  moyennement francophone que vous ne pouvez pas faire la vaisselle là maintenant tout de suite parce que vous avez votre feuilleton, avec un peu de chance, il ne vous en voudra pas parce qu'il trouvera que c'est cool, quelqu'un qui a l'air si accro à la rubrique culturelle (de Télérama, par exemple, ou du Frankfurter Allgemeine Zeitung...)

Donc, à la Gazette, on a décidé qu'on allait encore une fois trouver un moyen de décliner notre célèbre alliance franco-allemande : on va agglutiner les deux acceptions du terme, et ce que vous allez lire, ce sera tout à la fois une rubrique culturelle (accessible, très très accessible, la Gazette militant pour une démocratisation intensive de la culture) ) ET un article en plusieurs épisodes.

Je trouve ça ÜBER COOL, pas vous ??? :-D

 

Feuilleton berlinois, donc.

Puisque la Gazetière, une fois n'est pas coutume, est allée rendre visite à sa correspondante (journalistiquement parlant) à Berlin.

Et qu'il serait impensable de ne pas faire profiter le lectorat des multiples découvertes qu'on peut faire là-bas, très très à l'est...

 

Episode 1 : AMPELMANN

 

Vous ne pouvez pas le manquer, il vous sautera aux yeux, si vous avez un goût avéré pour les détails-qui-semblent-être-des-détails-mais-qui-n'en-sont-pas !

Ampelmann = l'Homme Ampoule.

Un Berlinois typique.

Ou le petit bonhomme vert qui dit "Traversez!" et son jumeau rouge qui dit "Stop!"

Dès ma première traversée, j'ai fait part de mon plaisir à découvrir ce charmant petit être terriblement expressif.

Je sais, vous pensez : "La Zigobelle, elle a dû forcer sur la bière pour trouver un feu de signalisation émouvant".

Eh bien, gens de peu de foi, je vous jure qu'Ampelmann a une sacrée petite personnalité, et y a pas que moi qui le pense !

Il a toute une histoire... et pour ceux qui auraient raté l'épisode de Carambolage (comme moi) je vous la raconte vite fait.

En 1961, y a donc berlin EST et apparemment, ça circule plutôt mal. Faut EDUQUER la population (à l'ouest, je sais pas, ils étaient moins sauvages ?) et pour ce faire, un "psychologue de la circulation" (si, si, je vous jure, c'est un vrai métier) invente un personnage suffisamment sympathique pour donner envie de suivre ses ordres.

Ampelmann est né (et il est né coiffé).

amprouge.jpg  ampvert.jpg

 

1989, exit Berlin made in RDA : il faut UNIFIER, raboter, uniformiser et gommer les symboles trop soviétisants. On démonte les Ampelmänner pour coller à la place les moches machins ordinaires de l'ouest (grosso modo : les clones des nôtres!)

La population se révolte (et comme elle a déjà démonté un mur, hein, vaut mieux se méfier...) et réclame à grands cris le retour de ce charmant bonhomme Ampoule qui était même devenu un héros de la télé éducative pour petits Pionniers de la DDR.

L'Ostalgie (nostalgie du bon vieux temps de l'Allemagne de l'Est) gagnant du terrain, on a donc remis ou laissé la petite mascotte dans tous les quartiers de Berlin Est, et on en a même introduit quelques specimens dans les rues de l'Ouest à partir de 1995.

Et depuis, c'est devenu un vrai business façon Mickey ! Modèle déposé, enseignes à son nom, T-shirts, porte-clés, torchons, bonbons, sodas... Y a pas de limite !

Nous, avec ma correspondante (journalistique), on rêve évidemment d'un HEROS courageux qui nous démonterait un AUTHENTIQUE feu de signalisation  Ampelmann et qui nous le brancherait comme applique dans notre sweet home... :-))

 

Vous, Lecteurs globe-trotters, la prochaine fois que vous vous baladerez dans les rues berlinoises, soyez sympas : saluez bien Ampelmann de ma part !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

anna 28/04/2011 10:41



Ah ce "charmant petit être terriblement expressif"! Trop mignon!



philou 27/04/2011 14:04



Très intéressant! Je savais que ce petit Ampelmann était spécifique à l'Allemagne mais pas que c'était à Berlin et que ça venait de l'est, comme quoi on en apprend tous les jours!



Angel3! 25/04/2011 14:56



Voilà une exellente idée ..



Angel 2 25/04/2011 12:09



J'adore le côté pompier du rouge et le côté homme pressé du vert.