Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 09:34

D comme DECHETS et DEVELOPPEMENT DURABLE.

 

 

 

L’étiquette du collège, référence académique en matière de tri et compostage des reliefs de la restauration. Grâce au DD, nous recevons régulièrement des visites huileuses : costumes sombres et cravates de rigueur, mine convaincue, discours élogieux. Souvent, caméras et appareils-photos.
L’avantage numéro un est que, ma fonction de doc me permettant d’aller et venir dans les divers bâtiments, je finis toujours par rencontrer le buffet d’accueil, son café et ses mini-viennoiseries… Et là, je vous garantis, y a ZERO déchet après mon passage. Le compostage est 100% garanti et l’énergie créée, tout bénef pour le fonctionnement optimal du CDI !


DGH : Dotation Globale Horaire



Une affaire de temps, et comme le temps c'est de l'argent, une affaire de sous aussi.
La DGH est calculée par le Ministère et le Rectorat, de façon aussi obscure que les impôts locaux. Pour faire simple, il faut mettre en adéquation le nombre d'élèves de chaque niveau (6e, 5e etc.), le nombre d'heures de chaque discipline auquelles ils ont droit (selon les Programmes nationaux), le nombre d'heures demandées par l'établissement pour des projets spécifiques (justifiés par 10000 paperasses, pour décourager les dilettantes) et le budget du Rectorat.
Durant le dernier trimetre, le Chef d'établissement reçoit la DGH qui lui indique précisément les heures qui lui sont attribuées pour l'année scolaire à venir. A lui de définir combien de postes de profs de ci ou ça il lui faut, sachant qu'un certifié fait 18 h, qu'on peut lui imposer 1h supplémentaire mais pas plus, sauf s'il le désire (dans la limite de 21h). Des tas de contraintes font de la répartition des heures un casse-tête géant, l'objectif du rectorat étant de faire des économies, celui du collège d'éviter les fermetures de postes et l'emploi de malheureux contractuels sous-payés pour compléter des services hebdomadaires des titulaires saturés...

Les professeurs, quant à eux, ne font aucun effort : s'ils acceptaient 50 élèves par classe, on aurait moins de besoins, ce serait plus cool, quand-même, non?

Jusqu'à présent, les professeurs-documentalistes ne sont pas "compris" dans la DGH : on estime qu'il en faut un au moins par établissement. Mais des traqueurs d'économie ont émis l'idée qu'on pourrait les inclure... A ce moment-là, un chef pourrait avoir à choisir entre 6 heures de maths et 6 heures de doc... Il n'est pas impensable non plus que deux établissements mutualisent leur prof-doc... Qui vivra verra !!! J'attends le jour où on fera du télé-travail...

...


 
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Certains lycées pros de ma connaissance partagent une documentaliste...
Répondre