Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 10:10
Tiens, c'est vrai que ça fait longtemps.
Longtemps que je n'ai rien mis dans la vitrine ma petite Brocante des Mots.
Pourtant, j'ai bien rentré quelques articles intéressants : mais j'ai quelque peu manqué de temps pour les dépoussiérer, les bricoler, les astiquer, les faire briller... bref, pour les proposer à la clientèle au mieux de leur état !
La Gazette répond ici a une demande spéciale : on dira que c'est une sorte de dépôt-vente fort intéressant, qu'il serait difficile de refuser.
Une abonnée me propose un mot délicieux. "Celui-ci, il va te plaire ! " m'assure-t-elle du ton de celle qui sait (un ton de prof, qu'elle n'est pas, pourtant. Mais il y a d'autres catégories professionnelles "qui savent".... )
Alors, alors, elle nous le montre, ce petit mot ? Elle le sort de sa boîte, oui ou non ?

C'est que, je l'avoue, c'est un article à épisodes, que celui-ci. Ecrit en petites tranches en différents endroits : merci la fonction "brouillon" de la petite Gazette !
Mais je ne vous fais plus attendre. Et hop ! D'un bel effet de manche que vous apprécierez, lecteurs adorés et curieux, je dévoile à l'instant sous vos yeux éblouis et à vos oreilles joliment titillées, le fameux terme du jour : Tadammmmmm.....
 
HYPOCORISTIQUE !!!


Ah ! Avouez que ça vous en bouche un coin, n'est-il point ?

On connaissait mes hypogendres... On connaît quelque(s) hypocondriaque(s)... En tout temps et en tout lieu, les hypothèses à tout propos ne manquent pas... Mais ce charmant hypocoristique les surpasse tous en rareté et mignonnesse !

Partons en Grèce... La saison, le temps radieux, donnent des envies de voyage. Remontons le temps, et écoutant la belle langue des philosophes.
UPOKORISTIKOS. Oui, on y est !

Fermez les yeux, imaginez-vous allongé sous un arbre devant une petite maison blanche. En bas, la mer, bleue à en mourir. A travers le feuillage, le soleil est sur votre peau, par minuscules touches mouvantes. Il y a un léger, très léger petit souffle qui vous caresse. C'est cela. UPOKORISTIKOS, cela signifie "caressant", pour caresser. Quelque chose qui est là pour adoucir, rendre tout doux...
C'est doux, une caresse. Et les caresses ne sont pas seulement tactiles, elles peuvent aussi passer par la parole. Les mots doux, les mots bleus...
Hypocoristique, c'est aussi bien un nom masculin qu'un adjectif qualificatif pour définir les mots qui caressent.
Et qu'est ce qui caresse mieux qu'un petit nom, un doux surnom qui laisse le "vrai prénom" pour "les autres", ceux du boulot, ceux de la sphère "administrative" et sérieuse ?
Un diminutif, un petit nom de connivence, qui nous place, celui qui nomme et et celui qui est nommé, dans la même bulle d'intimité affectueuse et privilégiée.
Eh oui, lecteurs chéris, vous parlez vous-même de façon hypocoristique sans le savoir.
Par exemple, quand vous m'appelez Isa, Zaza, Zigo, la Nine, Nius, Azote, mÔm ou même Angel...
Vos dons hypocoristiques ont peu de limites et sachez-le, je me régale littéralement de tous ces petits noms qui sont les miens et me rendent moi, telle que je suis, unique pour vous. C'est la plus douce des caresses pour moi !
De même quand je vous nomme Nana, Philou,  Nouchka, Lily, the Third, Triton, Moumoune, Callou ou Callouette, Ange le Jeune ou Ange du milieu, Chevalier sur la pente, Pépel, Gemblette, Carla Blondi, mein Bubbele, mon Gross, ma Fîîîlle, Gros Mongarçon...
Tout cela, c'est pour vous et rien que pour vous... Ce sont des hypocoristiques directement nés de mon coeur et éclos sur mes lèvres,
parce que, mes amis, mes amours,
mes pupuces, mes bien-chéris, mes loulous
et autres termes plus hypocoristiques les uns que les autres,
je vous ADOOOOORE !!!
En vrai ! ;-)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anna 02/06/2009 12:24

Waouh ! Je te donner le prix Albert-Londres sans hésitation pour cette belle pige à la commande ! Gros bizoux de Nono à Môm !