Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 17:09
... la Gazette vous dit MERCI !

Le Magasin des suicides

On avait bien aimé, au printemps 2007,  son petit roman tragi-comique et décapant, Le magasin des suicides.


La Gazette a carrément ADORE le film tiré d'une de ses oeuvres précédentes : Darling !!!!




Darling, c'est une jeune femme-qui-n'a-pas-du-tout-de-chance depuis qu'elle est née, dans un coin paumé de Normandie, une ferme au bord de la nationale où défilent jour et nuit des camions qui la font rêver. Attention, quand on dit "pas de chance", n'allez pas vous imaginer Pierre Richard et sa chaussure noire! L'histoire est malheureusement bien plus réaliste, tirée de la vraie vie d'une vraie Catherine Nicolle...
On rit beaucoup dans ce film, tant notre héroïne, qui se raconte en voix off, décrit avec simplicité et même poésie, les malheurs qui lui pleuvent dessus depuis la naissance. Il y a pourtant matière à pleurer, mais la force de Darling nous tient debout et force notre respect.
Fille de la campagne, elle se jure qu'elle ne sera "jamais paysante" mais qu'elle épousera un routier, promotion sociale absolue. Elle devient une acharnée du radio-guidage, ange des routes, surnommée Darling...

La force du film, et du roman, sans doute, est de suggérer la violence, (et même, les multiples types de violence qu'elle subit à chaque instant), sans quasiment jamais la montrer. Car Darling est secrète, farouche, ne se plaint pas. Elle encaisse. elle fait comme tous ces grands blessés qui racontent tout très simplement, très factuellement,  mais ne révèlent rien de ce qui se passe "en dedans"...

Du coup, on fait comme elle, on serre les dents et on attend que ça aille mieux...

Un grand BRAVO à Marina Foïs qui incarne avec un talent admirable cette anti-héroïne courageuse et superbe.
Et chapeau à Guillaume Canet, le pire méchant du film, joueur, buveur, bourreau plus vrai que nature !


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires