Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 18:47
C'est tranchant, n'est ce pas ?
Cela aurait aussi bien pu être Vlan ou Bamm !
Mais c'est allemand, et c'est Schlink. Bernhard Schlink.
Bernhard : attention, n'oubliez pas le H au milieu, comme un souffle, un appel d'air ! Bernard, en français, ça c'est un peu rapide, un peu plat. Tandis que Bernhard, c'est fort, c'est puissant, ça respire. Pour le dire, on ne peut pas se laisser couler, on ne peut pas laisser glisser mollement. Non, il faut un certain volontarisme pour le prononcer : à peine le Bern s'étiole-t-il qu'il faut faire l'effort du Hard.
Bernhard Schlink.
Angel du Milieu l'a connu avant moi. Me sachant germanophile (c'est peu dire) et ex-germanophone, connaissant également ma passion pour Stefan Zweig (fût-il Autrichien, chuis pas raciste), elle m'a offert pour mon dernier anniversaire (l'instant où je la "double" pour quelque temps) quelques oeuvres de ce monsieur.
Ce descendant virtuel de Zweig, pourrait-on dire. Et j'ai apprécié, grandement apprécié ! Tellement apprécié que, bon, allez, je pardonne à Stefan d'avoir volontairement mis fin à son existence de façon prématurée en nous privant de 20 ou 30 ans de créations signées par lui. Je suis magnanime, n'est-ce pas ?
Son "fils sprituel" ( y a que moi qui dis ça, hein !) a dignement repris le flambeau : l'écriture est fine et élégante (en tout cas est-ce ainsi traduit), les sentiments y sont analysés avec beaucoup d'intelligence et d'intuition, sans complaisance, les intrigues sont soutenues dans leur simplicité apparente... La place de la fatalité est toute aussi prégnante chez l'un et l'autre. Et puis, ce qui faisait si mal à Zweig, tout ce qu'il pressentait et qu'il a finalement fui, l'attitude de l'Allemagne face aux Juifs et au reste du monde... cela est devenu chez Schlink le fantôme du passé, un boulet en filigrane, toutes les interrogations d'une identité ineffaçable mais douloureuse, comme un tatouage, un de ceux qu'on n'aurait pas voulus, une suite de chiffres, par exemple...
Zweig, Schlink, deux noms qui claquent sur la langue, deux auteurs, chacun de son temps, à lire, apprécier, mettre en résonnance...
De Zweig, par exemple :
 La lettre d'une inconnue, La peur, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme,
 Le joueur d'échecs...




De Schlink : Amours en fuite, Le liseur...


Et lui, il est encore vivant, on en espère donc d'autres  : youpi !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 20/03/2011 11:17



Je trouve que "le Liseur" est réellement un livre magique : Bernhard Schlink sait si bien parler des sentiments, c'est incroyable !!


L'histoire en elle-même peut être assez dérangeante (vision personnelle) : le nazisme et l'amour "différent" gène beaucoup de personne... Mais c'est fait avec une telle beauté des mots que ça
passe tout seul ! (ce qui n'est pas de cas de tant de livre que ça finallement : Nabokov écrit merveilleusement, mais son livre Lolita me dégoute profondément...)


Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Le Liseur" de Bernhard Schlink sur mon blog...


 


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Angel3! 22/06/2009 14:28

Je vais bientôt pouvoir me remettre à une lecture plus saine pour mon organisme ..je tiendrai compte de tes coups de coeurs !!

ANNA 22/06/2009 06:30

J'aime beaucoup ton avant-chute, sur le tatouage, c'est très beau.Bises

Zigobelle 22/06/2009 08:56


Merci, j'apprécie de qui ça vient ! ;-)


Zigo-germano ! 20/06/2009 18:02

Merci Bene !!!On ira, on ira, on ira, c'est sûr, c'est certain !!!

Bene 20/06/2009 17:08

Le film germano-américain qui est très proche du roman "Le liseur" (M. Schlink a participé au scénario) est sorti en salle allemande, le 26 février 2009 ! Il a connu un très grand succès ici, maglré les critiques de quelques auteurs juifs qui y voient une banalisation de l'holocauste qui est présenté moins honteux que l'analphabétisme de la protagoniste... pourtant, le film a remporté: - Le Golden Globe Award de la Meilleure actrice dans un second rôle (plus trois autres nominations supplémentaires au Golden Globe) - Le Screen Actor Guild Award de la Meilleure actrice dans un second rôle - Le BAFTA de la Meilleure actrice - L'Oscar de la meilleure actrice à la cérémonie des Oscars 2008 en Février 2009 (plus quatres autres nominations supplémentaires à l'Oscar) Alors date à retenir pour vous, les Francais:
15 juillet 2009 - sorti en salle francaise !!!