Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 12:29
Non, le mot n'est pas trop fort !
Décidément, hier était un grand jour dans la vie de votre Gazetière.

Après ma captivité éprouvante (lire l'article précédent), je marquai mon retour à la civilisation par un passage express au supermarché de ma campagne.
Et c'est là, en longeant le rayon fromages à la coupe, que j'ai découvert que le Maroual ne s'appelle pas le Maroual mais le MAROILLES !!!  Jamais je n'aurais imaginé une orthographe pareille ! (Bruno, pardonne-moi, je sais que toi tu le sais!)
Alors là ! J'en suis restée comme deux ronds de flan, j'vous'l'dis ! Zont de ces zidées dans l'Nord !
Si ça se trouve, pour le goût, c'est pareil : je n'imagine même pas ce que ça peut être.
Faut vraiment que je goûte, ça devient URGENT !


NDLR : Pour les Donaldvilliens au courant, en saisissant MAROILLES dans Google images, AUCUNE PHOTO de l'Angel 3 en première page. On progresse. :-D

Et pour la bonne bouche :
Le Maroilles serait l'invention d'un moine de l'abbaye de Maroilles au VIIème siècle, ce qui fait de lui l'un des plus anciens fromages français.
(...)
le Maroilles peut être affiné en cave jusque quatre mois : il est brossé à l'eau salée (additionnée parfois de bière)

(...) De la forme d'un pavé de 13 cm de côté et 6 cm d'épaisseur et pesant environ 720 g, le Maroilles a trois petits frères, de plus petites tailles, bénéficiant également de l'A.O.C. : le Sorbais (540 g), le Mignon (360 g) et le Quart (180 g).(Et les 3 bouts, c'est quoi ? le 21, l'excuse et le Petit ! Non, là, vraiment, faut que j'arrête mon entraînement intensif au tarot, moi, ça me porte à la tête hein !!!)

Mais le Maroilles a aussi des cousins :
- le Dauphin, qui a la forme de l'animal du même nom.
- La Boulette d'Avesnes, en forme de cône
- Le Vieux-Lille, appelé aussi Maroilles gris.

On appelle ça la poésie fromagère....

Source laitière : www.maroilles.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Messire 28/08/2009 18:01

Pour ceux qui ont envie de vivre des expériences olfactives étonnante je vous conseille le Vieux Lille. En effet celui ci est, et de loin, celui qui montre sa présence dans une maison et que l'on a extrémement de mal à déloger. Je vous parle de cela uniquement au niveau du ressenti nasal et en aucun cas du goût car il ne m'est jamais venu à l'idée de goûter ne serait-ce qu'une miette de l'un de ces fromages.