Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 10:21
Lecteurs attentifs et bien-aimés, si vous avez lu certains commentaires des jours derniers, vous aurez sans  doute remarqué que ma journaliste préférée a soumis à la Gazette une idée d'article,
un article attendu,
                 un article évident,
qui
        tombe
                     sous
                                  le
                                          sens,
et dont on se demande finalement pourquoi il n'est pas déjà publié depuis belle lurette !
Oui, enfin, c'est vrai ça, je vous le demande : comment cela se fait-ce que jamais je n'ai écrit à propos de ces fameux logos Google dont je décore la gazette régulièrement ???
Quel manque total d'imagination, franchement, je me navre moi-même !
Mais la faille fut pointée, heureusement, et je répare cet oubli ce jour même!

Toute personne, de 8 à 108 ans, se pose, (ou devrait se poser) devant un sujet à "traiter", les fameuses et célèbres questions, petit couteau suisse de la recherche, venues de l'Antiquité : QQQOCP (ou 5 Ws chez les perfides Albins) ?
C'est parti !

Les LOGOS GOOGLE, donc....

QUOI ?
Bon, ça, on sait de quoi on parle, quand-même, non ???? Le LOGO, qu'on appelle aussi DOODLE parce que en english doodle, ça veut dire gribouillage... Donc, comme ce grafitti, ça se gribouille, ben voilà, paronymie, mots qui se ressemblent s'assemblent... Le tour est joué, la chose a un  nom, elle existe donc !

QUI ?
Qui a dessiné le célèbre logo, d'abord ???
Eh bien, mes petits chéris.... ça dépend lequel !
Le premier fut créé par l'un des co-fondateurs du moteur en personne, le dénommé Sergey Brin, et figurez-vous qu'il se terminait par un point d'exclamation pour imiter Yahoo ! (coooopiiiiteur!!!)
Googlebeta
QUAND, alors ?
Il semblerait que ce soit en septembre 1998...
Et après...il a passé la main, le Sergey.

Re-QUI ? Re-QUAND ?
Mais alors, le logo actuel, celui des jours du temps ordinaire... Cékikilafé ?
Ben...une copine de fac de Sergey : Ruth Kedar.  C'est celui qu'on voit, à un lifting récent près, depuis 1999.
Pas la peine que j'illustre... Kinelekoné ?

Où ?
Les parents de Google et du logo se sont rencontrés à l'Université de Stanford. Voilà déjà une réponse.

Mais un autre est intéressant à connaître : si on clique sur les doodles des jours de fête....où arrive-t-on ? Direct sur une info sur l'événement évoqué!
Car il y a bel et bien un lien hypertexte attaché à ces charmants gribouillages commémoratifs... Soyez curieux, ne les manquez pas ces liens... et assumez de faire de la pub, de faire ainsi gagner de l'argent etc. C'est fait pour, au-delà de l'information, eh oui, nous sommes dans un monde de valeurs financières... Business is business!

Re-QUOI ? Re- re-QUI...?

Mais...ces DOODLES DE FETE, alors, ils sont particuliers... QUI les dessine ??? Et ils célèbrent QUOI ???

Ici, ça devient touffu....faut avancer avec prudence dans la jungle de l'info !
Qui a commencé le chapitre "fantaisie" ?  Encore les fondateurs, tout simplement. L'événement était le Festival Burning Man  1999 (Nevada) et on voyait donc une silhouette enflammée.

Doodle-Google-Collection,G-E-229982-3

Ensuite, cocorico !!!! On fêta le 14 juillet 2000 avec un doodle spécial France, le premier de Dennis Hwang qui en a fait beaucoup, la plupart jusqu'à présent, mais avec des interventions ponctuelles d'artistes divers...
Sans compter les concours lancés un peu partout dans le monde, où tout un chacun peut proposer sa création....le gagnant tenant le haut du pavé durant 24 heures : Gloria !!!!

COMMENT ?

Comment quoi ? Comment sont sélectionnés les "événements remarquables " ???
Alors là....on touche au sujet sensible...
Il y a tant à célébrer : comment choisir ?
Sondages faits, les boss aiment bien tout ce qui touche à la conquête spatiale...les découvertes scientifiques en général (quitte à publier un Doodle à chaud, dans la journée, rappelez-vous le" chaînon manquant") et les anniversaires d'artistes.
Oui, mais pas tous. C'est vrai que pourquoi Mozart et pas Beethoven ...? Y a bien des trucs qui passent à travers le filet, la Toile a des trous....faut croire !
On fête Tetris, Halloween... mais on oublie de grands auteurs, des événemnts notables.... cela est un brin fantaisiste, ma foi.

Et puis, d'ailleurs, Google se fait fustiger : pas assez patriotique ! Rendez-vous compte, il a dooledlisé le Spoutnik et RIEN pour le Memorial Day !
"C'est Google, en interne, qui décide des thèmes qui seront transformés en Doodle. Le moteur de recherche est sollicité quotidiennement par diverses associations ou par des particuliers qui souhaitent voir leur cause aidée par Google. Ce dernier a donc dû édicter quelques règles applicables à toutes ses créations. Un Google ne doit pas servir une cause politique ou religieuse, il doit faire l'unanimité au moins dans le pays auquel il est destiné, et il doit représenter des valeurs proches de celle de la firme."

Et enfin, POURQUOI ?

POURQUOI ces DOODLES géniaux et pleins de surprises ?

Ah...ben...c'est évident il me semble.
Pour faire plaisir à
la Gazette de Milcounor
et alimenter la
Collection de Mamzelle Bulle !

C'est certain.
Sinon, j'vois pas.... ;-))

Et maintenant, pour la bonne bouche, comme disait ma Mamy chérie, et pour récompenser les lecteurs assidus...

celui-là est GENIALISSIME!!!
Doodle-
(là, on salive !!!)

  Les lettres du mot se transforment progressivement en bonbons qui sont  mangés au fil des clics
(vous l'avez vu presque dévoré dans l'article Bonbon palace, rappelez-vous)
Doodle-Halloween-2009.jpg


J'aurais aimé voir ça...mais ce n'était pas sur notre vieux continent... Snif !!!

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Logo_de_Google
http://jmg.over-blog.com/article-google-la-folie-des-doodles-et-le-doodle-fut-39441775.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel3! 10/03/2010 23:01


ben alors c'est toute une histoire !!!!
je regarderai plus souvent au portugal ..pour voir ....


Annabelle 10/03/2010 11:32


Merci pour beaucoup pour cette grande enquête, qui a étanché ma soif!


Zigobelle 10/03/2010 21:41


De rien : ce fut un plaisir d'investiguer !