Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 11:40
... qui était ma marraine, aussi, et qui nous a quittés samedi matin.
Une petite chanson-poème de Georges Brassens.

La petite
Marguerite
Est tombée
Singulière
Du bréviaire
De l'abbé
Trois pétales
De scandale
Sur l'autel
Indiscrète
Pâquerette
D'où vient-ell'
Dans l'enceinte
Sacro-sainte
Quel émoi
Quelle affaire
Oui, ma chère
Croyez-moi
La frivole
Fleur qui vole
Arrive en
Contrebande
Des plat's-bandes
Du couvent

 

Notre Père
Qui, j'espère
Etes aux cieux
N'ayez cure
Des murmures
Malicieux
La légère
Fleur, peuchère
Ne vient pas
De nonnettes
De cornettes
En sabbat

 

Sachez, diantre
Qu'un jour, entre
Deux ave
Sur la pierre
D'un calvaire
Il l'a trouvée
Et l'a mise
Chose admise
Par le ciel
Sans ambages
Dans les pages
Du missel
Que ces messes
Basses cessent
Je vous en prie
Non, le prêtre
N'est pas traître
A Marie
Que personne
Ne soupçonne
Puis jamais
La petite
Marguerite
Ah ! ça mais...

Source : http://www.tadine.ca/poesie/brassens/brass03.shtml

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lilly 05/11/2007 13:32

mémé je t'aime,je n'ai pas eu de chance de te perdre si vite, mais je ne garde pas de toi cette boite, mais ce  petit sourrire caché sur ton visage et ta merveilleuse générositée.Ta vie fut si belle... Tes enfants, petits enfants, arrières-petits enfants, nièces et neuveux tous autour de toi... Comme tu dis, ton coeur est assé grand pour aimer tous le monde...Mémé, tu es la margueritte qui illumine nos coeurs...

angel 3! 29/10/2007 13:19

ma révérence.....