Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 16:09
Ce dimanche, c'était l'été. Et la Fête de la musique.
La lecture du jour, pour les aficionados de la messe, c'était "La tempête apaisée".
Bref rappel pour ceux qui aurait la mémoire un peu étiolée.
Après avoir parlé aux foules toute la journée, Jésus embarque avec ses disciples et dit "Passons sur l'autre rive". C'est du lac de Tibériade dont il s'agit. Tandis qu'ils sont loin du bord, la tempête fait rage et tout le monde craint que la dernière heure ne soit venue... Sauf Jésus qui dort dans un coin du bateau. Affolés, les disciples le réveillent et en deux temps trois mouvements il calme les vents et les eaux. Puis, il leur reproche de n'avoir guère confiance...
Notre Francis/Charlie, chef des Angels, a donc mis l'accent sur ce Dieu qui nous exhorte à passer sur l'autre rive, nous pousse à avancer, à changer, à franchir, à passer.
Des passages, des pâques, du dépassement.

Et on a chanté :

Tu es le Dieu des grands espaces
Et des larges horizons…

« Va ! Quitte ton pays,
Tes idées mortes et tes vieux préjugés.
Ta vie va refleurir,
N'aie pas peur de mourir (...)

« Passe à travers la mer, (traverse les déserts)
Je t'ouvrirai de vastes horizons
Tu auras soif et faim
D'aller toujours plus loin...

Oser laisser derrière le passé et ne pas craindre l'avenir. Affronter la tempête, les tempêtes : dans tout changement, dans tout passage, même heureux, il y a du chambardement et de la crainte. Abandonner son travail, sa maison, sa petite école, son confort... Prendre sa retraite, déménager,  entrer au collège, bouleverser sa famille... Reconstruire, rebâtir, recréer. Pas facile, mais vital.
Jé sus dort dans la tempête : le silence de Dieu, qui ne l'a éprouvé ?
Mais la prière le réveille, et la tempête s'apaise.
Et l'autre rive étincelle de nouveauté, de vie, d'espérance. Surtout, ne pas reculer, surtout aller de l'avant. Oser. Dépasser son passé et oser le passage. Encore et toujours. Tel Abraham, tel Moïse, tel  Jésus. Traverser, pour vivre, en vrai ! Il n'y a que les morts qui ne bougent pas, n'est ce pas ? Evitons de l'être avant l'heure ;-)
Ah ! ça fait toujours du bien de se laisser un peu secouer comme ça ! On a tellement tendance à se laisser empoussiérer par facilité... ou à être sur le qui-vive, prêt à reculer... ou du moins à éviter d'avancer... ;-))
Alors, fuyons la couardise et la lâcheté, mouillons-nous, plongeons, tenons avec courage dans nos tempêtes et nos nécessaires passages : la promesse est là, pas loin, juste de l'autre côté... :-)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel3! 23/06/2009 17:10

Voilà 4 ans qu'une "nouvelle rue" s'est ouverte à moi ...Merci Seigneur d'avoir été là malgré mon indifférence ...Cette traversée arrive à sa fin ...Le désert n'est pas loin .....Voici un nouveau passage à négocier ...Mais je sais que tu ne me laissera pas orpheline ...