Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 18:19

C'est le bagne ou quoi ???

 

Il était une fois un lundi de rentrée, au tout début du mois de mai.
Vers 16h et des miettes, l'infirmière voit arriver un élève de 3e le menton en sang, mal aux deux poignets, la démarche difficile.
???
Je suis tombé dans la cour, contre un rebord de trottoir...
Examen dans les règles : oeil, équilibre et  tutti quanti. Glace sur les poignets, questions sur la chute, perte de connaissance ou pas? Vous imaginez la scène.
Aucun signe vital de gravité mais...malgré une élocution facile et des propos globalement cohérents, l'infirmière relève une étrange perte de repères temporels : sais-tu quelle heure il est ? Midi. Quel jour ? Mercredi. Quel mois ? Mars.
Pas net...on appelle le 15. Pompiers recommandés, ils arrivent.

gyrophare_004.gifEt notre blessé s'en va, accompagné de sa mère affolée et très remontée contre ce collège où règne une violence intolérable dans la cour, alors que le fiston est si sage, si gentil, si modèle... etc. etc.
On cherche témoignage auprès d'un copain qui, chance, est en perm.
Re-chance, c'est un gamin de la race Kiditou, sans cafter mais par naturel communicatif.
Alors, alors, alors ? vous demandez-vous sans doute ?
Alors...il y avait une prof absente...
Alors...sans mot dans le carnet de correspondance (ou sans fax  de maman, ou sans complice dans la place) on ne peut pas sortir avant l'heure "légale" : on "se tape" donc une heure de perm.

Et bye-bye la Quille...

Sauf à s'échapper, évidemment...
Mais voilà, pour ceux qui en doutaient encore : y a de la chance que pour la canaille.
Les habitués, ceux qui connaissent le bon filon, les entraînés, les lestes, les peur-de-rien, eux, ils sautent par-dessus la barrière (2 mètres) et la liberté les attend de l'autre côté.
Quant aux plus sages, aux "sécheurs" amateurs... Ils grimpent...ils s'accrochent les fesses du pantalon (trop bas!!!) aux piques en fer...ils restent coincés, les deux cuisses entaillées (6 points de suture de chaque côté, on l'a su après), ils se débattent et tombent finalement en avant : deux poignets cassés et trois points de suture au menton.
Puis, un brin péteux, ils retournent au collège avec le flux moutonneux de ceux qui rentrent...et il filent, mal en point, à l'infirmerie...
Où ils feignent (comme ils peuvent) une absence temporelle pour (faire) "oublier" qu'ils se faisaient la belle par derrière....
Sauf que les pompiers, ça sait faire parler l'air de rien :-D
Et les copains, ça connaît les projets d'évasion :-D
Et la mère en colère, ça téléphone quand même après pour dire : oh lala, mon fils, la HOOOONTE, je suis désolééééééééée!!!

Bon, tout est bien qui finit pas si mal, quand on pense à ce qui aurait pu arriver à ce f....gamin  !!!!

25-grande-evasion-copie-1.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel3! 04/05/2010 21:36



aujourd'hui, plus rien ne m'étonne de la part des enfants ...