Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 13:20
Philou, toi qui étais à Lyon il y a quelques jours à peine : l'as-tu vue, la grosse souris rose ?
Parce que chez nous, on sourit (ou on grimace) devant un lion bleu au bord de Garonne, mais à Lyon, ils ont une souris rose sur le Rhône.
Si, c'est vrai.
N'allez pas croire que j'ai mal absorbé les grandes fêtes du week-end et que je vois des éléphants roses, alors que je vous parle d'une souris géante qui flotte sur le Rhône depuis la fin du mois d'avril.

Démonstration par l'image (vérifiée, pas truquée) :


Source : http://www.lepoint.fr
Photo : AFP PHOTO / FRED DUFOUR


Notre "Ophélie" gonflable (en réalité, elle se nomme Quiétude, mais Ophélie lui va mieux, je trouve...) ressemble au doudou égaré de quelque bébé géant qu'on imagine pleurer des seaux et des seaux de larmes désespérées... Des seaux qui  feraient monter et déborder le fleuve ! Précisément, la bête flottante est là pour ça : pour attirer l'attention de la population sur les risques de crues du Rhône. Une expo sur une péniche à côté explique les choses plus en détail.
Bon, là-bas, la Gazetière n'y fut pas : l'expo, je vous la rapporte de confiance, une info lue dans divers articles. Et l'histoire du bébé qui pleure, c'est pure et fantaisiste interprétation de ma part.
En tout cas, celui qui a perdu son joujou lion bleu du côté de chez nous, au bord de l'eau sur la rive droite, il n'a pas pleuré à en faire déborder la Garonne. Et personne n'est venu réclamer l'esthétique animal... ;-))
Si la souris rose de Lyon est programmée pour disparaître en novembre, le lion bleu de Bordeaux, lui, est bel et bien  vissé là jusqu'à ce que mort s'ensuive...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel3! 05/06/2009 07:59

lion bleu..souris rose ....bonjour les vestiges du 21 éme siècle laissés à nos futurs arrière arrière petits enfants ....

Zigobelle 05/06/2009 11:08


... pffff... Angel....soyons "modernes" (le terme ringard par excellence qui fait hurler ma journaliste !!! MDR )... de toute façon, il n'en restera rien, c'est pas
fait pour résister trop longtemps aux déréglements  climatiques et à la pollution galopante !