Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 09:08
C'était au temps des Colonies.
C'était au temps où il n'y avait pas d'espèces protégées.
Avant les indépendances diverses et avant Dian Fossey.
Quand les militaires, en bel uniforme et casque colonial, avaient le droit de chasser les fauves et de fièrement les exposer comme trophées.
Un autre monde, en somme.
En ce temps-là, le commandant Lourde avait fait don d'un magnifique gorille au Museum d'Histoire naturelle de Bordeaux.


Sa petite-fille, B. C. née J., bien connue à DonaldVille Nord (et même Sud) se souvient très bien avoir vu, dans les vitrines surannées dudit Museum, le fameux et impressionnant animal.
Et donc hier, armée de la photo-souvenir du grand-père et d'un appareil-photo, elle était bien décidée, entre la visite de l'hôtel des Sociétés savantes et celle du petit hôtel Labottière, à perpétuer le souvenir familial devant l'historique animal.
C'était le moment où jamais, puisque, Journées du Patrimoine obligeant, le Muséum, non seulement était ouvert gracieusement, et en présence de tout le staff scientifique, mais surtout, il brûlait ses dernières heures, avant une fermeture de  quatre ans minimum pour mort et résurrection résolument contemporaine.

(ça va tenter de ressmbler à ceci... Pas mal, hein?)

On imagine donc l'expédition de l'héritière du donateur, exploratrice sans casque mais pleine d'espoir.
Sus au gorille !
Mais au second étage, celui des spécimens exotiques, nul King-Kong à l'horizon.
On cherche, on se renseigne... La Conservatrice, au nom prédestiné de Nathalie Mémoire, alertée par les explorateurs bredouilles,  confirme que l'animal dont il est question n'est plus ici depuis qu'elle-même y passe ses journées. N'y voyez, chers lecteurs, aucun perfide rapport de cause à effet, mais uniquement un point de repaire temporel.
Vingt ans, donc. Au moins.
Vingt ans que Madame C. n'a pas dû emmener ses enfants au Museum : au vu des âges desdits enfants, ça semble logique.
En cherchant dans sa mémoire, la dame Mémoire émet l'hypothèse que le Gorille disparu dans les brumes, a pu faire partie, il y a plus de 20 ans,  d'un voyage officiel de spécimens mités (ben oui, désolée...) partis se refaire faire une beauté à Paris chez un taxidermiste de haut-vol.
Cependant, les heureux touristes liftés et relookés sont tous censés être revenus depuis...
Intéressée et intriguée par l'inexplicable disparition, notre Conservatrice est donc partie à la recherche d'informations sur le Gorille du Commandant Lourde : l'enquête est lancée.
En attendant, si vous apercevez dans le quartier ou dans les fourrés du Jardin Public, une silhouette massive, brune et furtive, n'hésitez pas à alerter le numéro d'urgence de la Gazette, QG de l'opération.
Evidemment, soyez discret comme il se doit dans ce type d'opération. Il ne s'agirait pas de provoquer un vent de panique chez la population de DonaldVille.
Le nom de code  est "Opération Bernadette".

La Rédaction attend toute information utile à la résolution du mystère !

Découvrez Georges Brassens!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pépé 22/09/2008 20:46

Moi je l'ai jamais vu le gros gorille, et pourtant j'y ai pensé du temps dans ce vieux musée

B.H C 21/09/2008 15:52

bon début d'enquête merci

Angel 2 qui a un lien de parenté avec les personnes citées dans l'article 21/09/2008 15:03

Les petits enfants de Madame C fréquentent parfois le muséum, mais leur mère (arrière petite-fille du coimmandant) n'a jamais osé demander où était le fameux gorille tant évoqué dans les réunions familiales...

Pollux 21/09/2008 13:38

A Saint Louis de Montferrand, nous avions eu un tigre, échappé d'on ne sait où.... Et qui ne fut jamais retrouvé.... A Donaldville, vous avez désormais votre gorille !!!! Le retrouvera t-on ?

Angel3! 21/09/2008 13:30

l'Angel 3 avec des origines de lusitanie se rapelle bien l'avoir le fameux cadeau du colonel lourde .....lors de ses escapades du dimanche avec sa maman au muséum !!!