Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 17:59
Pollux de la Source qui coule (dit l'Homme aux doigts d'or) a publié ce jour un très intéressant article sur l'apprentissage par imitation et ses subtilités.
Nul n'ignore parmi le lectorat de la Gazette, que la psycho-péda et autres sciences cognitives passionnent la rédaction. Interrogation perpétuelle des pédagogues : comment l'être humain, et notamment l'enfant, apprend-il ?
Cela fait très très très longtemps que l'on se penche sur le problème ! Les tests évoluent, évidemment, mais depuis l'Antiquité, on s'interroge sur le capacités cognitives du petit d'homme, et, notamment, sur l'influence de son milieu sur ses apprentissages. Quid de l'inné, quid de l'acquis ?  Même Marivaux, dans sa comédie "La dispute", écrite pour le théâtre ", imagine une expérience propre à déterminer si la nature "mauvaise" de l'Homme est intrinsèque ou liée à une influence délétère de la société  : quatre nouveau-nés sont élevés séparément en forêt dans le plus strict isolement, deux filles et deux garçons.  A l'âge de 18 ans, on les "libère" et les fait se rencontrer... Que se passera-t-il ? Marivaux décide que que l'inné l'emporte sur l'acquis, et ces jeunes gens-là sont identiques à tous leurs pairs élevés en société ! Sans entrer dans les détails, comprenez que les garçons sont vantards et insconstants en amour, tandis que leurs compagnes sont coquettes et narcissiques.... Charmant ! Façon théâtrale et divertissante de clouer le bec aux philosophes idéalistes qui croient l'Homme naturellement bon : cela n'empêchera pas Rousseau de "mettre au monde" son Emile deux décennies plus tard !

B1658.jpg(Emile et le vicaire)

Les enfants "sauvages", que l'on retrouve régulièrement à des époques différentes, ont donné lieu à de très nombreux récits plus ou moins véridiques, plus ou moins inspirés, plus ou moins fantasmagoriques. Qui ne connaît Mowgli ou Tarzan ? Mais également ces histoires rapportées comme "vraies" dès le Moyen Age, d'enfants élevés par des loups ou des ours, dont le fameux Victor de l'Aveyron (ben oui, Pollux ! ;-) ) trouvé au XVIIIe siècle âgé d'environ 10 ans.
victor-enfant-sauvage.jpgCe pauvre petit fut l'objet de bien des expériences, on le trimballa et le montra, puis, ne sachant plus qu'en faire car il ne progressait quasiment pas, on le confia à un médecin qui s'occupait des sours-muets. Son "humanité" se développa peu à peu, il eut accès à l'expression de sentiments tels la colère, la peine, la joie, la reconnaissance et même de besoin de tendresse,  sentiments qui lui semblaient totalement étrangers jusqu'alors.  Il alla, à force de travail, jusqu'à savoir reconnaître chiffres et lettres et même à écrire le mot "lait" , aliment dont il était friand. Mais rien de plus... Il vécut en reclus, sans parler jamais,  et mourut à 40 ans.
Au milieu du XIXe siècle, il y eut le fameux cas "Kaspar Hauser", jeune ado mystérieux apparu subitement à Nuremberg, jambes torses, quasiment aphasique... On ne parvint jamais à démêler son histoire, mais on suppose qu'il vécut, pour des raisons mystérieuses, seul dans la fosse d'un donjon... Manifestement doué d'une vive intelligence malgré ses difficultés de communication, on supposa qu'il était un héritier malvenu d'une noble famille : alors qu'il commençait à pouvoir donner des précisions sur son enfance, il subit deux tentatives d'assassinat dont la seconde lui fut fatale.
kaspar1.jpg
En Inde, deux fillettes élevées par des loups furent découvertes en 1920.  Marchant à quatre pattes, elles griffaient, mordaient et  avaient une ouïe et un odorat très développés.  Elles avaient même une vision nocturne incroyablement efficace...  Revenus dans la société humaine, elles apprirent à marcher  à peu près debout et purent prononcer quelques mots.  Elles moururent très vite, bien avant l'âge adulte...
La Gazette cherche un cas où l'histoire, déjà mal commencée, ne finit pas tragiquement...

Alors...inné, acquis, qu'est-ce qui s'apprend, qu'est ce qui est intrinsèque à notre nature ?  Et peut-on acquérir n'importe quand  ???
Autant de questions qui n'ont pas fini de nous interroger.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angel 2 19/03/2008 21:36

Quand je vois l'orthographe de mon fils, je pencherais vers l'inné!