Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 14:35
moderne, gourmande, juvénile et dépassée, folle du rose, de macarons pistache ou framboise, de chantilly et d'opéra, aimant les chaussures, la danse et l'amour, la Marie Antoine de Sofia est attendrissante, formidablement vivante dans un Versailles surchargé de dorures et empesé d'étiquette stupide, intimidante sans doute pour le pauvre Louis et ses serrures, trop belle pour lui, trop douce, trop entourée... Un magnifique portrait de femme pas à sa place (mais lui avait-on fait une place???), formidablement moderne (musiques, clins d'oeil...ah les converses!!!) voire intemporel.
Marie Antoinette, papillon multicolore épuisé à force de voler sans but, suant l'ennui et de plus en plus silencieuse au fur et à mesure du film, aussi muette bientôt que son époux. On ne voit pas sa fin, on la laisse lorsqu'elle dit adieu à Versailles. C'est tant mieux. Cette Marie Antoinette n'est pas faite pour la mort.
C'est peut être une grosse production à l'amerloc, c'est sans doute une vision totalement subjective du personnage, c'est tout à fait tape-à-l'oeil, paillettes, dentelles et pièces montées, mais c'est tout à fait conseillé pour celles (et ceux, pourquoi pas?) qui aiment le rose, les macarons, les chaussures, la danse, l'amour....

Partager cet article
Repost0

commentaires

Pat' 29/05/2006 16:14

Sympa cette petite chronique. C'est toi la vraie journaliste!!