Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 18:06

Aucun de mes lecteurs n'ignore que les collèges et lycées son remplis de profs intérimaires, contractuels, vacataires et autres contrats précaires. Embauchés dans l'urgence pour des heures manquantes à la DGH (dotation globale horaire), 6 heures par-ci, deux mois par-là...

C'est l'établissement qui recrute : pas de cabinet, pas de DRH, pas la peine : enseigner, c'est pas sorcier, et puis, éduquer, c'est une marchandise de peu de valeur, quant aux élèves, de quoi se plaindraient-ils ?

Entre un prof certifié qui a été formé et donc côute trop cher à la collectivité et un prof-kleenex qui n'a droit qu'à des vacations (payées à l'heure, donc sans congés payés), verraient-ils la différence, de toute façon ?

 

Bon, faut juste, peut-être, faire un peu gaffe à qui on recrute...

A force d'avoir supprimé des postes, il manque d'enseignants d'allemand. Faut donc en trouver, et y a des régions où ils sont rares. Ben oui, le pangermanisme a échoué, rappelez-vous.

Alors on prend ce qu'il y a, on fait avec les moyens du bord.

Et tant pis pour ces élèves compliqués qui ne font pas anglais/espagnol comme tout le monde !

Tu veux faire allemand, petit ?

Soit. A tes risques et périls !

 

 

Lu sur le café péda, ce matin...

L'éducation nationale a recruté un malade mental dangereux
L'académie d'Aix Marseille a recruté un contractuel évadé d'un hôpital psychiatrique. Selon l'AFP, l'académie d'Aix Marseille a recruté comme professeur d'allemand contractuel un jeune schizophrène irlandais évadé d'un hôpital psychiatrique. Il avait été interné après avoir donné des coups de couteau à un passant. Installé à Digne, ce professeur donnait toute satisfaction. C'est une discussion pas banale avec son chef d'établissement qui l'a perdu.
Recherches pour en savoir un peu plus sur ces fameux propos tenus lors d'une "conversation banale"... pas si banale, peut-être ?

Je trouve ma réponse en Suisse sur la Tribune de Genève :

 

"Une histoire de fou ? On a peine à y croire. Un Irlandais de 26 ans est parvenu à se faire embaucher en tant que prof d’allemand dans un lycée français à Digne-les-Bains) après s’être échappé de son hôpital psychiatrique. Il faut dire que le diplômé d’Oxford donnait entière satisfaction et n’avait éveillé aucun soupçon.

Jusqu’à ce qu’il tienne des propos inhabituels lors d’un entretien informel. Le jeune homme déclare alors à la directrice être un agent des services secrets travaillant pour la police britannique (Scotland Yard)… Ni une ni deux, elle contacte les services de police. Le mystère est rapidement levé et fait froid dans le dos : le jeune prof avait en réalité été interné dans un hôpital d’Irlande du Nord en 2007 après avoir tenté de poignarder un individu.

Comment s’est il retrouvé dans ce lycée ? Suite à une candidature spontanée au rectorat d’Aix-Marseille. (...)

Suite à son arrestation réalisée en France sans qu’il n’oppose de résistance, le voilà de retour dans une unité psychiatrique."

 

 

NDLR :Bon...c'est très embêtant tout ça.

Parce que bon, moi aussi, je travaille pour certains Services Secrets, même si ce n'est pas Scotland Yard, et l'Angel 2 aussi est infiltrée dans l'Ed Nat... Il faut donc qu'on soit vraiment très très vigilantes toutes les deux à ne pas trop en dire sur nos missions et compagnie... On ne sait jamais... des fois qu'il se rendraient compte qu'on s'est échappées de j'sais pas où....Et qu'il y en a une troisième en liberté, potentiellement à la tête de n'importe quel service Qualité....


Partager cet article

Repost 0

commentaires

patouneit 05/02/2011 00:46



Par ailleurs si on devait remettre tous les profs un peu foufous en asile, qui resterait-il pour former nos chères têtes blondes, hein?


O.K. je sors....  



Angel3! 05/02/2011 00:43



C'est pour cela que l'on veut m'interroger de nouveau et à Tarnos cette fois ci !!!!



Angel 2 04/02/2011 23:29



Vu la belle part accordée à la qualité dans les nouveaux bacs pros, la troisième pourrait s'infiltrer. Soyez vigilants!