Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 09:49
Six semaines que, à défaut de jeûner "alimentairement parlant", on ne chantait plus d'Alleluia lors de nos messes, qu'elles soient dominicales ou pas. C'était donc avec un appétit aiguisé par cette longue privation que nous pûmes cette nuit, lors de la vigile pascale, entonner moult fois ce grand cri d'allégresse et de vie : nous ne nous en sommes pas privés, et je puis vous dire qu'à la tribune, du côté des Angels, ça chantait, ça dansait, ça frappait des mains avec un enthousiasme communicatif !

Alleluia, alleluia, Christ est vivant, ressuscité, chantez, dansez !

Votre gazetière garde la vision émerveillée d'une église plongée dans le noir et dans un silence bruissant... Puis, le grand cierge pascal est allumé, et, peu à peu, sa flamme donnée à deux ou trois petits cierges se répand dans l'assemblée, chacun recevant de son voisin cette petite lueur et l'offrant ensuite autour de lui : très vite, les ténèbres devinrent clarté, par ce geste de partage tout simple... La nuit était vaincue. Croyez-moi, lecteurs bien-aimés, vu de la tribune, c'est magique et bouleversant... La nuit de Pâques est réellement un moment de pure merveille.


Quelques unes de mes discussions récentes posaient l'éternelle question de la place de Dieu dans les horreurs de notre monde. Que répondre à ces interrogations légitimes de ceux qui ne croient pas, ou qui ne croient plus, parce qu'ils ont subi de grandes et insurmontables douleurs, ou parce qu'ils ont vu, de leur propres yeux, des injustices "que Dieu, s'Il existait, ne pourrait tolérer"...?
Que pour celui qui croit, Dieu n'est pas dans la mort mais dans la vie. Que tout le mystère et tout le fondement de notre foi est précisément dans cette résurrection que nous fêtons à Pâques.

Retour à l'évangile d'hier soir.(Matthieu 28,1-10.)

(...) l'ange, s'adressant aux femmes, leur dit : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus le Crucifié. Il n'est pas ici, car il est ressuscité, comme il l'avait dit. Venez voir l'endroit où il reposait. Puis, vite, allez dire à ses disciples : 'Il est ressuscité d'entre les morts ; il vous précède en Galilée : là, vous le verrez !' Voilà ce que j'avais à vous dire. » Vite, elles quittèrent le tombeau (...)

Jésus est mort : évidemment, ses amis le cherchent au tombeau. Mais il n'y est plus.
C'est en Galilée, terre de passage des marchands, terre de rencontres, terre grouillante de vie, qu'on va le retrouver.
"Pourquoi chercher parmi les morts celui qui a vaincu la mort ?"

Ce n'est pas dans tout ce qui est mort, dans tout ce qui semble fini qu'on trouve Dieu, mais dans ce qui vit, qui revit, qui refait l'expérience de la VIE.
Autour d'un défunt, une famille se retrouve et se réconcilie : Alleluia ! La vie est plus forte que la mort ! Dieu est là, je n'en doute pas !

Après un divorce et de violentes disputes, un couple déchiré parvient  à se parler sereinement. Alleluia !  Le sourire de leurs enfants dit la joie de la résurrection, celle qui arrive dans nos vies chaque fois que ce qui était mort renaît.
Dieu est là, je n'en doute pas !
La résurrection est partout, dans un regard qui recommence à briller après une parole d'espérance, dans un pardon qui rend le coeur si léger et donne envie de s'envoler, dans une rencontre qu'on n'attendait plus, dans une main tendue qui nous surprend...


Je ne prétends pas ici donner une preuve quelconque visant à dire : il faut avoir avoir la foi !
J'explique juste ce qui se passe dans la tête et le coeur de ceux qui croient, la grâce qui leur est donnée, au milieu de leurs doutes, de toujours se dire, en première et dernière instance : Mon Dieu...

Car la foi, la mienne en tout cas, mais je ne pense pas être une exception, n'est pas  un chemin de certitude (béate et ô combien confortable, sans doute!) mais bel et bien un chemin d'Espérance...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pollux 25/03/2008 10:12

Y'a pas à dire, tout devient limpide quand tu l'expliques....

angel3! 23/03/2008 22:50

alleluia, la lumiére aprés la nuit ...et je sais de quoi je parle !!!

Angel 2 23/03/2008 16:54

et les Gloria? Nous avons aussi été privés de Gloria pendant 6 semaines.En revanche nous avons eu quelques discussions notamment sur le mal que notre curé a su utiliser à bon escient dans son homélie de ce matin!