Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 19:10

N'en déplaise aux "ennemies" des merveilles de la flore, la saison est aux bouquets.

Du côté de la Gazette, ces jours-ci, on profite au fil des jours des dons gracieux et généreux de dame nature.

 

Lilas mauve, lilas blanc double, branches de pommier, muguet - déjà!...on ne  refuse aucune couleur, aucun parfum, aucun plaisir !

 

Mais aujourd'hui, 25 avril, que choisiriez-vous, lecteurs chéris, entre les OEILLETS et les COQUELICOTS ?

Car les deux s'offrent à vous, par souvenir et tradition.

 

Commençons par les oeillets, cravos en portugues...

Pourquoi la révolution d'avril 1974 porte-t-elle leur nom et leur couleur ?

Eh bien, pas à cause du sang qui aurait coulé, non, non, non, on sait ça, la révolution fut aussi douce qu'efficace. Pour une fois.

Non, juste parce que la population, invitée à rester chez elle et à laisser se débrouiller la fraction de l'armée révoltée et... le reste, ceux du côté de la dictature, justement, la population, elle n'est pas restée dedans.

Elle est sortie.

Et elle a conflué vers des endroits stratégiquesde la ville, notamment le marché de Lisbonne, où on vendait des fleurs, des oeillets par milliers, saison oblige. Certains militaires insurgés ont donc piqué un oeillet au bout de leur fusil...

La Révolution avait trouvé son nom !

oeilletavril-copier.gif

 

Et les coquelicots ?

C'est moins "drôle"... et plus sanglant.

Cela rappelle la terrible bataille des Dardanelles, loin de chez nous, mais qui fit tant de victimes en 1915.

Dans cette bataille destinée à faire tomber Istambul (copine des Allemands) , des milliers de soldats de l'ANZAC (armée australienne et néo-zélandaise, copine des forces alliées) perdent la vie et font ainsi leur "baptême du feu" de nouvelles nations du Pacifique du sud (pas encore habituées à ce typ de barbarie...).

Cette bataille du 25 avril est commémorée en Australie et Nouvelle Zélande, et une tradition est que les familles des victimes déposent des coquelicots en tissu ou en papier sur les monuments où sont gravés leurs noms.

 

Je propose à tous mes lecteurs une pensée pour tous ces jeunes gens sacrifiés :

un coquelicot à faire fleurir pour chacun d'eux dans nos coeurs.

anzac10_nz-hp.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel 2 30/04/2010 10:01



De ce côté-ci des Pyrénées et du Channel (car je crois que les Anciens Combattants anglais ont aussi le coquelicot comme emblème, poppy), c'est le bleuet qui fleurit
pour commémorer les victimes. Une campagne d'affiches du "Bleuet de France" orne les murs de la ville en ce moment.



Angel 3! 25/04/2010 23:18



les oeillets ...les coquelicots ..ça y est , j'ai retenu 2 noms de fleurs ..


lol