Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 16:10
Depuis quelques jours, la pression montait.
La classe audio-visuel de 4.1 participe à vidéo-bahut. Remise du reportage à France 3 cette semaine.
On ne compte plus les heures passées à monter, couper, remonter, démonter, recouper...tout cela dans un des aquariums du CDI, où trône LE PC dévolu à la vidéo.
Aujourd'hui, on filme tout ce qui n'a pas encore été filmé : les élèves en train de réfléchir en vrai faux-direct sur les actions à conduire pour la mise en place d'un Agenda 21 au collège, les mêmes élèves en train d'exposer brillamment leurs opinions (essaie de faire des phrases, allez, lâche-toi, ça va aller), idées et initiatives (tu te rappelles ce qu'on avait dit qu'on disait...?). Le chef, qui répète prise après prise, comment on traite les ordures dans cet établissement. Quand je dis ordures, les déchets dont je parle sont issus de la demi-pension, du fonctionnement des classes etc. En aucun cas, il ne faudrait y voir une personnification desdites ordures. Non, on parle, comme d'hab, du compost et des cocottes.
Le chef en a marre de redire 20 fois la même chose : il râle en rigolant, qu'il répète les mêmes âneries en boucle et qu'il veut un coussin, car, à cheval sur le bac à BD, il a mal aux fesses. Un coussin, brame-t-il dans une indifférence désespérante. Mince, il a nommé une marque, bon, on recommence. Bon, là, le caméraman a un souci : le crâne du principal brille trop. Le soleil s'est levé, et la lumière est trop violente. Pas ma faute si ma tête est propre, se défend notre luisant chef d'établissement. Personne n'a de la poudre ? Ah ben tiens, je me vois bien en train de poudrer le chef du chef !!! On baisse le volet ? Non, il est cassé depuis bien longtemps. Tout tombe en ruine dans ce CDI, la faute à la doc, évidemment. La poubelle-cocotte, elle est carrément explosée : impossible de la filmer. Bon, alors, je parlerai des cocottes tout à l'heure, quand on en filmera une qui se tient bien.  Non, non, intégrez les cocottes maintenant. Question cocottes, on est servi : ça glousse dans tous les coins, dans cette ambiance surchauffée. Une bonne trentaine d'ados surexcités, ça crée une énergie absolument incroyable.
Irruption de la chef-adjointe, ulcérée parce qu'un représentant de livres en pré-pilon expose sa marchandise en salle des profs et qu'elle a vu des profs, justement faire des chèques : elle trouve cela abusif, le chef, qui donne l'autorisation de ce type de vente honteuse dans un établissement public,  en prend pour son grade, bien poliment, mais elle laisse, en partant, un sillage brûlant de mauvaise humeur bouillonnante... Finalement, j'ai peur qu'avec notre Agenda 21 on participe paradoxalement au réchauffement climatique...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel3! 02/06/2008 22:41

Laissez le partir en paix, ce cher chef !!!ça ne chauffera plus comme avant du coté d'Ausone !!