Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 18:40

Comme un air de pensionnat.
On aurait pu imaginer que la redoutable Miss Minchin avait déserté l'internat...et que toutes les pensionnaires restées là pour les vacances, toutes divisions mélangées, avaient pris possession des lieux.
14 filles réunies (pas de dress code pour cette Fête à la Bottine, mais un incontournable sex code : no man ! ) , et le Petit Théâtre connaissait un climat carrément tropical (malgré les températures négatives extérieures, on a dû éteindre les radiateurs dans la soirée ! ).
Chacune avait contribué à l'avitaillement, certaines avec brio, osons le dire : des verrines de Véro à la Forêt Noire maison d'Anna, en passant par les blinis de l'une, la salade de la mer de l'autre, les macarons, le marbré, les bouchées roses de Reims, les , fromages, quichettes, pirouette, cacahouète... On taira, par éthique personnelle, ce blog refusant de faire l'apologie de l'alcool, le nombre et l'essence des bouteilles descendues nuitamment et en catimini jusqu'au collecteur de verre... Un seul mot d'ordre : que du bon ! Et de quoi se mettre "en voix"...

Il faut dire que la seconde mission des participantes était de proposer une chanson à la bande, reconvertie en chorale (rien à voir avec le Choeur des Vierges) de haut-vol.
Chansons enfantines, chants traditionnels, oeuvres incontournables des années 50, 6 0, 70, 80... Le tour de chant était éclectique, tout autant que le buffet.
L'on chanta, donc.

 L'on dérailla, sans doute, l'on brailla, c'est certain, soutenues par le super matériel sonore du lieu.

Certaines cigales à la cuisse légère, la bise étant venue, dansèrent également, et l'on en fut fort aise.




L'on redouta ouvertement l'arrivée intempestive des voisins, avec tambourinage et menaces d'intervention de la maréchaussée...

 ... mais, NON, rien.
Les hypothèses restent ouvertes :

- soit, ils avaient judicieusement déserté l'immeuble, évitant ainsi la Fièvre du samedi soir
- soit ils sont très sympas, tolérants ou opportunément sourdingues
- soit ils ont effectivement tenté de frapper à la porte mais aucune d'entre nous ne les a entendus ( et vu le niveau sonore des pépiements de la volière, c'est une hypothèse non négligeable si ce n'est peu souhaitable !)
Je vous rassure, lecteurs adorés : avant 3 heures du mat, on procéda à la dispersion de la foule, sans incident, et l'extinction des feux eut bien lieu, sans qu'on eût constaté le moindre dégât matériel... ;-))
Miss Minchin pouvait revenir.
Les rave-parties de DonaldVille,
arrosées notamment au Bordeaux supérieur 2005, 
restent très "Jardin Public", tout de même !!!

Découvrez Donna Summer!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zeuzeu 05/01/2009 23:26

Je ne suis pas présente sur les photos, j'apprécie.Cela nuit fort à mon égo. (lol)Même par ma non-présence sur les photos, cette soirée était cool :)Je t'aime maman

IN VINO VERITAS 05/01/2009 23:17

Ce nectar qui permit à ces gentes Dames de mettre leur larynx en condition, n'a pu échapper à la sagacité des amateurs éclairés qui auront reconnu bien évidemment le non moins gouleyant :
GROMEL BEL AIR
Bordeaux SupérieurVieilli en fûts de Chêne
et cette fois dans son cru de l'année 2005 !

Angel 3! 05/01/2009 23:06

trés agréable soirée à mettre dans les fêtes de l'année de donaldville nord !!!