Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 16:15

Oui, hein, qui vous dit ça ?

La Zigobelle renifle un peu, frissonne pas mal, a comme du coton dans les oreilles... Bref, tous les symptômes tristement banals d'un refroidissement quelconque pour fêter l'automne.

C'est ce que je me disais.

Jusqu'à lire ce matin que si ça se trouve je pourrais bien avoir le chikungunya.

Y a pas de raison que mon frère se tape toutes les maladies exotiques, ma 3/4 tous les trucs bizarres, Messire toutes les blessures sportives et les opérations qui vont avec et moi rien.

 Mais pourquoi le chikungunya, me direz-vous ?

Et pourquoi pas, rétorquerai-je, le menton levé, la tête droite, le regard offensé par votre suspiscion préconçue et vexante !

Parce que si vous vous imaginez qu'il faut avoir voyagé longtemps vers des îles lointaines pour avoir le privilège de choper la piqûre qui fait exotique, eh bien, lecteurs mal informés, sachez que ce n'est pas la peine.

Non.

Le chikungunya, y a même plus besoin de se payer (très cher) un voyage aux Caraïbes ou à la Réunion pour l'attraper.

Il suffit de savoir se trouver au bon endroit, et pas forcément loin.

A Fréjus, par exemple.

Parce que figurez-vous que là-bas, y a déjà 2 cas avérés. Parfaitement. Deux fillettes de 12 ans, deux copines qui ont été simplement piquées par un moustique-tigre (les curieux liront ici des infos sur la bête !!!)  qui avait piqué précédemment une autre enfant contaminée, elle, là-bas en Asie.

On appelle ça la contamination autochtone.

liront ici ceux qui veulent la source de l'info !

 

Alors, tant qu'à faire, voyez-vous, quitte à m'enquiquiner avec un virus idiot, vu que l'an dernier j'ai même pas pu me faire une H1N1 (rappelez-vous, les profs n'étaient pas comtaminables et devaient rester au collège, eux, alors que les élèves bullaient tranquillement "chez eux" pour cause de pandémie), j'ai décidé, pour ma future hagiographie (et là, j'en appelle à celui ou celle qui aura la charité de la publier) que j'aurai été officiellement atteinte par chikungunya fréjussien à retardement*, ou pseudo-dengue varoise*** en septembre 2010.

J'sais pas vous, mais moi, je trouve que ça donne un genre.

 

Et sinon, rien à voir, mais....

googbday10-hp.jpg

Google a 12 ans, lui aussi, comme les chikungunyettes de Fréjus !

 

* à retardement car je dépasse un peu des temps d'incubations ordinairement constatés...;-)

*** Evidemment, c'est pas le vrai nom !

Partager cet article

Repost 0

commentaires