Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 16:24

Je m'adresse aux VRAIS et AUTHENTIQUES Bordelais.

Ceux qui ont arpenté les allées du jardin Public.

Du temps où le guignol Guérin était encore joli (qui avu les nouvelles peintures ??? C'est à hurler!)

Du temps où il y avait un grand pèse-personne qui délivrait un ticket pour nous annoncer notre état pondéral.

Du temps où on louait les fauteuils en fonte au gardien (si, si !) si on voulait s'asseoir où on en avait envie.

Sauf sur les pelouses, car en ce temps-là, il y avait de minuscules barrières de fer, des arceaux de 15 cm de haut que nul n'aurait osé franchir... Si on désirait se rouler dans l'herbe, il y en avait (certaines pelouses) en libre-service au Parc Bordelais.

A Bordeaux-Ville, on se tenait, s'il vous plaît.

Et il y avait, rappelez-vous, le Petit Mousse.

Ah la merveille des merveilles ! Combien de tours de l'île ai-je fait avec ma patiente Maman ! On devait payer 20 centimes au skipper (là, je MEURS de rire en nommant ainsi le vieux gardien qui manoeuvrait l'esquif !!!) et on partait à 1km heure à l'assaut du fleuve qui valait bien le Nil ou le Niger pour ma petite tête pleine de rêves et de fantaisie !

Mon Dieu, que j'aimais le Petit Mousse !

Mes filles aînées se souviennent-elles qu'elles ont aussi eu droit à ces aventureuses traversées ?

Quant à la seconde paire... j'avoue que je ne me souviens plus si elles ont eu droit à la Croisière mémorable...

Et combien d'aventures ai-je imaginées sur ce bateau avec ma copine chérie des cours de Grec ? Les Aventures Rose-Rose et Bellotte en Grèce ! Tout me revient, le promenades (supposées) dans les cyclades, et les éléphants (de ciment, ces grosses buses du Jardin des Enfants) qui ont fait notre joie de lycéennes déjantées!!!)...

Moune, te souviens tu que tu as posé, pour nos délires, en Diogène qui cherchait un homme en plein jour la lanterne à la main, drapée dans une housse de couette à la Grangette ?

Le Petit Moussse, pour moi, c'est aussi cela, et c'est précieux.

Or, voilà qu'il a disparu depuis quelque temps du jardin public. J'étais inquiète mais confiante : je le pensais en restauration. COMMENT IMAGINER qu'il ne revienne pas ?

Eh bien, lecteurs chéris, ce n'est pas gagné ! Car je viens d'apprendre qu'il repose dans les serres du Haillan (N'IMPORTE QUOI, là, non ??? que fait-il là-bas ??? On a déjà perdu le Colbert qui est parti mourir à Brest, ça suffit, non ?)...sans aucune espérance officielle de retour !

Heureusement, d'autres afficionados du Petit Mousse (dont Suffran, ça va de soi) ont lancé un mouvement d'envergure : une association destinée à sauver ce patrimoine inoubliable.

 

Je vous donne le lien pour apprécier l'initiative (et c'est pas du second degré, je VEUX que le Petit Mousse revienne ! Je VEUX y emmener la Bébé berlinoise*** et les autres !)

 

la renaissance du petit Moussse : ici !

 

Tous ensemble, tous ensemble, tous, tous, tous !

 

*** Je sais, Nana : pas de projet Kinder Surprise à l'heure où je publie. N'empêche, j'anticipe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires