Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 17:48
Je t'aime, un peu, beaucoup...

C'est joli comme tout d'entendre "conter fleurette".
Cela évoque des mots colorés, frais, parfumés, des paroles offertes pour le plaisir. Certes. Mais l'origine étymologique est sans équivoque : ce ne sont que des mots pour plaire, des mots qui ne valent rien ! Snif snif...! Florette (petite fleur) , disait-on entre le XII et le XVe siècle (les sources divergent quelque peu, hélas...). Ce qui était synonyme de bagatelle (chose sans importance) puis, au fil des ans, carrément de baliverne, rien de moins ! Mais attendez de comprendre pourquoi la si mignonne fleurette n'était que broutille sans valeur... Encore une histoire de sous, ni plus ni moins! Il y avait en ce temps-là une célèbre monnaie, le florin. Jusque là, je ne vous apprends rien. En France, saviez-vous qu'on avait la florette (ou fleurette***) ? (Charles Nisard, "Curiosités de l'étymologie française", 1863)
Mais malgré son joli nom, la florette connut un destin tragique ( comme son homonyme de Nérac, à la Garenne, pour ceux qui connaissent l'histoire tragique de notre Ophélie locale) La florette, donc. Tel son frère le sou quelques siècles plus tard (y a pus d'sou Papa, y a pus d'sou maman !), la florette perd un jour son cours légal et devient 
 menue monnaie, infime maille, roupie de sansonnet ! En bref, c'est la déchéance totale !
Du coup, "compter fleurette" n'était pas une opération de grande envergure où l'on brassait des fortunes... mais une occupation un peu vaine, sans  valeur financière. La langue étant ce qu'elle est et l'oreille s'accommodant avec un grand naturel, de compter des bagatelles, on est passé à conter des propos badins, sans importance... Et voici donc, lecteurs bien-chéris, notre fameuse locution du jour : conter fleurette. On dira que la boucle est bouclée! Quant à flirter/fleureter, c'est une autre histoire étymologique...qui vous sera peut-être contée un autre jour, qui sait ?
...passionnément, à la folie... Oui, oui, oui, chante, beau merle !

;-)
  *** RIEN à voir avec La Fleurette, petit frère de Zaza la Pastille et célèbre vélo de votre Gazetière, qui lui, vaut de l'OOOOOR !   Source principale : http://houdoy.hubert.free.fr/etymon.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires